Houellebecq se dit "probablement islamophobe". Comme beaucoup de Français désormais.

Publié le 7 Septembre 2015

Michel Houellebecq © afp.

Le traitement de l'islam dans la littérature et les médias est devenu "obsessionnel" en Occident, déclare l'écrivain Michel Houellebecq, selon lequel son dernier ouvrage "Soumission" participe à cette tendance.

Michel Houellebecq, 59 ans, a tenu ces propos dans une interview publiée dimanche par le quotidien britannique The Guardian, à l'occasion de la parution cette semaine de la traduction en langue anglaise de son dernier livre, "Soumission". Le flot des livres et des couvertures de magazines évoquant la peur de l'islam "est effectivement devenu obsessionnel", déclare-t-il. À la question de savoir si son dernier ouvrage participe à cette tendance, il répond: "Bien sûr, bien sûr". "Mais je ne ressens pas le besoin de m'excuser. Il est impossible d'augmenter la proportion qu'occupe déjà l'islam dans les informations. Nous sommes déjà presque à 100%", explique-t-il. 

En 2002, Houellebecq a été accusé par des associations d'inciter à la haine raciale après avoir déclaré: "La religion la plus con, c'est quand même l'islam. Quand on lit le Coran, on est effondré? effondré!". "Soumission", son dernier ouvrage, décrit une France islamisée en 2022 après l'élection à la présidence de la République du chef d'un parti musulman.

Le Guardian souligne que Houellebecq, en raison de ses prises de position controversées sur l'islam, vit actuellement sous protection policière permanente. À la question de savoir s'il est islamophobe, l'écrivain répond: "Probablement, oui, mais le mot 'phobie" signifie 'peur' plutôt que 'haine'". La peur du terrorisme, précise-t-il. Même si les terroristes sont très peu nombreux, "des gens très peu nombreux peuvent avoir un puissant effet. Ce sont souvent les minorités les plus résolues qui font l'Histoire", souligne Michel Houellebecq.

 
 
 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Claude Germain V 07/09/2015 20:22

Je pense qu'il y a en France 40 a 45 millions d' islamophobe dont je fais parti a 100% .
Maintenant sur 40 ou 45 millions il doit y en avoir 50% qui n'ont pas le courage de leurs opinions lors des élections présidentielles et c'est là que nous avons le paradoxe français des lèches-anus , lâches et faux-culs qui se disent chrétiens entre autre , avec la charité sournoise en comptant sur les autres pour faire le travail , mais comme l'avait affirmé a plusieurs reprises Jésus-Christ dans le nouveau testament , IL N'AIMAIT PAS ET ABHORRAIT LES TIÈDES avec juste raison .....Sacré paradoxe pour un pays qui se dit chrétien ....... si seulement nous avions 45 millions DE VRAIS CHRETIENS DANS CE PAYS , ayant autant la fois que les centaines de milliers de clandestins qui nous envahissent et qui se réveilleront quand l'equilibre sera de leur coté ; ce jour là pour eux pas besoin de guillotine , les têtes tomberont toutes seules ...
Autre phénomène bizarre , dans les hordes de futurs terroristes qui se présentent à nos frontières pratiquement pas de personnes âgées , QUI PEUT EXPLIQUER CE PHÉNOMÈNE ?????????

Romanin 07/09/2015 19:22

Sacré Houellebecq, fais gaffe tu vas finir comme Zemmour. Il serait temps qu'il s'aperçoive qu'il est comme une très grande majorité de Français(je précise afin que ce ne soit pas mal interprété: indifférents et carrément sourd aux cris désespérés de toute cette misère du Monde). De nos jours, on n'est jamais trop prudent!