Arrêté à la gare TGV de Reims, un "déséquilibré" voulait «égorger des passagers».

Publié le 24 Août 2015

A l’issue de l’expertise psychiatrique, les autorités ont décidé d’interner le Rémois de 24 ans.Et un déséquilibré de plus...
 
A l’issue de l’expertise, le médecin psychiatre a décidé d’interner ce jeune Rémois de 24 ans « en raison d’un état mental préoccupant ».
Le contexte actuel fait dire n’importe quoi à certains déséquilibrés. La preuve dimanche en fin de matinée à Reims, plus précisément à la gare TGV Champagne-Ardenne de Bezannes, où les policiers ont récupéré un voyageur qui venait de tenir des propos inquiétants dans la rame 5422 assurant la liaison entre Strasbourg - Roissy-Charles-de-Gaulle. Monté en gare de Nancy, l’homme a verbalement menacé le personnel de bord du restaurant, en déclarant notamment qu’il allait « égorger » des passagers.
Tout a dégénéré lorsque le contrôleur lui a demandé son billet... qu’il n’avait d’ailleurs pas. Au lieu de faire profil bas, l’homme d’une vingtaine d’années menace verbalement l’agent SNCF et s’en prend à voix haute à l’ensemble des passagers présents dans la rame :« je vais tout faire exploser. La France entendra parler de moi. Je vais tous vous égorger ».
 
Après l’affaire du Thalys, ces menaces ont été prises très au sérieux. Le contrôleur de la SNCF a décidé d’isoler le personnage, en demandant à plusieurs passagers de l’aider dans cette tâche. Six d’entre eux ont accepté. L’homme ne leur a opposé aucune résistance jusqu’à l’arrêt en gare de Bezannes. Il n’avait aucune arme sur lui.
Placé en garde à vue au commissariat central de Reims, l’individu doit y être examiné ce lundi par un expert psychiatre. Sans papier au moment de son interpellation, son identité est en cours de vérification. Il pourrait s’agir d’un Rémois d’une vintaine d’années.
Le parquet décidera des suites judiciaires à donner en fonction des résultats de l’expertise. D’après les premiers éléments disponibles, l’individu ne jouit manifestement pas de toutes ses facultés mentales.
Après son arrestation, le TGV a pu repartir en direction de l’aéroport de Roissy.

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

DURADUPIF 19/09/2015 13:28

Au train où nous allons nous allons fermer des écoles et ouvrir des asiles psychiatriques. Merci à ceux qui laissent l'islam s'installer depuis plus 30 ans.

Dot 25/08/2015 08:21

C'est génétique dans cette catégorie de population, dès qu'ils ont une contrariété, ils flippent, en général c'est leur femme ou leurs gosses qui se prennent une avalanche de coups mais un quidam ou un animal au hasard fait aussi très bien l'affaire. Je n'ai aucune idée si c'est la résultante d'un complexe d'infériorité, de supériorité ou d'orgueil bafoué mais être pris en faute les rend fou de rage. En général une bonne trempe par le pater familias ou par la police dans leur pays les calme.
Elevés comme enfants-rois dans leur culture, ces fils ne passent pas à l'âge adulte de l'acceptation des échecs.

JPS 25/08/2015 07:43

Pourquoi ne précisez - vous pas le fait qu'il soit musulman et d'origine algérienne ?

Gerard Brazon 25/08/2015 18:52

Cet article a sa source. En effet rien n'est dit sur les origines. Normal... vous en avez l'habitude.

aupied 24/08/2015 23:04

un Rémois , un état préoccupant , mais de qui se moque t’ont ???? il savais très bien ce qu'il allez faire , alors état préoccupant a d'autres messieurs les psychiatres , ou alors vous aussi , vous êtes dans un état préoccupant

JPS 25/08/2015 19:48

Je lis : A l’issue de l’expertise, le médecin psychiatre a décidé d’interner ce jeune Rémois de 24 ans « en raison d’un état mental préoccupant ». Ce sont tous les musulmans qui ont un état mental préoccupant !!! Ils vont pouvoir commettre les crimes les plus ignobles et ne seront pas inquiétés car irresponsables, seuls les sous-chiens sont responsables...

Claude Germain V 24/08/2015 21:42

Salauds de francais qui agressez une ordure folle sans papier qu'entretien cette ordure de gouvernement , vous n'avez pas honte ????