Marine Le Pen suspend son père. Mon humble avis. -Par Gérard Brazon

Publié le 5 Mai 2015

Pour Thierry Arnaud, journaliste au service politique de BFMTV, « Marine Le Pen a osé répondre à son père et a pris toutes les précautions juridiques nécessaires. » Le patriarche n’est plus membre du parti qu’il a lui-même fondé. « C’est une décision historique », remarque Thierry Arnaud. Un Congrès sera organisé dans les trois prochains mois pour le destituer de son statut de président d’honneur.
Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du FN suspendu de sa qualité d’adhérent, a dénoncé ce lundi soir « une félonie » de la part de sa fille et promis tous les recours possibles. « Je souhaite que la présidente du Front national se marie au plus vite parce que j’ai honte qu’elle porte le même nom que moi. Oui, je suis dur mais ça ne fait que commencer », a déclaré le patriarche sur RMC. « Etre trahi, ça fait toujours un peu de peine. Surtout lorsque cela vient de sa propre fille, à qui j’ai largement favorisé sa carrière », a ajouté le père de Marine Le Pen.
Source NDF
*************

Adhérent depuis 3 ans, beaucoup de jeunes adhérents comme moi et d'autres plus anciens, sont avec moi à la peine.

 

Pour la plupart, nous ne sommes pas des inconditionnels de Jean Marie Le Pen, mais plutôt des adhérents à Marine. Pour ma part, c'est Marine Le Pen qui m'a convaincu de venir au Front National. Sa conviction, sa force, son courage ont justifiés les raisons de mon engagement au FN. J'avais quitté l'UMP depuis deux ans, ce parti traître à la France souveraine et à son indépendance. Le "Bonaparto-Gaulliste" que je suis, a retrouvé au FN les valeurs qu'il avait cru défendre à l'UMP. C'est Marine Le Pen qui est pour moi, le symbole de ces valeurs.

 

Jean Marie Le Pen n'est pas ma boussole. Mais il est l'histoire d'un parti politique, une mémoire. L'homme est puissant, mais excessif, il est vigoureux et cultivé. C'est aussi une grande gueule, une grande mémoire dans un monde politique où l'inculture historique frise les abîmes. Il est une icône, un repère avant d'être le père de Marine. 

 

Il y a de l'émotion dans toute cette affaire. De l'émotion et de l'orgueil destructeur. Un de ces orgueils mal placé, le plus dangereux. Tout père ne devrait être qu'enchanté par la vision d'un bel avenir, une belle carrière pour ses enfants. Tout père ne devrait être que fier de voir sa fille, ses enfants réussir. Il faut croire que non pour le vieux Lion.

J'ai connu un conflit similaire dans ma ville de Puteaux où un père a cherché à détruire sa fille qu'il avait nommé à sa place. Cette fille n'avait pas l'envergure de Marine loin de là. Une fille qui dans tous les cas, n'aurait jamais pu être le Maire de sa ville aujourd'hui. Pour autant, ce fut, et c'est encore un long déchirement familial. 

Alors oui en effet, des pères peuvent être des hommes sans mesure, des hommes égoïstes, des hommes sans vision à long terme qui préfère mourir en emportant avec eux le fruit du travail de toute une vie plutôt que de le laisser à l'enfant. Drame terrible.

J'ai une pensée pour Marine, fille d'un père qui ne songe plus qu'à lui-même et ne pense qu'à attiser le feu devant servir à tout détruire. Après moi l'enfer où le déluge. Oui vraiment, terrible situation.

Pour autant, je fais confiance à Marine, à son courage, à son entourage, aux vieux Lions, aux plus jeunes qui l'entourent et sont eux-mêmes bousculés, si ce n'est pire. 

 

Il faut tenir le choc Mesdames et Messieurs les dirigeants, pour tous les militants, tous ceux qui vous ont rejoints et croient en vous, croient en Marine et crient également leur besoin de croire en la France. De grâce, calmez le vieux combattant, apaisez son courroux mais surtout, restez debout. Calmer la colère d'un Président d'honneur qui aujourd'hui, fait trembler les fondations d'un grand parti en devenir.

Nous, qui avons été des candidats, des militants épuisés par des jours, des soirées de batailles électorales, de collages d'affiches, de tractages tous azimuts, par tous temps, nous qui avons labouré avec les dents le béton de nos villes, pensez à nous, sauvez tout ce travail de présence sur le terrain, de luttes et d'insultes subies. 

 

Entourez Marine, soutenez-là, portez-là s'il le faut. Il faut qu'elle tienne le choc, celui de l'affectif d'une fille vis à vis d'un père sans mesure dans sa colère, celui d'une Présidente d'un parti qui doit sauver notre pays, notre peuple de France à tous prix, y compris celui de sévir contre un père aimé et admiré.

Nous vivons une tragédie, nous vivons un drame. Nous devons tous, tout comme vous, être à la hauteur de ce drame, et le surmonter. Je crois que c'est possible, je crois toujours en ce parti, je crois au Front National et en Marine.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Velan496 27/06/2015 21:21

Sur minurme je viens de lire la note explicative de Luc SOMMEYRE pour commenter son retrait du FN
http://www.minurne.org/?p=2312
1- Je partage le même constat et j'ai tiré les mêmes conclusions: le FN ligne Philippot trahit ses électeurs et plus encore ses militants
2- Je félicite Luc Sommeyre pour son parler vrai qui le différencie de celui des béats de marine dont le gourou philippot a le charisme d'une huitre

Moine 17/06/2015 00:40

Analyse partagée. D'ailleurs je ne vois plus l'intérêt de militer pour une fédé où l'ambiance est devenue délétère depuis un moment (depuis que son secrétaire départemental a été remercié, en fait) et dont les candidats aux municipales partielles - avec ou sans l'investiture officielle du FN - en sont désormais réduits à des scores de témoignage...

Sophie 16/06/2015 23:51

J'apprécie généralement beaucoup les analyses de Gérard Brazon, notamment sur le site "Riposte Laïque" mais là je ne comprends pas !
Car, cher Gérard Brazon, vous semblez oublier que c'est Marine Le Pen qui a déclenché les hostilités, et non son père.
Bien sûr ensuite dans sa riposte il a peut-être été un peu violent, mais on peut le comprendre, il n'a fait que répondre aux attaques injustes de sa fille.
L'excès vient de Marine qui n'a pas supporté qu'il donne une interview à RMC et à Rivarol, interview où pourtant il ne l'attaque nullement.
Mais MLP, sans doute sur les (mauvais) conseils de Philippot a cru bon de hurler avec la meute politiquement correcte des partis du système.
Bien mauvaise stratégie, et on le constate avec les résultats décevants du FN aux municipales partielles de dimanche, à Puteaux et ailleurs.
En voulant plaire au politiquement correct le FN mariniste va perdre ses fidèles soutiens de base, et sans pour autant convaincre les électeurs traditionnels des partis du système.
Pour progresser il lui faut au contraire réaffirmer les fondamentaux, de plus en plus de français commençaient à comprendre que Le Pen voyait juste depuis 40 ans, et Marine vient de tout gâcher en le désavouant.

Moine 17/06/2015 00:44

"Analyse partagée" se rapportait à celle de Sophie, j'espère que chacun l'aura compris. Désolé !

Moine 10/05/2015 21:00

Marine s'est condamnée elle-même en ne respectant pas l'un des préceptes du Décalogue qui constitue en même temps la base de l'ordre social dans la plupart des sociétés humaines et des civilisations : "Tu honoreras ton père et ta mère". Dans 3 mois peut-être, son "Front National" n'existera plus, il aura changé de nom... et les militants sincères les plus patriotes s'envoleront comme des moineaux !

velan496 11/05/2015 09:26

En laissant les écritures saintes de côté, bien que je sois Protestant et fier de l'être,
je considère qu'il faut être prétentieux et inculte comme un Enarque pour croire qu'en se rapprochant de la vision islamophile de la bien pensance, le FN pouvait être démocratiquement accepté par elle comme 3e force politique alors que le souçi des donneurs de leçons à l'incompétence démontrée depuis 40 ans (gauche stalinienne et droite molle marxisée) est seulement de préserver leurs gamelles
Comme le dit justement, de lesquen, la stratégie Philippot, suivie par la blonde costaude mais hypnotisée, c'est faire passer le FN de 30 à 3%

velan496 06/05/2015 12:20

moi je me reconnais dans le FN du parler vrai et de la compétence, celui représenté par le SIEL, Chauprade, Ravier, Marion
Je ne suis pas un béat de marine et encore moins de Philippot

Moine 10/05/2015 21:07

Justement, le SIEL n'est pas le FN, il en est un partenaire au sein du RBM. Enfin, tout ce petit monde (auquel il faut ajouter les néo-chevènementistes du SEC) sera bientôt réuni au sein des "PATRIOTES", auquel s'allieront vraisemblablement les néo-gaullistes de DLF... Quant à Chauprade, le malheureux s'est vu retirer toutes ses responsabilités auprès de MLP à cause de son franc-parler en matière d'Islam et de "5ème colonne" !

velan496 07/05/2015 08:48

Accessoirement pour ajouter Marine à ma liste et principalement pour éviter la mésentente familiale il suffisait à cette dernière de respecter les idées de ses électeurs et éviter de se fourvoyer dans le vain gauchisme qui n'a déjà pas réussi à Sarko le traitre
Bien que je respecte le courage et la sincérité dont vous faites preuve depuis tant d'années vous ne me ferez jamais faire semblant d'adhérer à un courant aux cul libertaire et islamophile selon les modèles : PS stalinien ou droite molle marxisée
Je préfère entrer tout de suite dans la voie de l'article 35 de la constitution de 1793.
Comme il faut rire de tout je terminerais en reprenant le lapsus d'un apprenti prêtre que ne renieraient pas les gays de la Marine: "il faut se serrer les couilles"

Gerard Brazon 06/05/2015 14:17

Je connais Karim, c'est un homme de valeurs. Aymeric est un vrai personnage qui me fait l'honneur de me répondre. Je connais peu Ravier, idem pour Marion qui est une personne sans chichi avec laquelle j'ai pu bavarder longtemps lorsqu'elle est venue à Clamart. J'aime ces quatre là qui sont des gens de grandes qualités.
Il nous faut nous serrer les coudes. L'orage qui vient d'éclater ne doit pas faire chavirer le bateau Front national. Le vieux Capitaine ne doit pas, par orgueil peut-être, briser l'oeuvre de toute sa vie. Ce serait folie. S'il aime la France, il ne le fera pas. J'espère que la raison reviendra et que nous retrouvions des eaux paisibles. Tout le travail que nous avons fait ne doit pas couler avec le vieux capitaine. J'ai confiance en Marine, tout comme en Karim et Aymeric. La presse profite de ses colères, de ses écarts de langage. Nous sommes dans un parti à 25% et non dans un micro parti à 8%. Les politiques ont tellement peur du FN qu'ils sont capable de tout. Ne leur laissons pas cette opportunité. Continuons le combat.
Gérard