Calais : Des migrants refusent un repas - un associatif se met en colère.

Publié le 11 Septembre 2015

Une distribution de repas a été annulée lundi soir après le refus de certains migrants de manger un plat qu'ils estimaient pas assez épicé. Un caprice, s'énerve le président de Salam, une association d'aide aux migrants.

 

Voilà des mois que l'association Salam distribue chaque soir au moins 700 repas aux migrants de Calais. Mais l'opération a tourné court lundi soir, quand quelques migrants ont refusé de manger le plat qu'ils estimaient pas assez épicé. «Des ‘meneurs' ont voulu faire un coup de force. Mais on leur a montré que ce comportement n'avait pas sa place sur le lieu de distribution, qui est un lieu de paix», explique au Figaro Jean-Claude Lenoir, président de l'association Salam qui vient en aide aux migrants. «C'était certes pas très épicé, mais ce n'est pas une raison pour refuser de manger et gâcher toute cette nourriture. C'est inacceptable», poursuit-il.
 
Le repas chaud de lundi soir comprenait de la viande, des légumes et du riz assaisonné de jus de citron frais, avec du pain et une banane. «Habituellement, on met un tas d'épices qui coûtent très cher, mais ils doivent garder les pieds sur terre. Beaucoup de Calaisiens ne mangent pas aussi bien tous les jours», estime Jean-Claude Lenoir. «Je trouve qu'ils sont tout de même un peu trop chouchoutés par moment.»
 
Le président de l'association Salam s'attache cependant à dédramatiser la portée de l'incident. Les meneurs n'étaient pas plus d'une vingtaine, observe-t-il. L'annulation s'est faite sur un «mauvais concours de circonstance».
Les réfractaires ont bloqué la file, il pleuvait, et les autres se sont laissés entraîner, raconte-t-il. Mais il n'y a eu aucun débordement. Beaucoup d'entre eux sont venus s'excuser auprès des volontaires, ajoute Jean-Claude Lenoir. «Cela fait quinze ans que je les aide, donc je peux me permettre de les recadrer quand il le faut», estime-t-il avant de conclure: «Je suis certain que la distribution de ce soir se passera sans aucun problème.»
Entre 1400 et 1500 migrants clandestins, essentiellement des Erythréens et des Soudanais se trouvent actuellement à Calais dans l'espoir de passer en Grande Bretagne. Chaque soir, les associations Salam ou Auberge des migrants distribuent entre 600 et 850 repas. «Dans ces conditions, un rien peut générer des tensions», reconnaît Jean-Claude Lenoir.
 
Hier soir Jeudi 10 septembre une bagarre a eu lieu entre 200 clandestins (Soudanais et Erytréens). Pas un mot dans la presse. ndlrGérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

cuissard 15/09/2015 20:06

Il y a des femmes armées des femmes avec des couilles pendant des sans couilles du sexe masculin prennent la fuite comme des laches. et ils gueules pour la bouffe.... alors donnez la bouffe au francais et eux qu ils bouffe leurs excremantss....

Dominique 11/09/2015 19:39

Donnez cette nourriture plutôt aux Français qui sont au RSA et qui crèvent de faim, ils ne la gâcheront pas, eux ! Quand on a faim, on mange, nous ont appris nos parents. C'est quoi ces gens mal éduqués ! Des barbaresques, comme on disait avant !

RIVIERE 11/09/2015 18:56

je suis surpris par cette info qui reprend quasiment mot pour mot la meme info donnée il y a prés d'un mois
cela me semble provocateur qui est derriere cette info ?

Claude Germain V 11/09/2015 14:37

Quand un gros CRON généreux se fait rabrouer par une racaille qui refuse du caviar , le GROS CRON est aveugle .ET ,,,,,,????????????????comme dit le proverbe extrêmement populaire , " Soit bon avec les cons ILS t'entuberont jusqu'au trognon "

aupied 11/09/2015 14:01

et chez eux ils bouffent quoi ? non seulement ils nous envahissent mais en plus ils ont des exigences , alors STOP NE PLUS RIEN DISTRIBUEZ , si ils ont vraiment faim ils mangerons ce que toutes ces associations ( payez par nous ) leurs donnent autrement salut la porte est OUVERTE

Suzanne 11/09/2015 11:58

Et si on arrêtait tout simplement de leur donner des repas gratuits ?

Fontaine caroline 12/09/2015 10:36

Je suis tout à fais d'accord avec toi

cyclone 11/09/2015 11:07

laissez se detruire ... le menage sera fait tout seul

Romanin 11/09/2015 10:42

Ça arrive doucement mais sûrement comme en Italie, Grèce, Hongrie..., aujourd'hui, ce bonhomme peut "recadrer" quelques enragés, mais lorsqu'ils seront 1500, ce sera différent et la on va bien rire!

Dot 11/09/2015 10:31

Une bagarre pour une histoire de vélos gratuits volés et qui a nécessité une descente de CRS et des prises en charge de blessés à l'hopital. Le jour où ces 4000 clandestins envahiront les rues de Calais sous un prétexte quelconque, je ne donne pas cher de la sécurité des Calaisiens surtout que leur maire est une collabo hors-pair.