Quand l’extrême-gauche défend l’homophobie des musulmans… Par Christine Tasin

Publié le 28 Juillet 2015

Cela se passe en Suède. Des militants homos décident d’organiser une gay pride qui passe par des quartiers musulmans. Levée de boucliers de l’extrême-gauche et des associations homos dénonçant la manifestation raciste puisque heurtant l'homophobie des musulmans... C’est, comme le dit l’auteur de l’article paru sur Breizatao  un cas troublant de schizophrénie :

L’extrême-gauche a donc décidé d’organiser une “anti-Gay Pride” pour soutenir le “droit à l’homophobie” des musulmans. Mieux, elle demande à ce qu’elle soit interdite par les autorités en tant “qu’incitation à la haine” contre les musulmans, leur sentiment homophobe pouvant être “heurté”.

Gauche et militants gays se mobilisent donc, par antiracisme, en faveur des musulmans et de leur droit à haïr les homosexuels.

Une sorte de “privilège” réservé aux orientaux d’obédience islamique. Ce que l’on appelle communément un cas patent de schizophrénie.

http://breizatao.com/2015/07/23/suede-gay-pride-de-droite-dans-un-quartier-islamique-gauche-et-homosexuels-se-mobilisent-pour-le-droit-a-lhomophobie-des-musulmans/

Je ne suis pas psychiatre et le regrette en l’occurrence, mais, avec mon vieux bon sens paysan, je suis tentée d’essayer d’analyser les choses :

– l’extrême-gauche, historiquement défenseur de l’individu face à l’Etat et aux interdits, quels qu’ils soient… se trouve face à un choix cornélien :    elle est anti-raciste, elle doit donc quoi qu’il arrive défendre le musulman et l’immigré.

Mais elle doit aussi défendre l’individu et le droit d’être homosexuel, elle doit donc quoi qu’il arrive condamner l’islam et ceux qui, au nom de ce système, sont homophobes.

Il semble que, comme un seul homme, les militants d’extrême-gauche aient choisi d’épouser les interdits et obligations des musulmans, quitte à se faire hara-kiri sur les libertés fondamentales.

Ainsi donc, l’extrême-gauche, qui a remplacé la lutte sociale -ne faisant pas recette-  par l’anti-racisme et la lutte pour les droits des immigrés, même illégaux est en train de faire siens les préceptes coraniques afin de conserver ses raisons d’exister.

Par ailleurs ces étranges défenseurs des libertés sont appuyés dans leur combat contre la gay pride par… des homos qui, eux aussi, défendent le droit des musulmans à être homophobes…

 

Comment expliquer cette énormité ?

Idéologiquement, votre honneur. C’est que l’organisateur de la gay pride est nationaliste, ce qui est traduit par tout ce petit monde par « extrême droite »…

Ce qui se passe en Suède est emblématique de ce qui se passe dans toute l’Europe : la haine de la nation et la haine de soi poussent des homosexuels eux-mêmes à nier leurs propres libertés fondamentales et à  participer à l’imposition de la charia pour tous, réduisant ainsi à néant des décennies (pour ne pas parler de siècles) de lutte pour le droit d’être homosexuel !

Mieux encore, ces schizophrènes vont jusqu’à se faire hara-kiri pour défendre le droit des musulmans à être homophobes et à s’interdire de les « provoquer » en mettant sous leurs yeux ce qui les dérange…

Nous avions connu, il y a quelques  années, l’immense courage d’homosexuels s’embrassant à bouche que veux-tu devant les églises, histoire d’apprendre à vivre aux chrétiens mais s’abstenant courageusement de le faire devant les mosquées.

http://www.ndf.fr/la-une/03-05-2011/kiss-in-christine-tasin-denonce-une-faute-politique-enorme-de-la-part-de-la-lesbian-and-gay-pride-de-lyon#.VbPAz_ntmko

Nous avons également connu il y a quelques mois une affiche des « antifas » appelant carrément à tuer les homosexuels du FN…

http://christinetasin.over-blog.fr/2015/05/metz-les-fascistes-de-couleur-gaie-appellent-a-tuer-les-homosexuels-du-fn.html

Bref, la préoccupation majeure de nos ennemis, car sont nos ennemis ceux qui participent à l’islamisation de la France et à la disparition des libertés fondamentales, c’est de faire obstacle à tous ceux qui ne pensent pas comme eux politiquement, quitte à en crever.

Je crois que c’est la première fois, dans l’histoire du monde, que l’on trouve une telle entreprise de suicide collectif.

Ce qui est grave, c’est que nous n’en sommes pas au suicide de quelques dizaines ou centaines d’illuminés appartenant à une secte, nous en sommes au suicide de toute une partie de notre peuple.

Et ces suicidés sont décidés, avant de mourir, à exterminer tous ceux qu’ils considèrent comme leurs ennemis, les patriotes, les humanistes, les amoureux de leur pays occidental…

Nous assistons, en direct, à la disparition organisée de tout un peuple, de tout un continent, de toute une civilisation.

Et les gauchistes qui se battent contre la gay pride en Suède sont des exterminateurs, des génocidaires qui devront rendre compte, tôt ou tard, devant un nouveau Nuremberg.

Christine Tasin

Quand l’extrême-gauche défend l’homophobie des musulmans… Par Christine Tasin

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article