Le policier qui a divulgué la photo d’Hervé décapité sera poursuivi - Par Gérard Brazon

Publié le 17 Juillet 2015

Par solidarité avec Riposte-Laïque et sur la demande de la famille, j'ai décidé de retirer la photo montrant la décapitation d'Hervé Cornara. Ceci n'est pas une censure, juste un choix réfléchi de ma part. (Gérard Brazon)

Dans le Dauphiné prétendu libéré, il est annoncé, sans autre commentaire, qu’unpolicier, officier stagiaire, sera poursuivi par la justice pour avoir diffusé une photographie « macabre » de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier (Isère).Lparquet de Vienne, en Isère, a confirmé cette information ce jeudi dans la matinée. (…) La photo de la tête d’Hervé Cornara, 54 ans, patron d’une société de transport, avait été retrouvée sur une grille de l’usine de gaz de Saint-Quentin-Fallavier, dans une mise en scène macabre.

Il ne fallait pas la divulguer. Il ne fallait pas que le peuple de France sache comment un djihadiste peut traiter un mécréant ! Il ne fallait surtout pas que cette image prise en France, sur notre territoire, dans une de nos usines puisse être vue et qu’elle puisse démontrer, ô combien, que la bête immonde est bien sur notre sol de France, que le nazislamisme est bien présent, qu’il n’est pas venu d’ailleurs par bateaux, caché sous nos camions, mais déjà bien implanté dans la tête de « français de papier« , ces nés en France, biberonnés à la CAF, élevés aux frais de la communauté française, éduqués par nos services d’acculturation nationale, pris en charge par nos service sociaux, etc.

Où sont les musulmans modérés sur nos antennes, dans les rues et refusant ouvertement ces horreurs ? Il est vrai qu’ils font le ramadan, y compris ceux qui ne sont pas croyants, plus par obligation que par choix dans les cités. Certains vont protester contre un fait qui met encore en cause leur islam qui n’est pas ça, qui est une religion de paix, d’amour et de tolérance, qu’ils en ont assez d’avoir à se justifier, à s’expliquer sur leur islam. Il se trouve que de plus en plus de Français partagent ce point de vue, mais qu’, à l’inverse, ils en ont assez d’avoir à subir une dictature de la pensée qui, désormais, interdit d’émettre une critique envers l’islam, alors même qu’ils sont tous contributeurs pour financer les mosquées, et pourquoi pas  les futurs travaux d’adaptation de nos Églises désertées pour justement en faire des mosquées.

Cette ordure islamiste, tue, décapite au nom de l’islam et de son prophète ! Il est musulman quoi qu’on en dise ! Il plante la tête séparée de son corps, se prend en photo et ce qui en résulte, va se traduire par une poursuite judiciaire contre un policier stagiaire qui aura commis le crime grave d’avoir montré ce qu’était le crime de ce sale type. À la manière anglo-saxonne de publicité contre l’insécurité routière.

Le bon peuple est émotif, il ne faut pas le choquer, le réveiller brutalement. Ici on décapite, là on vole des munitions, ailleurs on fait exploser des citernes, mais les yeux se tournent vers un policier qui a eu le tort de montrer une vérité.

En effet, comment démontrer que ce n’est rien, pas grand-chose, un geste de désespoir d’un déséquilibré fâché avec son patron, et pourquoi pas un acte de revendication syndicale pendant que nous y sommes, certes, un peu violent  mais le pauvre chou est si instable, n’est-ce pas ! La veille, il s’était engueulé avec sa femme, c’est tout dire. Cette histoire me rappelle les « Animaux malades de la peste de La Fontaine« .

L’Âne vint à son tour et dit : J’ai souvenance, Qu’en un pré de Moines passant, La faim, l’occasion, l’herbe tendre, et je pense Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet

Le policier tient le rôle du baudet de la fable. Il est le coupable, il sera jugé, sa carrière compromise sinon stoppée nette. Remis au dépôt, dans tous les sens du terme.

Le bon peuple se verra conforté dans son désir de se reposer, de faire confiance, et la télé passera à autre chose, et très vite. Au suivant !

D’ailleurs, la canicule revient. 700 morts de plus auraient été recensés du fait de cette canicule. Pas de photos des morts, la bouche ouverte, la peau décharnée par le soleil, ou dans les couloirs des urgences bondées du peu d’hôpitaux qui nous restent, après les cures d’amaigrissement issues de nos dettes publiques et autres décisions gouvernementales depuis 15 ans !

Un peu de décence que diable! Il s’agit de morts de la canicule ! Rien de neuf depuis l’impayable Raffarin ! Seulement, nous, nous considérons qu’il y a des morts… et puis, il y a ceux qui finissent sur un piquet dans une usine de France. Ce ne sont pas les mêmes morts, ils n’ont pas le même statut.

Il y a des morts, et il y en aura d’autres qui demain seront assassinés par des « malades de dieu », et ces morts ne peuvent pas être cachés par je ne sais quelle idée de la décence. Ils sont les victimes de la folie meurtrière d’une idéologie totalitaire. On verra ce que les journalistes et les politiques feront lorsque ces morts seront issus des beaux quartiers de la Capitale, des morts connus et reconnus. Ceux de Charlie furent un exemple !

Refuser de montrer ces morts voudrait dire que l’on refuse de montrer les morts de toutes les idéologies totalitaires, et pourtant la presse bien-pensante ne joue pas les vierges effarouchées quand il s’agit de nous montrer les morts d’ailleurs, les photos d’archives des deux dernières guerres mondiales, ceux des camps de la mort nazis et staliniens, sans compter les traces de sang après assassinats en Corse, à Marseille, lors d’attentats au Liban, en Irak, en Syrie. Elle ne se gêne pas pour nous montrer les morts par noyade, les victimes de volcans, de tsunamis et autres corps flottants dans les eaux boueuses.

Mais là, le policier stagiaire, comme devant un tribunal soviétique, a reconnu avoir fait une « bêtise ». Rien que cette expression nous démontre le type de société dans laquelle nous vivons aujourd’hui.

Rien que la mort n’était capable, d’expier son forfait : on le lui fit bien voir. Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

antisysteme 03/09/2015 16:07

c'est bizarre les merdiats essaient de nous apitoyer avec la photo d'un enfant migrant noyé ...

et bizarrement , rien sur cette photo

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/06/D%C3%A9capitation-Is%C3%A8re-26-06-15.jpg

resultat de cette immigration non controlé

donc un paysan qui se suicide pas de photo ,un patron decapité pas de photos , un SDF decedé pas de photo , un personne agée decedée non soigner pas de photos ..

Mais pour manipuler l opinion publique qui refuse à 56 % les clandestins , là on utilise les photos .. Ils nous prennent vraiment pour des couillons ces merdiats subventionnés ,defiscalisé et redevables aux politiques ,sans oublier tout ce qui est pseudo artiste et technicien avec leur 25% , et 20 % d abbatement fiscaux

salarabe 19/07/2015 10:43

Gérard Brazon ;celui qui dira la vérité devra être exécuter... ont vas pas tarder de s'occuper des menteur et manipulateur (l'état) des têtes vont tombé...

salarabe 19/07/2015 10:36

chris37 ont vas te faire la même et ont verra

chris37 18/07/2015 17:33

Je refuse de croire que c'est un acte terroriste malgré ce que le meurtrier a dit, c'est un acte de violence d'un homme envers un autre homme (son patron!). Qd les islamistes radicaux veulent attaquer, ils se font Charlie Hebdo, le Bardo, ou une plage bien remplie en Tunisie, pas un homme seul. Mais ça plait tellement aux français de base de dire que l'Islam est un monstre....

Borelli alias Romanin 21/07/2015 19:30

C'est beau l'aveuglement et la désinformation. Merah était seul, nemmouch, Coulibaly et glam aussi!
Le radicalisme n'existe pas lorsque que l'on sait que vingt pourcent de musulmans appliquant des actes en accord avec le coran, fédèrera les quatre-vingt pourcent restants, vous comprenez mieux pourquoi vos "modérés" ne sont pas légion et ne manifesteront jamais pour crier haut et fort qu'ils sont contre! D'ailleurs en avez-vous vu lors du fameux"je suis Charlie"??? Cet élan si joliment détourné et dévoyé par vos dirigeants!
Allez chris37, réveillez-vous, après il sera trop tard!

anticon 18/07/2015 21:14

Français avec un F majuscule même de base chris 37, islam de merde sans majuscule par contre, j'aimerais vraiment qu'un membre de ta famille soit à la place de ce chef de t'entreprise

Olivier TOURNAIRE 18/07/2015 06:20

Les musulmans modérés ne sont en rien la démocratie et le peuple français, alors que l'on cesse cette hypocrisie de l'ignorance du voile sur la vérité dans l'arabisation et l'islamisation par génocide de la France et du peuple français parfaitement défini par l'ONU le 9 12 48 (Wikipédia) et au C.P.I. .....

lydounette 17/07/2015 20:46

Certes, je compatis pour répondre à Cathy mais ceci dit il faut tout de même montrer la vraie réalité des choses que les gens prennent enfin conscience que des actes de barbaries existent et qu'ils sont commis sur notre territoire ...

cathy 17/07/2015 20:03

Penser aux enfants , sa femme, sa famille. ..c est violent de voir une photo de son proche parent comme ça. .

Borelli alias Romanin 21/07/2015 19:08

A Helene, avez-vous été informé du massacre de Garissa, des 148 étudiants assassinés, avez-vous vu les photos, ou l'article, savez-vous comment les islamistes se sont amusés pendant plus d'une heure???
Pourtant, c'était dans le Paris Match d'avril 2015, avez vous entendu un de vos mé(r)dias en parler, si 2 petites minutes au coin du feu.
Pourquoi, simplement parce qu'ils ont laissé partir les musulmans, pour les autres, ils ont fait un premier tri, s'amusant à leurs demander de réciter un verset, leurs demandant de se convertir, ensuite, ils se sont amusés pendant de très longues minutes avant de les massacrer à l'arme lourde avec au menu ce qu'a vécu ce chef d'entreprise.
Des décapités, il y en aura d'autres et ce n'est pas en fermant les yeux et en se bouchant les oreilles que ça va s'arranger. Ce ne sont pas des cas isolés, nous sommes au début d'une"libanisation" de notre pays, nos dirigeants politiques nous entraînent lentement mais surement en enfer!
Charlie, l'hyper, glam, nemmouch/merah... Ce ne sont que des répétitions, de la mise en jambes et ce n'est pas du "voyeurisme", ce sont les prémices d' une sauce à laquelle vous allez être mangé.
Bien cordialement.

coeurange 19/07/2015 20:43

Les Français savent qu'il y a des actes terroristes sur le territoire français. La preuve avec charlie hebdo! mohamed merah... Les terroristes sont plus futé que CERTAIN de nos jeunes! Car les terroristes ont vu qu'ils pourraient attiré des gens à l'aide de la religion! C'est comme les sectes! Ils ont tous un point commun, ils savent embobiner les plus naïf... Le plus dur ne sera pas de combattre le terrorisme, mais de combattre le naïf des gens!

helene 19/07/2015 09:29

Je rejoins Cathy, en effet sa veuve, ses enfants devenus orphelins de pere et sa famille, c'est à eux qu'il faut penser en priorite. Dans ces moments au combien douloureux, est il besoin de rajouter à leur peine. Pour tout ceux qui se choquent d'une condamnation de ce policier, se sont ils réellement mis à la place de la famille du défunt. Auraient ils trouvé justifications si la tête de leur conjoint (e), ou proche se retrouvait exposée à la vue de tous, traumatisant un peu plus ses propres enfants? J'entends parler d'informations, que les français ont le droit de savoir, d'être informé... Nous le sommes. Les journaux télévisés et toute la presse en a parlé. La encore, est il besoin de tomber dans le voyeurisme, en publiant cette photo, qui donne plutôt l'impression d'un scoop pour le torchon qui l'a publié. En publiant cette photo, nous faisons le jeu de tous ces fanatiques, pire même, nous leur faisons de la pub. Leur but étant de choquer et de faire peur, ils souhaitent que leurs actes barbares soient vus, photographiés, filmés. En leur faisant de la pub je craind seulement que cela donne des idées à d'autres malades( pseudo musulmans ou pas) .