C’est le Coran qui endoctrine les djihadistes, pas internet ! - Par Zohra Nedaa-Amal

Publié le 5 Avril 2015

On a habitué les français à entendre une chose et son contraire sur l’islam. Alors que les mensonges de Dounia Bouzar ont montré leur futilité et commencent à peine de s’estomper, voilà que vienne au secours l’émission de Laurent Ruquier avec Nicolas Hénin et Pierre Torrès.
 
Avec ces ex-otages de l’Etat islamique, Les français pensaient recevoir une information objective de première main.
Mais, dans cette émission ( https://www.youtube.com/watch?v=ZwTx7Trvzmc ), on a eu droit à un discours dégoulinant de platitudes, de contorsions et de contradictions sans fin.
 
En fait, il s’agissait comme d’habitude d’une manipulation de masse. Il s’agissait de montrer que l’Etat islamique et le terrorisme islamique, n’avait rien à voir avec l’islam.
 
Pour faire passer ce message, Nicolas Hénin nous parle de «nos jeunes catholique qui quittent la messe pour la Syrie ». Après, il explique que Némouche, le tueur de Bruxelles, est un mécréant qui tue sans rendre grâce à Allah. Ce mécréant ne sait même pas dire « Al Hamdou Lillahi », ni « Allahou Akbar »!
 
Ainsi, nos nouveaux « muftis » nous apportent la démonstration que Daech – Al Qaèda – Boko Haram etc… n’ont rien à voir avec l’islam.
 
Ensuite, ce même Nicolas Hénin qui n’a aucun problème avec ses contradictions, reconnait à son corps défendant, que l’islam est au cœur du problème. Il nous explique que : «nos jeunes des cités rejoignent Daech par solidarité arabo-musulmane, face à la trahison de l’Occident qui refuse de porter assistance à leurs frères là-bas». Il continue ainsi : «l’islam n’est que «le vecteur pour conquérir le pouvoir politique et accaparer les richesses».
 
Et toute cette belle assemblée « d’intello éclairant les français » fait semblant d’ignorer que Mahomet lui-même a utilisé l’islam comme vecteur pour conquérir le pouvoir politique et accaparer les richesses. Comme si l’islam était autre chose qu’une idéologie totalitaire n’ayant qu’un seul but : conquérir le pouvoir et accaparer les richesses.
 
Cette ignorance ne se limite à Laurent Ruquier et ses sbires.
 
On constate malheureusement qu’elle touche l’immense majorité de la classe politico-médiatique. Sur Europe1, Alain Juppé reconnaissait qu’il n’avait jamais lu le Coran. Et Juppé nous explique qu’il a bien essayé, mais le Coran est illisible ! Ce qui n’empêche pas ce candidat aux plus hautes fonctions de la République, de parler de l’islam tout en reconnaissant son ignorance sur le sujet (http://www.dailymotion.com/video/x2kkzb9_alain-juppe-promet-de-lire-le-coran_news ) !
 
Pourtant, la réalité est très simple. Il suffit de connaitre la biographie de Mahomet et de lire le Coran, pour comprendre la vraie nature de l’islam.
 
Ces lectures n’ont rien de compliqué et sont à la portée de toute personne qui a un minimum de bonne foi. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de l’immense majorité de la classe politico-médiatique.
Dans cet article, on ne regardera qu’un seul aspect de cette mauvaise foi généralisée concernant la responsabilité accablante de l’islam dans le terrorisme : le prétendu endoctrinement des jeunes par Internet.
Pour montrer que l’endoctrinement ne se fait par Internet, mais par l’enseignement de l’islam, autrement dit le Coran et la Sunna de Mahomet, on commencera par quelques rappels. Le premier concerne le Pacte établi entre Allah est ses fidèles. Ce Pacte constitue le socle essentiel de la foi musulmane.
 
Le Pacte d’Allah avec ses fidèles
 
Pour préciser l’importance de la notion de Pacte ou d’Alliance, je rappellerais sa signification dans le christianisme. À son dernier repas, Jésus, donna la coupe en disant : « Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, lequel est répandu pour la multitude en rémission des péchés.». On voit ainsi l’alliance établi entre Dieu et les fidèles, dans le sang du Christ avec la promesse de la vie éternelle.
 
Dans l’islam, Allah établit également un pacte avec les croyants. Ce pacte est défini dans (Sourate 9, V111) :
«Allah a acheté aux croyants leur âme (« An Nefoussahoume ») et leurs biens. (Ils recevront) en échange le Paradis. Les croyants (devront) combattre dans le chemin d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu‘Allah a prise sur Lui-même. Et qui est plus fidèle à son Pacte qu’Allah lui-même? (Ô croyants), réjouissez-vous de l’échange que vous avez fait: c’est un très grand succès pour vous ».
 
Ce verset est fondamental : il instaure un Pacte établi directement entre Allah et le croyant musulman pour l’éternité. Ainsi, l’alliance ou le pacte qui lie le fidèle à Allah, repose fondamentalement sur le combat. Le croyant est appelé à tuer et à se faire tuer pour respecter son pacte avec Allah et recevoir le paradis en récompense.
 
Et Allah précise bien à ses fidèles la supériorité des combattants sur les autres croyants : (Sourate 4, V95-96) «Ne sont pas égaux les croyants qui restent chez eux et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. À chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense, des grades de supériorité ainsi qu’un pardon (de leurs péchés) et une miséricorde ».
On voit à travers ces deux seuls versets, que les djihadistes ne font qu’obéir aux prescriptions d’Allah et au pacte qui les lie à ce même Allah.
La promesse d’Allah est claire : ceux qui respectent ce pacte recevront en échange le paradis. Les fidèles doivent honorer leur engagement. Et la seule manière de respecter cet engagement, c’est de se battre pour Allah, de tuer et de se faire tuer.
 
Défendre l’islam: une obligation pour tous les fidèles
 
Ce combat pour l’islam est une prescription. Tous les imams de France le savent : Allah a prescrit le combat pour sa cause: (Coran S2, V216) : «Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Il se peut que vous n’aimiez pas une chose alors qu’elle est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas».
 
Le fidèle est sommé d’obeir sans réfléchir. Dans la suite des prescriptions sur le combat, le Coran est d’une logique implacable. Quand Nicolas Hénin parle de ces jeunes français qui expriment leur solidarité arabo-musulmane avec les victimes de Syrie et d’Irak, il ne voit pas que le Coran leurs demande (S4, V75). :
« « Et qu’avez-vous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, et pour la cause des faibles ; hommes, femmes et enfants qui disent : « Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes. Assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur »
 
Les Hadiths de Mahomet vont dans le même sens :«Tout musulman qui abandonne son frère musulman quand son honneur et sa dignité sont attaqués, Allah l’abandonnera quand il aura le plus besoin de Son soutien.» (Imam Ahmad et Abou Dawoud)
 
Quant à la France, les USA et leurs allié dans la région, le Coran est très claire :
(S5, V51): «Ô croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs».
(S4, V144) :«ô croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ?»
 
Pour les musulmans qui s’allient à la France ou aux USA, le Coran est très claire : (S4, V91) : «Vous en trouverez des musulmans hypocrites qui cherchent à avoir votre confiance. Toutes les fois qu’on les pousse vers l’infidélité ils y retombent en masse (en s’alliant aux juifs et aux chrétiens). (Par conséquent,) s’ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains, alors saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné autorité manifeste
 
Face aux tyrans arabes, alliés de l’Occident, le Coran est très clair :
(S4, V76) : «Les croyants combattent dans le sentier d’Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tyran. Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est certes faible.»
 
Allah utilise les Djihadistes pour tuer et torturer ses ennemis. Dans son Coran, Allah dit clairement aux djihadistes qui lui ont vendu leur âme, qu’ils n’ont pas à se poser des questions quand ils torturent et égorgent. C’est Allah lui-même qui utilise leurs mains pour torturer et égorger :
(S8, V17): «Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués».
(S9, V14): «Combattez-les. Allah, par vos mains, les torturera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines du peuple croyant».
 
On voit ainsi que les djihadistes n’ont aucun besoin d’Internet. La lecture du Coran leur suffit amplement.
 
Il faut souligner que ces djiahdistes ont un immense avantage sur le adeptes d’un prétendu l’islam «modéré»: ils sont cohérents avec les préceptes du Coran.
Par contre, les instances dirigeantes de l’islam de France et les autres responsables musulmans qui condamnent ces djihadistes, sont en contradiction totale et flagrante avec leur propre Coran.
 
Ces responsables sont des «musulmans hypocrites» pour ce même Coran. Leur hypocrisie est flagrante : ils gardent un silence total et complice sur les versets qui ordonnent le Jihad, tout en condamnant les personnes qui mettent en application ces versets.
Pour ces hypocrites, le Coran explique aux djihadistes: «Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’amis parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur» !
 
On comprend mieux ainsi pourquoi le Jihad fait beaucoup de victimes musulmanes.
Zohra Needa Amal

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

MOURAD 02/08/2015 20:25

cher pivoine premierement le premier coran date de 650 apres jc qui a ete rassemblé par le calife othman. donc pas deux siecles comme tu dis apres le mort du prophete mohammad sws( mort en 632). deuxiement chose il ne peux etre un reprise du livre biblique car la bible a ete completement falsifié par le pseudo paul de tarse. oui dans l'islam il ya le coran et les hadits. les deux sont separés. les hadits ne font que completer ou expliquer le coran d'un point de vue pratique. par contre les dire ou temoignages sont completements places dans la bible. les guerres ont existé en islam tout comme chez les chretiens avec les croisés !!!! bonne lecture

mou 31/07/2015 01:28

voici quelques versets qui contredisent votre theorie sur le jihad:
Dans le chapitre 2 versets 191 à 194, Dieu déclare :

« Et combattez pour la cause d’Allāh contre ceux qui combattent contre vous, mais ne dépassez pas les limites. Assurément, Allāh n’aime pas les transgresseurs. Et en temps de guerre tuez-les partout où vous les trouverez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la persécution est pire que le fait de tuer. Ne les combattez pas auprès de la Sainte Mosquée, à moins qu’ils ne vous y attaquent. Mais s’ils vous attaquent, alors combattez-les ; car telle est la rétribution pour les mécréants. Mais s’ils cessent les hostilités, alors Allāh est assurément Très Pardonnant, Miséricordieux. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de persécution et que la religion puisse être professée pour Allāh. Mais s’ils cessent le combat, alors souvenez-vous qu’il n’y a aucune hostilité sauf contre les transgresseurs. »

ensuiteDans chapitre 8, versets 39 à 41, nous avons :

« Dis aux incroyants, que s’ils renoncent à leur méchanceté, ce qui est passé leur sera pardonné ; et que s’ils y retournent, alors en vérité, l’exemples des anciens peuples est déjà devant eux. Et combats-les jusqu’à ce que toute persécution cesse et que la religion ne soit que pour Allah Seul. Mais s’ils renoncent à leur animosité, alors assurément Allah est Celui qui surveille leurs actions de près. Et s’ils tournent le dos à cette proposition alors sachez bien qu’Allah est votre Protecteur. Quel excellent Protecteur et quel excellent aide ! »
« Et s'ils penchent vers la paix, penches-y aussi, et mets ta confiance en Allah, c'est Lui assurément qui entend tout, sait tout. Et s'ils ont le dessein de t'induire en erreur, Allah te suffit assurément. C'est Lui qui t'a fortifié par Son aide et avec les croyants. »
alors oui le djihad existe dans lislam si le musulman est agressé. arretez de tout deformer

Pivoine 02/08/2015 17:34

Si le jihad figure dans l'islam, c'est justement parce que les musulmans ont été judaïsés. La notion de guerre sainte n'existait pas dans les religions polythéistes, elle apparait pour la première fois dans l'Ancien Testament. C'est Jahvé qui exhorte les Israélites à exterminer les peuples qui vivaient dans ces régions. Le coran a été rédigé près de deux siècles après la "mort" du prétendu prophète, lorsque les Arabes, convertis à la religion de Moïse, ne se souvenaient plus de l'époque pré-islamique (en fait de l'époque où ils n'avaient pas été contaminés par le judaïsme, et où ils adoraient plusieurs dieux). Ce livre "saint" a été écrit par plusieurs hommes, qui ne faisaient que rapporter les versets bibliques, plus ou moins fidèlement.

Pivoine 06/04/2015 17:50

Le "prophète" n'a jamais existé. Mahomed est l'arabisation d'un mot hébreu signifiant "chef de guerre", car les Arabes ont été judaïsés par des Israëlites qui avaient besoin de combattants pour reconquérir Jérusalem. Ces "mohamed" étaient des Israëlites menant les nouveaux convertis au combat, ce qui explique qu'il y ait + de 2000 hadiths ! Comment expliquer, sinon, toutes ces exactions ? Un seul homme n'aurait pu en commettre autant en quelques années, soyons logiques ! Ces islamophobes sont tout aussi stupides que les islamophiles, qui ne prennent pas la peine de réfléchir !