De la lâcheté ou complicité des élites médiatiques et politiques, au voile islamique !

Publié le 26 Septembre 2015

Quand est-il des ordres donnés à la police de ne plus verbaliser les femmes voilées dans les espaces publics? Nous en voyons de plus en plus !

Qui peut nier aujourd'hui que cette occupation visuelle de l'espace public par les codes vestimentaires de l'islam n'ont pas comme but d'habituer les français afin de les coloniser peu à peu et de les islamiser au final, en les contraignant à accepter des us et coutumes qui n'ont rien à voir avec notre culture nationale et européenne. Cette culture est profondément étrangère à la nôtre. Radicalement contraire à travers le message "religieux" totalitaire et liberticide concernant la liberté, l'égalité et la fraternité accompagnées et protégées par la laïcité.
 
Qui peut nier que les médias refusent de prendre en compte le malaise des français face à cette colonisation de l'espace en imposant une vision "humaniste" anesthésiante aux Français en utilisant l'émotionnel et la culpabilisation. Ils me font penser à ces sonneurs de minuit au moyen-âge qui lançaient dans les ruelles, des "dormez tranquille, tout va bien", à ces médecins qui répètent sans cesse aux mourants alités, en augmentant la dose de morphine, soyez tranquille, calmez-vous, tout va bien... 
 
Qui peut nier que ces médias et politiques sont dans une violente critique des sites de la Résistance, des partis politiques souverainistes qui alertent contre l'islamisation et qui hurlent à en perdre la voix, non tout ne va pas bien ! Réveillez-vous patriotes ! France réveille-toi !
 
Qui peut nier cette islamisation progressive à travers la présence des attributs de l'islam dans les espaces publics et privés, dans les entreprises, cette présence signifiée par ses codes vestimentaires et alimentaires et par l'interdiction de plus en plus marquée de la critique de l'islam. C'est bien la preuve d'une islamisation rampante des esprits. Une critique qui vous classe automatiquement dans la catégorie des fascistes, de l'extrême droite, voire des nazis, etc. Le point Godwin n'est jamais bien loin.
 
Même une Céline Pina, socialiste, anti Front National a exprimer son opposition, son ulcération  à cette journée de la femme musulmane qui eut lieu à Pontoise, dans une ville tenue par un maire UMP, qui pouvait refuser le prêt de ces locaux sous un statut public, et qui s'est traduit par la confirmation que la femme pouvait être frappée par son mari en cas de désobéissance.(Sourate 4 verset 34). Elle n'a pas même le droit de se refuser à son mari !
Elle a dit la vérité, elle sera exécutée par son parti politique le PS, comme vous pouvez également le lire (ICI.) et regarder son interview sur LCI.

Le premier qui dit la vérité, il sera exécuté ! La Résistance est poursuivie et interdite partout, même les plus conscient à gauche.

Qui paie les complices de la trahison de notre France, qui paie ce personnel politique et médiatique?
Il suffit de savoir qui sont les auteurs du chaos en Irak, en Libye, en Syrie et qui finance, et pourquoi ?
Aujourd'hui, comme beaucoup de Français, les (ré) éveillés, les veilleurs, les sonneurs d'alarmes, j'ai le sentiment d'être devenu un étranger dans mon pays.
Nous avons tous le sentiment de ne pas être physiquement du bon côté, celui de la justice, de la paix et de la raison. Le sentiment que nos dirigeants nous entraînent dans le camp de l'injustice et de la guerre. Sinon, pourquoi comme de nombreux français patriotes, nous regardons la Russie comme une amie, et les USA et Bruxelles comme des affabulateurs, des menteurs, des traîtres à la liberté, à notre Nation ?
 
Comment en sommes-nous arrivé là?
Comment en sommes-nous arrivé à penser que finalement, Poutine a raison contre Hollande, contre l'Europe de Bruxelles, contre les USA. Que ce soit en Irak, en Syrie, et même sur l'Ukraine et la Crimée !
 
Pourquoi ce sentiment, ce malaise qui nous conduit peu à peu à avoir cette certitude que nous sommes trahis par nos propres élites, ces pseudos et pitoyable élites. Celles qui en principe, sont en charge de la protection du peuple !
 
Est-ce que nous serions devenus tous des malades, des  paranoïaques, des obsédés du complot, des attardés mentaux, des imbéciles furieux ou tout simplement, parce que nous voyons une réalité qui nous effraie totalement et que confusément, nous refusons viscéralement, envers et contre tout, contre tous ces "journalistes" qui ont jeté aux orties, leur déontologie. Comme ces Français de 1940 qui, en rejoignant Londres et la si maigre Résistance, ont refusé que la France de l'occupation continue comme si de rien n'était, à la manière de ces artistes de l'époque, et des politiques qui buvaient le champagne avec l'ennemi dans de grands rires complices... Demain, ce sera du thé à la menthe !
Gérard Brazon (Le Blog)
 
 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article