Brest : Par leur silence, maire et préfet sont complices de l’imam salafiste - Par Danielle Moulins

Publié le 23 Septembre 2015

 

Lettre ouverte au Préfet du Finistère et au Maire de Brest

Monsieur le Préfet du Finistère, Monsieur le Maire de Brest,

C’est une citoyenne révoltée qui s’adresse à vous pour demander d’intervenir d’urgence contre l’imam salafiste Rachid Abou Houdeyfa qui sévit depuis de trop longues années dans sa mosquée du quartier de Pontanézen, à Brest, sur internet par la diffusion massive de ses nombreuses vidéos de prêches, et lors des nombreux « congrès » islamiques auxquels il participe, comme récemment à Pontoise, ce dernier congrès ayant pour une fois intéressé la presse grâce à l’intervention des Femens.

C’est tout particulièrement le sort des enfants de Brest qui me pousse à vous écrire suite à cette  séance d’endoctrinement relayée par la vidéo suivante, fort longue (40mn), épuisante par son ineptie et scandaleusement dangereuse pour de jeunes et même très jeunes esprits immatures. Je vous prie de bien vouloir prendre le temps de la visionner dans son intégralité:

https://www.youtube.com/watch?v=qFs3VZcVSok

Rachid Abou Houdeyfa

Vous ne manquerez pas de noter quelques « points forts » dans le délire mortifère du sieur Houdeyfa. Par exemple à partir d’environ 8 mn : ceux qui écoutent de la musique écoutent Sheitan (Satan), car la musique excite et la musique c’est la voix de Satan! A partir d’environ 16 mn, ceux qui chantent ou pratiquent la musique « seront engloutis par la terre et transformés en singes et en porcs » «ici, ceux qui aiment la musique c’est ceux qui aimeraient bien être transformés en singes et en porcs » » si tu aimes la musique tu es aimé par Satan! », et ainsi de suite…Vous noterez également que de toutes jeunes fillettes sont voilées de la tête aux pieds. Je me pose une question de bon sens : comment ces enfants qui subissent ce genre de lavage de cerveau une fois par semaine parviendront-ils à s’intégrer dans une société moderne et progressiste, comment parviendront-ils à devenir des citoyens français épris de liberté de conscience, ouverts aux autres et respectueux de l’égalité homme-femme, comment pourront-ils respecter nos lois laïques et considérer l’exercice de leur foi comme chose intime?
Cet homme est un poison pour les jeunes de Brest, c’est une plaie pour les femmes à qui il ordonne le port du hijab comme lors de ce prêche :

http://www.dailymotion.com/video/xrxnip_30-minutes-pour-te-convaincre-de-mettre-le-hijab-rachid-abou-houdeyfa_news

Je vous laisse le soin, Messieurs, de visionner d’autres vidéos que vos assistants trouveront en deux clics, afin de bien prendre conscience du degré d’obscurantisme de ce sinistre personnage.
Monsieur le Maire, ce nuisible est en train de construire une école coranique sur votre commune, à côté de sa mosquée. Qu’avez-vous fait pour l’en empêcher? Le télégramme de Brest a relayé votre réponse pitoyable : « Il y a la loi, la stricte loi et elle s’applique à tous de la même façon. On n’a pas le droit de communiquer sur l’instruction d’un permis de construire tant qu’il est demandé à titre privé, ce qui est le cas de l’association qui gère la mosquée Sunna, explique-t-on. Ensuite, une fois qu’il est instruit et s’il est accordé, il est rendu public. Chacun est libre de saisir le tribunal administratif, dans un délai de deux mois, s’il l’estime nécessaire ».
http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/europe-l-extension-de-la-mosquee-passe-mal-10-07-2015-10700238.php
Monsieur le Préfet qui y a-t-il de pire comme « trouble à l’ordre public » que la propagation d’une telle idéologie subversive digne des pires dérives sectaires? Allez-vous abandonner ces enfants vulnérables? Pourquoi MIVILUDES reste-t-elle silencieuse?
Ce personnage grotesque et destructeur du fameux « vivre-ensemble »que, sans aucun doute vous ne manquez pas de chérir,  fait partie d’une légion de « prédicateurs » qui prolifèrent dans toute la France, prêchant de mosquée en mosquée, déversant leur fiel nauséabond sur les esprits malléables, générant un refus de nos valeurs républicaines, une haine de la France et, hélas, une dangereuse radicalisation qui ne peut que nous conduire au chaos. Attendez-vous d’autres massacres de journalistes, d’autres décapitations, d’autres attentats dans des églises ou dans des trains? Attendez-vous que de petits enfants deviennent des bombes humaines car un imbécile mortifère ne leur aura parlé que du Paradis d’Allah et du refus de nos valeurs et de nos traditions?
Monsieur le Préfet, Monsieur le Maire, il est temps de réagir, de lever vos augustes postérieurs de vos confortables fauteuils, symboles d’une belle carrière toute tracée, de faire oeuvre de salut public, d’aller au charbon et de foutre un grand coup de pied au cul à l’intolérable imam Rachid Abou Houdeyfa!

Danielle Moulins

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

diabi 03/03/2016 01:10

Époque des compagnons. Du prophète et c était a Médine le jeux du hasard alcool le vin danse le chant chanter la musique et instruments de musique peinture sculpture ni cinéma le public rt le concert et interdit

Ronaldegaule 26/09/2015 20:49

Pour s'adresser aux "employés de la République", il faut tout d'abord leur rappeler qu'en tant que contribuable, nous participons à leurs émoluments et en conséquence nous attendons de leur part un"peu" de raisonnement et surtout l'application stricte des lois, sans les interpréter aux dires des "idéologues" de passage aux sommet de l'Etat. C'est cela être "RESPONSABLE !!
L'avenir ne sera pas facile à assumer pour les vassaux de ces autocrates et il faudra bien qu'un jour, proche, ils en paient le prix....fort !!!!! Car c'est cela être "COUPABLE"