L’immigration massive oblige les Français à faire le deuil de leur identité nationale. Par Marie-christine Barriere Dupuy

Publié le 12 Avril 2015

Pour la gauche m'a tuer

Le gouvernement va t’il instaurer la loi martiale face à la situation devenue ingérable et le ressentiment des  meneurs  lors des émeutes.  La politique de prévention de la délinquance est en échec .les éducateurs n’arrivent à rien. La magistrature panique devant les tensions sociales. Impuissant, le gouvernement est en train d’encourager le désordre. Réfléchir à propos de sécurité intérieure serait une bonne chose. La situation actuelle de la France relève des conséquences des folles politiques d’immigration menées depuis Valéry Giscard d’Estaing jusqu’à Hollande en passant par Sarkozy, avec la coopération néfaste de leurs ministres respectifs.  Certains personnages  ont misé sur une quelconque amnésie de l’histoire pour se refaire une chasteté. Indubitablement, l’intelligence est loin d’être équitablement partagée.

La classe politique, pétrie de bonnes intentions et imprégnée d’idéologie tiers-mondiste, est le résultat d’une insécurité croissante,  témoigne de l’échec d’une politique qui englobe immigration, intégration. Plus l’immigration augmente, moins l’intégration est facile. Gouverner, c’est prévoir ! Comment faire de prévisions à long terme en France et en Europe si on ignore réellement le coût des prestations sociales et médicales, le taux de natalité, des clandestins, le nombre d’immigrés, naturalisés ou non, de première, seconde et troisième génération sans oublier la population carcérale et son coût pour la société !  Le communautarisme c’est de laisser s’installer des immigrés quand l’intégration ne fonctionne plus et puis de les plaindre. C’est le seul moyen de prévenir la délinquance. Il ne faut pas confondre prévention et éducation avec les problèmes qui s’en suivent.

 

Pour le gouvernement, l’enjeu est celui de la mondialisation. On ne demande plus seulement à l’immigré de s’assimiler à la population française, on exige des français qu’ils s’assimilent à un monde sans frontière. En France ,il semble qu’il  existe deux types de groupes, l’un composé de gens éclairés et l’autre d’une masse d’abrutis juste bons à voter et surtout à payer des impôts… Certains ont compris le plan, mais il est tellement machiavélique qu’ils ont du mal à faire partager leur découverte. Cette immigration, la plus massive possible, est destinée à affaiblir les classes moyennes pour les maintenir plus facilement sous le joug de certaines puissances étrangères. Si le peuple est plus nombreux, il faut faire partager les richesses par un plus grand nombre par le biais des taxes et subventions aux arrivants. En matant violemment toute velléité de rébellion…

« C’est un recul d’implantation sans être une débâcle ». Jean-Christophe Cambadélis

« Les résultats sont au-delà de ce que nous pouvions anticiper ». Stéphane Le Foll.

Yamina Benguigui, ancienne ministre déléguée aux Français de l’étranger et à la Francophonie, estimait que les emplois devraient être réservés aux immigrés par rapport au

« blanc de souche ».

Yamina Benguigui : « à qualité égale, priorité au beur …

www.24heuresactu.com/…/yamina-benguigui-a-qualite-egale-priorite-au-beur/

23 mai 2012 – … Français de l’étranger et à la Francophonie, estime que les emplois devraient être réservés aux immigrés par rapport au « blanc de souche ».

Ces propos sont une incitation déguisée au racisme.

Le faciès, en terme courant : Expression du visage, physionomie.

Physionomie : Ensemble des traits particuliers qui composent un visage et qui peuvent exprimer l’humeur, le tempérament, le caractère.

Didactique : Aspect du visage, en médecine et en anthropologie.

PRÉHISTOIRE : Ensemble des traits propres à une période donnée de civilisation.

Réduire et interdire les contrôles d’identité c’est permettre de modifier les statistiques pour changer la réalité reliant le banditisme et une certaine catégorie de la population dite stigmatisée ! Il ne s’agit pas de couleur de peau mais contrôler des individus au comportement (ensemble des réactions objectivement observables) douteux. L’identification est le seul moyen de contrôler les individus. Par une indulgence bienveillante et charitable envers les délinquants grâce aux lois « Taubiresque  dosées d’hypocrisie » on restreint la liberté d’appréciation des agents qui opèrent sur le terrain en introduisant un facteur arbitraire. On parle de lutter contre le trafic de drogue, contre la violence, etc.  Inutile si les parents font preuve de faiblesse ou sont dans l’incapacité de régler les situations instables ou dangereuses ! L’éducation a besoin d’une autorité ferme. Cette aberration juridique complique le travail des forces de l’ordre ! La justice trouve des excuses aux délinquants. Plus elle trouve des excuses, moins elle réprime. La société doit être certaine que le délinquant ne récidivera pas en appliquant une peine dissuasive.

Hollande (on peut relever le désarroi d’une âme dans la tourmente) a choisi la ligne du laxisme de Mme Taubira au détriment de la fermeté, de la sécurité et de la protection des citoyens. On peut diagnostiquer l’état d’esprit souffreteux de Monsieur le Président  car ce n’est ni l’intérêt du pays ni celui du peuple français qui le motive.

Ce qui compte, c’est son intérêt personnel et uniquement son intérêt personnel. Cet hypocrite opportuniste n’a revêtu la soutane de « la démocratie » que pour réaliser ses ambitions avec sa conception cynique du pouvoir avec toute sa « smala ».

Les autochtones ne font que défendre leur bien acquis au fil des siècles, lesquels des « penseurs » entendent leur disputer la jouissance… au profit d’immigrés surnuméraires et en manque.

Quand je croise un SDF, je rêve de voir à sa la place un de ceux qui ont favorisé cette ignominie (financiers et « penseurs de gauche » ) au lieu d’avoir à croiser un regard si « proche » du mien, plein de  chagrin et n’avoir qu’un ou deux euros à donner contre la honte de me dire que l’aïeul de cet homme était peut-être proche du mien à Verdun…

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Pivoine 13/04/2015 18:44

Ce qui me sidère, c'est que les Français, dans leur majorité, continuent de voter pour les mêmes, quand ils ne s'abstiennent pas. Quand donc réagiront-ils ???