Les chrétiens sont chez eux au Moyen-Orient! Bien avant l'islam !

Publié le 8 Avril 2015

"Nous avons l’impression qu’il y a un plan pour vider le Moyen-Orient de ses chrétiens"
 
Soeur Hanan Youssef est libanaise et religieuse de la Congrégation de Notre-Dame de la Charité du Bon-Pasteur. Elle travaille dans un dispensaire situé à Roueissat, un bidonville de la banlieue nord de Beyrouth, au Liban, et y accueille des réfugiés Irakiens et Syriens, notamment des chrétiens qui fuient la persécution. Elle témoigne dans Christianophobie Hebdo :
"Les terres du Moyen-Orient ont vu naître le Christ. C’est là-bas qu’Il a prêché et que le christianisme est né : sur ces terres, se trouvent les racines de tous les chrétiens du monde. Ensuite, la présence chrétienne est objectivement un élément d’ordre dans des sociétés extrêmement fragilisées et divisées. Une chose est sûre : si les chrétiens disparaissent de la région, il n’y aura plus jamais la paix. Cette présence est donc indispensable, même sur le plan éducatif et culturel, puisque de nombreux musulmans sont éduqués chez et par les chrétiens. Notre mission est de vivre de la parole du Christ au milieu de nos frères musulmans, annoncer l’Évangile en terre d’islam. Elle est essentielle.
Les chrétiens occidentaux ont-ils un rôle à jouer ?
Le même que les Occidentaux en général, d’abord : un rôle de pression sur les élites, mais également d’information autour d’eux. Mais nous supplions tout particulièrement les chrétiens occidentaux de ne pas nous oublier : nous avons besoin de connaître ce soutien. Nous avons l’impression qu’il y a un plan pour vider le Moyen-Orient de ses chrétiens et le silence de la communauté internationale nous inquiète terriblement à ce sujet. Notre voix doit être entendue ! Nous avons également besoin de voir que les chrétiens occidentaux gardent leur foi, qu’ils continuent, deviennent ou redeviennent de bons chrétiens. Nous savons, nous chrétiens, que l’Amour seul triomphe de la violence. C’est la Croix qui nous l’enseigne – au Moyen-Orient comme en Occident. Nos missions sont différentes mais nous devons tous, partout dans le monde, continuer à aimer jusqu’à la Croix."

 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article