Le Drapeau européen, le symbole du multiculturalisme et de l'islamisation. Par Gérard Brazon

Publié le 20 Septembre 2015

Un drapeau a envahi nos bâtiments publics, les salles de conférence, les palais nationaux et même le palais présidentiel. Ce drapeau s'est glissé discrètement et est désormais en bonne place si ce n'est en première place. On peut y ajouter celui de l'OCI. 

Le drapeau islamiste-Européen
Le drapeau islamiste-Européen

Est-il Français ce drapeau européen? Il est de plus en plus contesté. Il est même devenu le symbole de la soumission à Bruxelles et au delà, aux diktats de l'OCI (Organisation de coopération islamique)

D'où vient ce drapeau? Adopté le 25 octobre 1955 par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, il est devenu, à partir du 1erjanvier 1986, le symbole de toutes les institutions européennes, dont les Communautés européennes, puis de la Communauté européenne, à laquelle a succédé l'Union européenne.

Vous avez bien compris que ce drapeau n'a jamais été adopté par les peuples européens si ce n'est pas référendum mais imposé par  des institutions.

C'est donc une commission qui décida de la forme, de la couleur et des étoiles. C'est dire l'idée que ces braves gens se faisaient de la démocratie et de la volonté des peuples. Cela n'a pas changé ! Il faut se méfier des peuples est la devise cachée de cette Europe !

Les douze étoiles représentent la stabilité (ne souriez pas!) en se basant sur les douze heures de l'horloge, le nombre de mois dans l'année et même les douze signes du zodiaque. Et pourquoi pas, sur la douzaine d'œufs achetée chez votre marchand.

Une chose est sûre, il ne fallait pas qu'il y ait de croix car cela déplaisait à la Turquie. Pour mémoire, nous ne sommes que dans les années 1950 !  La Turquie déjà, imposait la négation des racines judéo-chrétiennes aux quinze pays de la communauté européenne sans même en faire partie. Souvenons du radical-socialiste Chirac qui refusa bien plus tard, d'inscrire dans le marbre les racines chrétienne de l'Europe.

Le 25 octobre 1955, l'Assemblée parlementaire choisit à l'unanimité un emblème d'azur portant une couronne de douze étoiles d'or. Le Comité des ministres du Conseil de l’Europe adopta définitivement cette proposition lors de sa réunion du 9 décembre 1955. La bannière est inaugurée solennellement le 13 décembre de la même année à Paris.

Le bon peuple de France ne fut jamais sollicité, ni aucun autre peuple d'ailleurs. Pas plus d'ailleurs que sur l'hymne européen. En 1983, le Parlement européen a opté pour cet emblème pour lui-même et il aurait proposé qu'il devienne le drapeau de la Communauté européenne. En juin 1985, le drapeau du Conseil de l'Europe a été adopté par tous les chefs d'État et de gouvernement des Communautés, comme l'emblème officiel des institutions européennes. 

Cette façon de faire est la marque d'un totalitarisme de fait. En 1985, c'est François Mitterrand qui préside à notre destinée! C'est donc un socialiste qui aura décidé que notre drapeau national, celui de Valmy, celui d'Austerlitz, de Wagram, de Camerone, de Verdun soit accouplé avec un drapeau de l'étranger.

J'ai toujours refusé de mettre au même niveau ce drapeau d'occupation avec celui de la France. J'ai toujours refusé de me lever à l'écoute de la 9iém symphonie de Beethoven (hymne de l'U.E). Je déni à ces symboles la prééminence, et pas même l''égalité. Ces symboles nous ont été imposés par des politiciens qui à mon sens ont trahis la France.

Je suis partisan d'une Europe des Nations et en aucun cas celui d'une Europe fédérale qui impose, décide et sanctionne. Les clandestins sont l'exemple même de cette Europe liberticide, dictatoriale qui menace la Hongrie et d'autres pays de sanctions financières alors même que ce sont ces pays qui la financent. Pour mémoire la France verse 21 milliards d'euros pour s'entendre dire qu'elle serait sanctionnée si elle ne voulait pas accueillir des clandestins chez elle. C'est un comble.

La seule réponse véritable qui doit lui être donné à cette Europe de Bruxelles, c'est de refuser de financer cette oligarchie, ces dirigeants qui n'ont jamais été élus. ou mieux, en sortir pour éventuellement fonder l'Europe des nations si chère au général De Gaulle.

Cette Europe a eu des "pères"! Mais pas des anges, loin de là !

(http://www.historia.fr/mensuel/675/la-cia-finance-la-construction-europeenne-01-03-2003-51457

Depuis, cette Europe s'est immiscée partout. La France n'a plus de monnaie, n'a plus la maîtrise de ses lois (parlement croupion qui entérine les directives européennes)  sans compter les condamnations de la "cour européenne de justice"  sur ses décisions judiciaires. Elle n'a plus le contrôle de ses frontières, et depuis Nicolas Sarkozy, ce grand atlantiste, la France n'a plus à sa disposition la liberté totale et souveraine de son armée du fait de l'intégration à l'OTAN dirigé par les États-Unis.  Comble de l'horreur, ce drapeau d'occupation trône partout et s'impose partout sur tous nos monuments.

Une association se dénommant "Les décrocheurs" souhaite ester en justice, (est-ce c'est encore possible d'ailleurs?  Son siège est au 16 rue Carnotzet , 94270 - Le Kremlin Bicêtre. Petite publicité gratuite pour donner un soutien à la lutte contre le drapeau de l'étranger.

Je maintiens que ce drapeau n'a aucune légitimité dans mon pays. Qu'il symbolise la volonté de nuire aux Nations européennes de culture judéo-chrétienne, voire de les faire disparaître. La preuve en est par la soumission aux diktats de la Turquie. Ce drapeau  représente  la volonté de métissage obligatoire et d'islamisation de l'Europe. Il est le symbole de la mort de notre culture issue d'une histoire millénaire.

La seule légitimité est celle donnée par le peuple. Bien entendu,  je me rangerai du côté de la majorité des Français si celle-ci avalisait ce drapeau par référendum.

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Elie KAZADO 20/09/2015 16:07

Ce matin j'ai eu un sursaut en regardant les nouvelles sur le NET . Je ne pouvais y croire cet une
aberration de plus à ce pouvoir qui nous piège et impose sa collaboration à l'islame.Je ne veux plus
de cette Europe n'y de ce ( drapeau ).Nous sommes en danger !