Erard Corbin de Mangoux, le Préfet qui préfère les mosquées aux commissariats - Par Gérard Brazon

Publié le 11 Août 2015

prefetyvelinesIl y a des villes qui ne sont pas comme les autres ! Des élus qui ne sont pas traités comme les autres!  Il y a des dossiers qui ne sont pas traités de la même manière. Le point commun?  L’islam tout simplement.

Si vous ajoutez le fait que les mairies sont gérées par des maires du Front National, vous avez trouvé les véritables raisons de toutes les petites vacheries administratives d’Etat. Si vous pensiez que l’Etat était neutre, que les représentants nommés par le ministère de l’Intérieur étaient indépendants et soucieux uniquement de l’application de la loi, voire  de l’esprit de celle-ci, eh bien vous vous êtes plantés.

Chaque Français pense que son pays, ses dirigeants, son système électif, ses lois sur la laïcité sont au-dessus des petites mesquineries. C’est faux.

Résumons: l’islam, une majorité FN, un maire Front National et vous avez le cocktail explosif qui donne des chaleurs si ce n’est des boutons aux pouvoirs en place qu’ils soient de gauche ou de droite ! Même un seul conseiller dans un Conseil Municipal rend malade cette engeance si peu démocratique.

Voici ce qui se passe quand un maire FN exerce ses prérogatives de premier magistrat de la ville à Mante-la-Ville, comme le relate le Parisien.

Cyril Nauth, le maire (FN) de Mantes-la-Ville, ne digère toujours pas la décision du préfet des Yvelines de contester en référé au tribunal administratif l’exercice de son droit de préemption pour s’opposer à l’ouverture d’une mosquée à la place de la trésorerie du quartier des Merisiers.

Un maire peut tout faire s’il va dans le sens de l’islamisation de sa ville et, de ce fait, l’islamisation de ses habitants. C’est la sérénade du « vivre-ensemble », du « multiculturalisme » et du discours « bien-pensant » habituel. Vous connaissez d’avance le scénario et, si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous êtes d‘extrême droite, fasciste, raciste, islamophobe, xénophobe et autres phobes rappelant les « heures les plus sombres » etc. La plupart du temps, ces assauts vous rendent frileux et vous allez vous terrer vous et votre honte dans un trou pour vous faire oublier. Mais ne riez pas, contrairement à ce que pensent certains patriotes, ça marche encore! J’ai lu dernièrement un commentaire d’une amie, ancienne responsable d’entreprise, et accessoirement de confession  juive, qui ne voyait pas pour qui elle allait voter, alors même que tous les politiques, et singulièrement Sarkozy, la rendaient malade. Tout cela pour conclure que comme elle ne se voyait pas voter Marine Le Pen, elle serait « obligée » de voter pour le bonimenteur Sarkozy qui recommence d’ailleurs à draguer l’électeur frontiste. Un retour à 2005?  Un renouveau de l’année 2007 ! L’électeur frontiste comme l’idiot du village. Il a été baffé une fois, on peut bien lui en mettre une autre… puisque même des électeurs qui ne votent pas FN, qui n’aiment pas Sarkozy, pas plus les Républicains que le Parti socialiste, sont prêts à remettre ça. Ne dit-on pas que celui qui oublie, s’apprête à recommencer les mêmes erreurs et revivre les conséquences !  Il y a des jours, et surtout des gens qui vous font vraiment regretter de vous être levé le matin.

Là, nous avons un maire FN qui affirme clairement que cette contestation de ses prérogatives est: « une décision qui pue la politique »! C’est une évidence !

« Le Préfet Erard Corbin de Mangoux a eu la possibilité de faire une petite vacherie sans l’assumer »,  affirme le maire de Mante-La Ville, Monsieur Cyril Nauth dans le Parisien du 6 août ! En effet, ce « brave » et haut fonctionnaire de la Préfecture va bientôt quitter ses fonctions. Ce Préfet de 62 ans est un ancien commissaire principal, décoré de tout : la Légion d’honneur, l’Ordre du mérite, la médaille de la défense nationale, la totale et même, les palmes académiques pour lui rappeler avec humour sans doute qu’il vient de la Marine en même temps qu’il sait écrire. Le plus amusant est qu’il fut en 2007-2008, conseiller à la Présidence de la République du temps de Nicolas Sarkozy. Le monde est petit, n’est-ce pas? Depuis 2013, il défend la vente d’un terrain pour y construire une mosquée. Pas de chance, aux élections municipales de 2014, c’est le FN qui passe.

Pour ceux qui s’inquiéteraient de son futur, rassurons-les, il a été nommé lors du Conseil des ministres du 22 juillet 2015 conseiller maître en service extraordinaire à la Cour des comptes. Ne me demandez pas ce que cela veut dire, je n’en sais rien. C’est pompeux et sûrement juteux. Une belle planque en attendant la retraite à moins d’un futur poste dans un ministère. Peut-on se poser une simple question de logique: va-t-il exiger des salles de prières dans cette cour des comptes si laïque et donc islamisable?

Mais revenons au justificatif de ce recours pour la préfecture : « l’objectif principal de la préemption est de faire échec au transfert du lieu de culte musulman« . Évident mon cher décorés multiples et alors, quoi de plus normal qu’un maire écoute ses administrés ! Comme quoi, et clairement, dès que l’on touche à l’islam, les prérogatives légales du maire sont contestées. « La protection de l’exercice du culte est une composante de la laïcité« , poursuit celle-ci ! La laïcité au secours de l’islamisation de notre société ! Un comble.

Notre démocratie se résume à peu de mots et pourrait se traduire pas un petit dialogue de fous.

– En clair, vous êtes élu, certes, mais sachez que vous ne pouvez faire uniquement que ce nous vous ordonnons de faire !

– Mais le peuple, les citoyens m’ont élu, je suis leur maire, le premier magistrat de cette ville (,… )  ?

– Ce en quoi, je ne vous répondrai pas clairement, Monsieur le maire, que le peuple, les élections, les mandats, c’est comme les référendums, on s’assoie dessus.

L’audience est prévue le 20 août. Parions que le tribunal administratif se fera un devoir de juger en toute indépendance, et que vous êtes priés, chers citoyens, d’y croire.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

POITOU R 13/08/2015 10:40

Mr le préfet avant sa mise à la retraite de fonctionnaire, lance une bouée aux musulmans , quitte à racler les fonds de tiroirs pour récupérer des voix à son prochain "candidat" qui bien sûr lui donnera sûrement une fonction dans son futur gouvernement ......

Claude Germain V 11/08/2015 14:43

Le Préfet Erard Corbin de Mangoux serait 'il descendant d'une minable petite noblesse d’opérette déchue et par la royauté et par la ripoublique et frustré ???? , pour venger sa lignée trahie honteusement le sol de la France glorieuse de Charles Martel et Jeanne d'arc ,pour la livrer aux barbaresques et autres prédateurs antichrétiens ...................................
En des temps plus glorieux cette triste PERSONNE DE PERSONNE aurait mérité largement le bucher ou la guillotine ...

Gérard Brazon 11/08/2015 14:52

Les nobles autrefois avaient le privilège d'être décapités. Toutes autres formes d'exécutions ne pouvaient se faire sur un noble sans y ajouter volontairement le déshonneur en plus. C'est d'ailleurs pour cela qu'au nom de l'égalité la révolution créa la guillotine afin que tous les condamnés soient traités de la même manière. Ah l'égalité... que de crimes en son nom également.