Pourquoi cachent-ils aux Français ces vidéos montrant les racailles en action ? Par Victor Hallidée

Publié le 15 Février 2017

Pour Riposte-Laïque

Les racailles se filment durant leurs « actions revendicatrices » en Seine-St-Denis pour soutenir le désormais célèbre Théo…

 

 

 

 

 

 

Bien sûr les médias ont préféré ne pas montrer ce genre de vidéos… à voir sur cette adresse: https://tvs24.ru/cumulus/videos/162/bobigny/  tournée par un participant qui souhaitait faire le buzz.

Lecteur vidéo
 
00:00
 
02:32
 

https://tvs24.ru/cumulus/videos/162/bobigny/

Ironie : ce sont ces racailles obsédées de virilité,  coutumières du doigt d’honneur et des tournantes qui jouent les victimes de viol !

Signalons au passage que qualifier de viol un coup de matraque policière entrée malencontreusement  dans les fesses d’un individu interpellé est plutôt inapproprié. Pour qualifier un viol, il faut qu’il y ait du désir sexuel. Or un contrôle de police en plein air et à la vue de tous ne semble pas propice à l’émergence de la libido. Plutôt ce regrettable incident relèverait-il du dérapage (au sens le plus matériel du terme), dû à une malheureuse conjonction :  un contrôle de police mené dans l’adversité de quartiers insensibles à la loi républicaine (au cours duquel le contrôlé refuse de se soumettre au contrôle et se débat) et à la mode du  pantalon baissé à mi-slip, en vogue dans ces « quartiers ». Mode démontrant à cette occasion son indécence et sa nuisance potentielle pour ses adeptes…

Un incident aux causes escamotées par la presse et les « habitants des quartiers », qualifié de viol pour justifier la haine et légitimer le redoublement de la violence ordinaire et les pillages.
Ce que les racailles des « quartiers » manifestent, c’est en effet avant tout leur rage et leur haine, motivées comme toujours par des incidents qui ne mettent que rarement en cause leur vie (et quand c’est le cas c’est souvent par accident, de leur fait, en fuyant un contrôle de police). Une rage et une haine moins motivée par des faits réels que par une conception archaïque de l’honneur. L’honneur viril.  Un « honneur » à leurs yeux  bafoué (caricatures, affaire Théo), c’est à dire, in fine, de la honte.Une honte qui est l’envers du sentiment de supériorité virile.
C’est à ce niveau, éducatif, culturel, qu’il faudrait intervenir car c’est la cause profonde de l’empêchement à sortir d’archaismes récurrents vecteurs des  pires violences, celles qui sont aveugles et sourdes.

Les victimes réelles, auxquelles les archaïsmes affectent toujours la culpabilité pour légitimer leur haine et leur violence, sont les populations d’accueil, les Français, qui subissent concrètement des atteintes réelles et multiples : vols, viols, viols en réunion, meurtres, meurtres de masse (Charlie, hyper casher, Bataclan, Nice, égorgements,  décapitation…).
La racaille s’en fout et même s’en réjouit.  Attitude qui est le fruit de la solidarité tribale et virile, de la honte et de la haine partagées. Sans aucune culpabilité. Résultat d’une culture virile traumatique, hautement susceptible, qui ne permet pas l’autocritique.

Les victimes sont faussement honorées par nos gouvernances.  Par des bougies et des fleurs. Il est permis aux victimes de pleurer, mais surtout pas de se plaindre.
Silencieux, marchant vers l’abattoir sans se plaindre – si possible en se battant la coulpe – on leur caresse l’échine et on leur pardonne. Car ils sont coupables !
Mais qu’ils s’avisent de se plaindre, protester et informer, ils seront  diabolisés et poursuivis :  Racistes ! Islamophobes ! Fachos ! Au tribunal !

Mais arrive un temps où l’énormité de la réalité submerge tous les discours officiels qui cherchent à l’occulter.

Nous sommes à ce moment.

Victor Hallidée

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 0
Commenter cet article

Aaron 20/02/2017 23:48

Nouvelle version de "La planète des Singes "?

jean-luc 15/02/2017 22:26

Et oui, et toujours ces journaleux qui ont comme consignes de ne pas informer la populace des actes héroïques de ces racailles ... mais, PAS D'AMALGAME. Il faudrait bien que tous ces politicards en prennent un fois plein la gueule ou plein le c.. de ces chances pour la France.