Les téléfilms français instrument de l'islamisation des jeunes?

Publié le 21 Avril 2015

Plus belle la vie – saison 11, épisode 27 : « Tu vas gagner si c’est toi qui décide, et avec l’aide d’Allah. »
 
Dans un Etat laïc, la série Plus belle la vie de FR3, discrètement saupoudrée de prosélytisme islamique, ferait scandale. Mais en France, la pratique de la terre brûlée des laïcs sert à détruire la chrétienté pour faire place libre à l’islam.
Voici comment ils s’y prennent.
Tandis que les laïcards font retirer les statues de la Vierge Marie et les crèches de Noël de l’espace public, les islamophiles rouges – les liens avec les premiers ne sont pas un secret – incitent à se convertir à la religion musulmane au moyen du vecteur le plus puissant de tous : la télévision.
Pour que la manœuvre fonctionne, elle doit être discrète, et il lui faut un cerveau disponible, aux résistances endormies. Et un cheval de Troie : une série télé policière.
Ceux qui ont décidé que les Français devront se convertir à l’islam ont visé le public le plus malléable, les jeunes. Ils ont opté pour un prosélytisme par petites touches courtes que le cerveau, absorbé par l’histoire principale, n’a pas le temps de rejeter. Le tout, caché dans une insoupçonnable série B.
Cela ressemble fortement aux procédés des Frères musulmans : il n’est pas question de conspiration : tout est au grand jour.
FR3, dont l’obligation de neutralité est considéré par la chaine d’Etat comme une bonne blague, bénéficie-t-elle de la complaisance passive du CSA ?
Pour la bonne compréhension, j’ai déconstruit le procédé, et j’ai extrait et isolé du reste de la série les messages subliminaux. Le résultat dépasse l’imaginable :
Le résultat dépasse l’imaginable :

Aucun mot ne suffirait pour décrire le tremblement de terre que déclencheraient les gardiens auto-déclarés de la laïcité, si FR3 encourageait avec cette perfection le retour vers la foi catholique.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article