Jack Lang affirme qu'il y a 2/3 de musulmans dans les prisons françaises - Par Gérard Brazon

Publié le 5 Avril 2015

Aujourd'hui, où tous les propos sont suspects, entendez par là, tous les propos venant de la droite, qu'elle soit molle à la manière de l'UMP-UDI, de la droite nationale, des droites  patriotiques ou de celle venant de la mouvance de la résistance, il devient assez pénible d'exprimer une opinion sans risquer les foudres de la justice bien-pensante, sans compter celles d'associations droit de l'hommiste, celles des journalistes de la presse moutonnière gavées aux subventions.

C'est pourquoi il est assez savoureux que nos "élites" se croyants dispensées de la moindre prudence, font savoir au petit peuple, à la France d'en bas, aux "sans dent", à ce peuple qu'ils méprisent tant, que finalement il ne représente qu'un tiers de la population en prison à ce jour. Pourtant, tous ces franchouillards, ces français issus du terroir, de la France profonde, du Centre, des bords, comme des côtes de la France, sont encore majoritaires dans leur pays. Vu la démographie actuelle, cela ne sera plus le cas dans une trentaine d'année.

L'ami Jack Lang nous apprend donc que ce sont les musulmans qui occupent les deux tiers des places dans les prisons.

Ce qui a valu les foudres de la justice à un Zemmour, produira un pet de lapin pour ce globe-trotter politique. Ce n'est pas Madame Taubira qui lui en tiendra rigueur ! Pas même Manuel Valls et pourtant, c'est dans une lettre de Jack à Manuel que nous apprenons cette effarante proportion.

Ainsi donc, selon Jack Lang, il y a dans nos prisons françaises, 2/3 de musulmans. Ce nombre justifie pour l'ami Jack, l'augmentation forte du nombre d'aumôniers musulmans.

Parce que la raison n'est pas de constater, de regretter, de se poser des questions à savoir pourquoi tant de musulmans dans nos prisons françaises mais celle d'augmenter les dépenses de soutien à cette population qui serait susceptible d'être sensible aux discours des salafistes et autres intégristes de l'islam.

Surtout pas d'amalgames, prenez l'habitude d'avoir ce réflexe qui devra à terme devenir pavlovien.

Une bonne fois pour toute, sachez qu'il n'y a aucun rapport entre l'islam, les musulmans et les prisons ! Pas plus d'ailleurs qu'avec les attentats, les cooptes décapités, les assyriens assassinés, les Yazidis massacrés, les lycéennes du Nigéria enlevées et mariées de force, les mises en esclavage et les vendues de l'état islamique à certains états du Golfe. Tout ces petits détails ne sont que des épiphénomènes fortuits n'ayant aucun rapport avec l'islam de paix, d'amour et de tolérance.

Une fois acquis ce réflexe de Pavlov, apprenez par cœur également  les éléments de langages et évitez à l'avenir, de mêler le prophète, la religion avec ce qui n'est au fond que quelques déviances, l'action de déséquilibrés, de fous (de dieu?), de malades sur lesquels nous devons nous pencher avec de la mansuétude.

En attendant, rien ne nous explique cette différence que l'on peut pour le coup, affirmer qu'elle représente un fort déséquilibre dans nos prisons.

Sans faire de jugement et pour éviter toutes possibilités d'être accusé de faire de l'humour à bon compte, je vous fais part de la lettre du Jacquy à Manu 1er.

Lettre de Jack Lang- 2-3 des délinquants sont musulmans

 Comme l'ami Jack est cohérent dans sa démarche, il a poursuivi son action envers Madame Taubira en signant une convention avec le ministère de la justice. Une convention qui fait suite à un protocole d'accord datant de 2010, c'est à dire sous l'ére Sarkozy. 

Convention Taubira-Lang et les prisons

Ainsi donc, nos prisonniers délinquants se verront attribuer une mesure de faveur en fonction de leur religion. Ce qui est assez curieux pour une République laïque.  Bien entendu, c'est dans le cadre du fameux "Vivre ensemble" totalitaire mené à nos frais, ceux des contribuables.

Et puis comment ne pas être ravis, puisque nos signataires le sont.

Photo-Taubira-Lang

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article