Hidalgo réaffirme son attachement à l’égorgement halal - Par Danielle Moulins

Publié le 27 Septembre 2015

 

Pour Riposte-Laïque

aid-el-kebir

Remercions la Fondation Brigitte Bardot pour son travail de terrain contre l’immonde égorgement rituel si cher à la secte sanguinaire, l’intolérable sacrifice de 300 000 moutons selon Vigilance Hallal, en France ces 24, 25 et 26 septembre ! Que cela soit dans des abattoirs autorisés par les dhimmis foireux qui nous gouvernent, embourbés dans leurs scandaleux décrets dérogatoires ou, comme ici sur les balcons des cités marseillaises, comment peut-on tolérer de telles pratiques dans notre pays, comment peut-on accepter que des enfants puissent être spectateurs et acteurs de ce qui ressemble davantage à un diabolique sabbat (1) , qu’à une merveilleuse fête, comme tient à nous la présenter la lèche-babouches Hidalgo, maire de Paris ; je me dois de vous offrir son message in extenso, relayé par le site de la Mosquée de Paris,  à savourer sans modération :

« Je suis très heureuse de pouvoir vous souhaiter un très bel Aïd.
Cette fête constitue, pour des milliers de musulmans à Paris et dans le monde, unetradition précieuse et fédératrice.
L’Aïd est avant tout un temps de partage, de rassemblement, durant lequel les familles, les amis, les proches, se retrouvent dans la joie et la convivialité.
L’Aïd est également un temps de solidarité, invitant chacun à veiller aux besoins de son prochain. Je sais que cette année les fonds recueillis seront consacrés aux réfugiés. Je salue cette démarche généreuse.
Il est essentiel que tous ceux qui le souhaitent puissent vivre sereinement cette tradition à Paris, ville de fraternité, attentive aux convictions de tous ses habitants. Ce respect mutuel constitue l’un des piliers de notre République et le ciment de notre société. L’âme de Paris réside dans sa diversité. J’y suis plus que jamais attachée.
Je vous souhaite de vivre de très beaux moments entourés de ceux qui vous sont chers. Et à toutes et tous : un très bel Aïd !
Anne HIDALGO
Maire de Paris »
http://www.mosqueedeparis.net/anne-hidalgo-laid-est-un-temps-de-solidarite/

Les photos ci-dessous, images sordides de sang et de merde mêlés, de tripes, de crasse, de flots s’écoulant des balcons, sur les murs et jusqu’au sol, de violence et de terreur, voilà la réalité de ce que nos gouvernants osent nous fourguer comme enrichissement culturel, comme « tradition précieuse et fédératrice » !

moutons sur balcon Marseille moutons sur balcon Marseille 2

moutons sur balcon Marseille 3 égorgé moutons sur balcon Marseille 3 sang au sol

http://www.fondationbrigittebardot.fr/s-informer/animaux-de-ferme/abattage/actualites/aid-marseille2015

La nausée vous prendra-t-elle Madame Hidalgo, en regardant ces photos? Quant à moi ce sont vos propos qui me servent d’émétique!

Je suis le mouton de l'Aïd

Danielle Moulins
(1) assemblée nocturne de sorciers et de sorcières qui, selon la tradition populaire, se tenait le samedi à minuit en présence de Satan, selon la définition du Petit Larousse.

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

BAALOUDJ Bouguerra 29/09/2015 16:37

*** Bonjour , on est tous écoeuré de la façon dont certains bonhommes se comportent durant ces jours de fête -- L'AÏD --...! Le fait d'égorger un mouton ou peu importe : il y a des règles à respecter pour ce genre de chose ...! L'égorgeur ou simplement le boucher , devrait en prendre en compte qu'il est là qu'un simple parfait exécuteur ...! Exécuteur de quoi ? Exécuteur des recommandations divines face à l'égorgement d'une bête ni moins ni plus...! Sinon il est accusé de maltraitance avec les créatures opposées à l'homme mais qui nous ressemblent en quelque sorte ...!Les règle c'est quand il tient son instrument pour égorger ...prime à bord , la bête ne devrait en aucune manière prendre conscience de l'outil ....2- Il faut qu'il prononce : au non d'ALLAH' j'exécute ses ordres qui passeront à travers mes mains et que la bête est bien -- HALAL--..! Sil y a une deuxième bête à égorger il ne faut en aucune manière voir sa congénère égorgée ....! Le sang écoulé devrait être dans une rigole pas de traces....! Les entrailles dans une bassine ...au vidage ...le tout doit être bien laver....et c'est tout ...! Le tort revient aux imames au lieu d'en faire des leçons de telle ..., au contraire ils se prennent à la femme .....il y avait des "OUI " et des "NON " en ce qui concerne la femme...! C'est pour une autre fois.....!

Gérard Brazon 01/10/2015 18:09

Je ne partage pas du tout ces égorgements massifs. Plus de 300 000 moutons sot égorgés. Qu'importe la manière, cette fête de la mort ne peut pas être une fête. Bien des religions pratiquaient le sacrifice et toutes l'ont abandonné. Peut-être quelques volailles par ci et par là au Brésil, en Haïti, etc. En France, nous avons eu droit également à des sacrifices, mais ils étaient surtout symboliques. Aujourd'hui, cela devient un massacre à l'échelle planétaire. Ce n'est plus comme dans les début de l'islam. C'est un torrent de sang chaque année et en présence des enfants qui s'habituent à un rite qui est indigne pour ces animaux sacrifiés. D'un récit biblique, symbole de la volonté d'obéissance à un dieu, l'islam en a fait une boucherie à ciel ouvert et parfois dans les appartements ou dans la rue. Ce n'est plus acceptable et l'islam devra trouver un symbole si cette religion souhaite vivre en paix avec des citoyens effondrés par cette horreur annuelle. Dans ma jeunesse, j'ai vu des lapins que l'on avait assommés et à qui l'on crevait les yeux.Cela m'avait choqué. Un enfant ne peut être que choqué, ce n'est pas "éducatif" de donner la mort à l'innocence. Bien à vous

Mouton frisé 28/09/2015 23:34

Bonjour bêêêê!

Je suis un mouton français. Je vous écris au nom de mes frères ovidés!
Vous avez tout à fait raison de dénoncer la barbarie mahométane de ces porteurs arriérés de djellaba. Nous préférons largement les abattoirs modernes où nous sommes électrocutés à la chaîne et où patientons des heures pendant que nous entendons les cris de nos frères passant de vie à trépas, quelques instants avant nous.
Votre usage de notre viande sous cellophane est elle aussi tellement plus évoluée, avec des étalages de supermarché débordant de nos côtes et de nos entrecôtes, qui pour la plupart finiront à la poubelle faute de consommateur. Aspect tellement plus civilisé en effet que l'égorgement millénaire pour une fête rituelle.

Au fait, nos frères les cochons nous ont dit que les Européens les égorgeaient dans les campagnes: sans doute de la propagande islamo-gauchiste!!

Allez, à bientôt les "moutons"...

bataille de Tourtour 01/10/2015 19:14

Vous appelez cela une fête" ? Etrange, et surtout sadique et macabre conception de la fête. Et la lapidation, l'amputation, la flagellation et autres délicatesses coutumières de l'islam, ce sont aussi des fêtes, je suppose ? Il en est pour qui se vautrer dans l'hémoglobine et la souffrance de l'autre, mouton ou être humain, sont sources de jubilation, sans doute , Il y a longtemps, 2000 ans, que ce rituel a pris fin chez les occidentaux, à part chez quelques psychopathes probablement.

Gérard Brazon 01/10/2015 18:20

Vous êtes l'exemple du relativisme. Anonyme bien sûr, et moqueur comme il se doit histoire de montrer votre hauteur d'esprit sans doute. C'est pitoyable comme argumentation mais cela peut marcher sur des âmes simples. Vous prenez des exemples et les transformer pour justifier quoi en fait ? Que tout ce vaut ? Que nos abattoirs valent les tuerie dans les HLM de nos villes de France? Que la loi qui interdit de tuer sans assommer vaut celle de la loi islamique qui affirme que l’animal doit être tué à vif. D'ailleurs les juifs en font autant mais pas pour honorer un sacrifice à l'échelle planétaire. Sauf que ce n'est pas 300 000 moutons et des flots de sang. Donc vous relativisez et vous oubliez les travaux du Dr Peretti sur les risques sanitaires du fait de cet égorgement à vif. Mais là aussi vous pouvez relativiser... sauf si en mangeant halal, vous vous retrouverez avec une saloperie. Celle-ci ne sera pas relative mais bien réelle.

Nicole 27/09/2015 21:08

Pire encore qu'au Moyen-âge. Absolument écœurant. Mais comment peuvent nos autorités autoriser ce massacre infâme ? Honteux

Gérard Brazon 01/10/2015 18:22

Il l'autorise parce qu'ils sont acheté par le Qatar, l'Arabie Saoudite. Nous ne sommes plus libres de nos mouvements.
Platon :
"Par appétit de pouvoir, de gloire ou de richesse, ces gens voient plus d’avantages à sacrifier leur Liberté qu’à la défendre. Une fois l’habitude établie, l’état de servitude ne se perçoit même plus." (Discours sur la servitude)

Chantal 27/09/2015 20:55

Quelle horreur de voir ça....Ces gens n'évolueront jamais, ils se comportent comme au Moyen-Age et sont CRADOS !!!! Ils ne sauront nullement faire évoluer leur religion avec le temps présent et surtout respecter les lois faîtes pour éviter les souffrances aux animaux. Ce sont des sauvages et nos dirigeants sont là à leur lécher les babouches... ça m'horripile !!!!!

Gérard Brazon 01/10/2015 18:25

Parfaitement en phase avec Bataille de Tourtour. Le Moyen-âge fut grand ! Certes, je n'aimerai pas y vivre sans mon "Aspegic"...(sourire)

bataille de Tourtour 28/09/2015 00:01

Que vient faire le Moyen Age dans cette répugnante saloperie, explicite vitrine de l'islam ? Notre Moyen Age a été une grande époque ( époque qui dure 1000 ans, tout de même !) d'un point de vue tant intellectuel qu'artistique. Lisez Jacques Le Goff, ou, plus récent, Rémi Brague ("Au moyen du Moyen Age") pour vous en persuader .
Et l'Occident chrétien n'a nullement eu besoin de l'islam pour qu'explose sa richesse intellectuelle,contrairement à ce que des incultes formatés nous racontent.
Les mahométans ? Ils en sont encore au paléo-couscous, ces islamopithèques.
Pour conclure, j'aimerais bien savoir quel est le montant de l'enveloppe que touche Hidalgo, pour proférer d'aussi serviles platitudes.