Le domicile d'un candidat FN tagué de croix gammées.

Publié le 31 Mars 2015

Après une campagne de haine menée tout au long de ces dernières semaines contre des candidats du Front national, des esprits simples, si ce n'est, des simples d'esprits ont fini par se prendre pour des résistants, comme ces patates qui se prennent pour des endives. Ces chiens qui se prennent pour des loups.
Lorsque l'on agite certains bocaux, il ne faut pas s'attendre à autre chose qu'à des réactions nauséabondes.
En cela, la presse bien pensante est responsable. Une enquête a été ouverte. Gageons qu'elle n'ira pas loin. En attendant, c'est une famille qui est touchée par cette violence.
Gérard Brazon
***************
Le candidat malheureux du Front national (FN) Daniel Ackermann, qui se présentait en bînome avec Raymonde Lafon, ce dimanche, aux élections départementales sur le canton Garonne-Lomagne-Brulhois (82), a été victime de tags sur son habitation.
C’est en se levant dimanche matin pour se rendre au scrutin que cet habitant de Saint-Nicolas-de-la-Grave, a découvert que plusieurs croix gammées avaient été dessinées sur le portail et la clôture de son domicile situé avenue de Gascogne.
C’est hier à la brigade de gendarmerie de Saint-Nicolas-de-la-Grave que l’intéressé a déposé plainte, hier matin.
Les militaires ont, en effet, pu constater que cinq tags de croix svastikas ont été peintes en bleu à la bombe avec dessous la mention «FN».
Une enquête a été ouverte...

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 0
Commenter cet article