Julien Sanchez a gâché la messe des maires à migrants de Valls-Cazeneuve - Par Caroline Alamachère

Publié le 13 Septembre 2015

Julien-Sanchez-2

Pour Riposte-Laïque

Les maires de France étaient invités aujourd’hui à la Maison de la Chimie à Paris afin de s’autoriser à encourager l’accueil massif de clandestins.

En tant qu’élu légal de la République et représentant d’un parti politique agréé et légitimé par cette même république, quoiqu’en disent les deux autres bords complices, Julien Sanchez, maire de Beaucaire, a accompli son devoir de représentant de la population en se rendant sur place, sur invitation du Ministre de l’Intérieur, justifiant sa présence par son étonnement à voir un ministre de l’Intérieur organiser « l’invasion de son propre pays » sans consulter le peuple par référendum comme cela se fait dans une démocratie digne de ce nom, et qu’il voulait « venir écouter ça ». Jusque là, rien que de parfaitement normal.

Julien a fait savoir avec courage face à une salle hostile qu’il représentait à lui seul les 35 500 maires qui n’avaient pas fait le déplacement. Il ajoutait sur les réseaux sociaux qu’il espérait « que cette réunion sera un débat. Il n’y a que dans les dictatures qu’on organise des bourrages de crânes ». C’est vrai, il n’y a que dans les dictatures. Même molles…

Nous faisant suivre en direct les interventions, c’est Anne Hidalgo qui ouvrait le bal des faux-culs en affirmant qu’il ne fallait « pas laisser de place à la lepénisation des esprits. (…) Nous sommes les sentinelles de cette République ». Bien bananière la République !

La maire de Paris a ajouté que l’accueil d’immigrés illégaux était incontournable et demandait des moyens. En effet, il va falloir que les Français crachent au bassinet, car Bernard Cazeneuve a parlé de distribuer 1 000 euros pour chaque accueillant, sachant qu’il y avait pour le moment déjà 400 000 personnes qui venaient d’arriver, et qu’il va y en avoir encore bien d’autres, notamment ceux que Mme Merkel va nous envoyer après avoir fait sa sélection des plus rentables pour elle, on comprend très vite qu’il ne va pas les donner de sa propre poche, ce sont les Français qui vont payer.

Sylvain Matthieu, délégué ministériel à l’hébergement et à l’accès au logement, a d’ailleurs confirmé l’ampleur des dépenses à venir : « On vise une installation durable de ces réfugiés voulant rester en France qui ont droit aux APL, Allocations logement temporaire ». Sans oublier le coût des dictionnaires arabe/français auxquels le maire de Cergy a fait judicieusement allusion.

Cazeneuve a annoncé vouloir accorder des places dans les logements sociaux aux nouveaux arrivants. Quid des anciens occupants. Les locaux étaient-ils donc vides ? On en doute. L’hiver arrive, certains mourront dans la rue, le nez non pas dans le sable, mais dans la neige…

Julien est intervenu pour exprimer l’opinion de millions de Français méprisés par le régime en place. Cela n’a pas plu. On n’a pas le droit de donner son avis quand celui-ci est contraire à ce que veut le régime. Kim Jong Un a de la concurrence…

Un membre officiel de la préfecture de Languedoc-Roussillon, Pierre de Bousquet, a tenté de lui prendre son discours et de lui arracher son micro et l’a poussé, tandis que deux élus de gauche lui ont donné des coups de pied (vidéo ici). Celui qui ose exprimer son avis doit être frappé si son avis n’est pas le bon. On mesure le haut degré de civilité, de civisme et de respect des opinions d’autrui des auteurs de ces actes.

Ont-il défilé le 11 janvier pour réclamer la liberté d’expression ?

Outre le fait que deux gauchistes aient menacé de le frapper en le traitant de « facho » et de « nazi » et que Louis Gallois ait fustigé une « France apeurée, égoïste, renfermée sur elle même », il était particulièrement cocasse d’observer que toute l’assistance n’était composée que de Français bien blancs ! Où était donc la diversité revendiquée par tous ces élus « de la République » aux valeurs si fraternelles ? Comme ça les politiques vendraient de la diversité de force au bon peuple mais rechigneraient eux-mêmes à en acquérir ?!

Il faut insister sur le fait que dès lors que la République française autorise le Front National, qualifier les représentants de ce parti de « nazis » et de « fachos » impliquerait donc de fait que la République se rend elle-même complice de nazisme et de fascisme !

Manuel Valls a contesté la légitimité de la présence de cet encombrant maire FN qui empêchait de rester entre soi, entre copains comme cochons des Machins Herpétiques Républicains et du PS. On ne sait même pas comment nommer les premiers, tellement le logo n’est pas clair.

Et cerise sur le gâteau républicain, les médias jamais derniers dans la déconne, BFM TV en tête, ces derniers, après avoir interviewé le maire de Beaucaire sur les lieux mêmes où se tenait la conférence, ont tout de même trouvé le moyen de dire ensuite qu’il n’était pas là ! Ils vont avoir toutes leurs chances aux prochains Bobards d’Or…

Caroline Alamachère

Ci-dessous le texte de M. Sanchez :

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

JPS 13/09/2015 17:34

Bravo Julien Sanchez !!! Comme j'aimerai que le maire de ma commune tienne votre language !!! Vivement que cette clique d'anti démocrates, mafieux trafiquants d'êtres humains, qui l'ont hué soit déportés à Cayenne... et plus si non affinités...

Pierre 13/09/2015 14:53

Anne Hidalgo est bien une sentinelle ....Comme chacun d'entre nous en fait une chaque matin.

Claude Germain V 13/09/2015 14:19

Ces 500 omoncules oublient une chose primordiale , c'est que des hordes de GROS , que dis je d 'IMMONDES CRONS ont voté pour eux et entre moelle épinière , car il n'ont pas de cerveaux , ces hordes de crétins patentés auraient pu au moins avoir la pudeur d 'étudier un minimum de l'histoire de France et de l'Europe ... Car ???? ces omoncules oublient quelques points primordiaux , c'est que le fascisme est totalement de gauche puisque le mot a été crée par Mussolini ( leur grand oncle de cœur ) qui était a 1000% socialiste et justement avait comme plus tard Hitler crée des groupes , les chemises noires vers 1934 qu'il avait appelé les fatchis d' ou le mot fascisme qui est arrivé en France par la suite mais a été détourné plus tard par les anciens collabos d'Hitler le parti communiste français qui a utilisé le mot contre les gens de droite pour créer un effet de culpabilisation ...Quand aux camarades socialistes ,il ne faut pas que ces ordures oublient qu'ils sont EN LIGNE DROITE LES ENFANTS ET PETITS ENFANTS D’ADOLPHE HITLER AVEC LEQUEL ILS ONT COLLABORE ET ORGANISE XX ET XXX DÉPORTATIONS SUR ORDRE DE LEURS GRANDS FRÈRES NAZIS , LES SOCIALISTES FRANCAIS ONT COLLABORE AVEC LES NAZIS POUR 95% D'ENTRE EUX , comme d'ailleurs un certain Grand-Orient....Les ordures ont une propension inimaginable et incroyable a oublier leur crimes passés......
Quand a l’extrême droite de l’époque 39/45 qui s'appelait alors l’ACTION FRANÇAISE , il est vrais qu'une ultra minorité a collaboré , mais LA GRANDE MAJORITÉ , DES 43/44 EST PARTIE EN ANGLETERRE AVEC DE GAULLE POUR PRÉPARER LE DÉBARQUEMENT ........C'est là que l'on se rend rend compte que le PCF et le PS auraient fait mieux de rentrer dans l'industrie pour apprendre a fabriquer des girouettes plutôt que de s’installer en politique parasitaire , ce qui n’empêche qu'une grosse partie de l'UMP , Sarko en tête ne valent guerre mieux

Epicure 13/09/2015 13:50

les Maires "absents" ont Voté. Avec leurs pieds! La plus efficace connue des méthodes depuis le Bolchévisme en 1917 et l'Europe conservatrice au 19 e siècle qui se sont vidée de ses forces vives parties aux Amériques!!!!
La bêtise suicidaire de l'Europe continue. il ne reste aux autres qu'à se trouver une Nouvelle Amérique! (pas celles des crétins Républicains et Démocrates en tout cas!
On peut aussi voter et faire la révolution, Ici.....?