Le grand remplacement est en cours! Par Cyrano de Riposte Laïque

Publié le 21 Septembre 2015

Le grand remplacement est en cours! Par Cyrano de Riposte Laïque

 

Le reportage réalisé par Guy Sauvage et Caroline Alamachère, à Calais, montre le calvaire quotidien subi par nos compatriotes, premières victimes d’une invasion migratoire majoritairement musulmane.
Ces faits n’apparaissent jamais dans la presse traditionnelle, vendue au gouvernement et aux dominants, qui continuent à nous raconter une belle histoire de Français enthousiastes à l’idée d’accueillir ceux qu’on a d’abord appelés migrants, avant d’estimer que le mot réfugiés était plus vendeur, alors qu’ils ne sont que des clandestins.
Depuis l’énorme manipulation autour de la mort d’un enfant syrien sur les plages turques, c’est à une véritable guerre médiatique à laquelle nous assistons, entre, d’un côté, les propagandistes officiels du régime, gavés de subventions et d’avantages conséquents, et de l’autre une presse de réinformation qui lutte, tel le pot de terre contre le pot de fer, avec des moyens dérisoires, face au rouleau compresseur des laveurs de cerveau.
Et pourtant, à la grande rage des socialauds et de leurs complices, malgré leurs moyens disproportionnés, nous sommes en train de gagner la bataille de l’information, et de démonter, comme nous l’avions fait à l’occasion de l’escroquerie de « Je suis Charlie », les dessous de la manoeuvre. Les sites de réinformation, où RL a pris toute sa place, continuent de montrer que ces clandestins ne sont pas des victimes, mais pour la plupart d’entre eux des envahisseurs musulmans qui viennent, par leur présence, renforcer la cinquième colonne mahométane déjà présente en France, qui mène une guerre quotidienne violente contre notre pays et nos compatriotes.
C’est pour cela que la rage de Cazeneuve contre nous n’a plus de limite, et que, ridiculisant la fonction de ministre, il en est à deux plaintes contre RL, qui s’ajoutent à celles d’Hidalgo et Pierre Bergé. Le nomenklatura socialiste veut faire payer ceux qui lui résistent, comme, outre notre site, Fdesouche ou Guillaume de Thieulloy, mis en examen sur plainte du propriétaire milliardaire de gôche du Monde.
Ils ne nous pardonnent pas d’avoir montré que les intentions des nouveaux venus, qu’ils nous imposent, n’ont rien de pacifique, que leur culture n’est pas la nôtre, leur mode de vie n’est pas le nôtre, comme on peut le vérifier en écoutant parler les Calaisiens, sur le reportage de Guy et Caroline.
Il suffit, en outre, de regarder ces images venues d’Italie et de Hongrie (nous aurions pu en montrer de Grèce, de Macédoine et d’ailleurs) pour vérifier que, si tous les clandestins ne sont pas des guerriers hostiles à nos pays, nombre d’entre eux viennent pour combattre notre civilisation, et exiger, par la violence, des papiers et des aides sociales sans n’avoir jamais à travailler. Ainsi, en Autriche, on a droit, à présent, à une grève de la faim pour exiger 2000 euros par mois d’argent de poche. Pourquoi se gêner ?
Comment ne pas voir une grande similitude entre ces scènes de violence qu’on constate lors du passage des clandestins-envahisseurs et celles que nous subissions lors de certaines manifestations pro-palestiniennes, où nous ne pouvions que vérifier le climat de guerre civile et d’intifida arabe qui animait nombre de manifestants, qui n’ont rien à faire en France.
Reste la question que tout le monde peut se poser. Pourquoi nos dirigeants, qu’ils soient UMP ou PS-gauchos-écolos, laissent-ils, après les assassinats de Charlie Hebdo et les épisodes qui ont suivi, les envahisseurs musulmans accentuer leur pression sur la France et mettre en danger encore davantage la vie des Français ?
Au-delà de la pathologie tiers-mondiste et de la haine de soi, incarnées à merveille par les gauchistes dégénérés, les curés compassionnels et notre ministre de l’Intérieur, le pathétique Cazeneuve, il y a des intérêts politiques énormes dans cette invasion programmée de toutes pièces au plus haut niveau. D’abord la classe politique française vit fort bien de ses privilèges. Elle est majoritairement constituée de médiocres carriéristes, qui ne savent rien faire d’autre que de la politique politicienne, et sont donc prêts à tout pour défendre le bifteck, qui est fort bon. Ensuite, ils évoluent dans un cadre strict, où les traités internationaux signés (sans demander l’avis des peuples) corsètent toute volonté de retour à la souveraineté de la France, soumise à la dictature de Bruxelles et de Juncker. Enfin, comme l’explique fort bien dans cette interview que Bat Ye’Or a eu la gentillesse de nous accorder, ils sont dans l’application du concept d’Eurabia, qui impose, moyennant l’approvisionnement en pétrole, aux pays européens, avec la complicité des dirigeants de l’UE, l’islamisation du Vieux-Continent, par la culture et surtout la présence massive de nouveaux venus d’Afrique, du Nord et subsaharienne.
N’oublions pas, d’autre part, quand on voit les nombreux voyages effectués à Doha, qu’il est évident que le Qatar arrose nombre de dirigeants politiques français, et tous les partis qui lui sont utiles.
Ajoutons que nos dirigeants sont assez cyniques pour faire des calculs sordides. Ils ne craignent rien de plus que les explosions populaires qui pourraient, dans la rue, remettre en cause leur pouvoir, et les avantages qui vont avec. Donc, tout est bon pour faire courber l’échine de nos compatriotes. Dans les années 1970, alors que le salariat avait profité d’un rapport de forces favorable pour imposer des conditions de travail et des salaires décents, ils ont organisé de manière délibérée le chômage de masse, et en même temps implanté de nouvelles populations sur le territoire français.
Quarante ans plus tard, le bilan est des plus positifs pour ceux que les marxistes appellent « le capital », et catastrophique pour « le travail ». Casse de pans entiers de notre industrie, menaces de délocalisation, salaires revus à la baisse, précarisation des travailleurs, culture de l’assistanat ont inversé le rapport de forces. D’autre part, l’implantation d’une dizaine de millions de nouveaux venus, en quarante années, avec beaucoup de jeunes musulmans souvent revendicatifs et violents, a changé la donne. Très souvent agressés en toute impunité, avec la complicité des pouvoirs publics et des juges « Mur des Cons », nos compatriotes apprennent à survivre, ce qui les rend moins disponibles pour les combats sociaux, laiques et féministes.
D’où la grande souffrance des Calaisiens, et de tous ces Français qui, confrontés à une cohabitation forcée, ne reconnaissent plus leur pays, et vivent au quotidien dans l’insécurité permanente. Et comme ces Gaulois votent de plus en plus pour le seul parti capable d’inverser la donne que nous subissons depuis quarante ans, les socialistes, qui ont gagné la présidentielle grâce au survote musulman (93 % des disciples d’Allah ont plébiscité Hollande) voient d’un très bon œil l’arrivée de ces nouveaux électeurs qu’ils vont régulariser et naturaliser au plus vite pour sauver les meubles en 2017. Dans son livre « 2023 Le Mur », Olivier Arnaubec prévoyait ce scenario d’une invasion massive qui sauvait le président socialiste et lui permettait de gagner en 2017. Il voyait également le déclenchement d’une guerre civile entre Gaulois et musulmans, de 2016 à 2023, dans laquelle les socialistes, au lieu de secourir les nôtres, n’intervenaient pas.
 
Beaucoup de Français, qui vivent dans des zones rurales, voire certains quartiers urbains préservés, ne connaissent pas le quotidien de Saint-Denis, Roubaix ou Marseille. Mais justement, sous la houlette de Cazeneuve, avec les clandestins que Hollande se dit prêt à accueillir par dizaines de milliers, les zones tranquilles vont devenir de plus en plus rares. En effet, abasourdis, nos compatriotes constatent que ceux qui laissaient crever de froid nos SDF, et qui privaient de logements dignes et décents des centaines de milliers de nos compatriotes, dégagent, d’un seul coup, plus de 77.000 nouveaux logements pour les clandestins, qui, bien trop souvent, osent se plaindre de leurs conditions d’accueil et vandalisent rapidement ce qu’on leur offre.
Nous sommes donc dirigés par des traitres, qui préfèrent les Autres aux Nôtres. Que faire pour sauver ce qui peut l’être, et se donner les moyens d’inverser la tendance ? Dans les urnes, dissuader vos proches de continuer à voter PS, écolo, gaucho, ou UMP, et les encourager à voter pour des candidats patriotes. Boycotter et faire boycotter les médias officiels, pour les assécher en téléspectateurs, auditeurs ou lecteurs. Commencer à s’organiser localement, avec d’autres patriotes, car la guerre civile paraît une issue possible à la crise, comme le prévoyait Albert Nollet.
Nous conseillons à nos compatriotes de respecter la légalité, et de ne pas offrir à ce régime, par des actions inconsidérées, le prétexte qu’il attend pour restreindre les libertés publiques. S’inscrire dans des clubs de tir, s’entraîner au sport de combat, prévoir que le chaos est possible, et s’organiser en conséquence, au niveau alimentation et ressources vitales. Travailler son autonomie. Faire circuler à un maximum de personnes les informations qui circulent sur internet. S’inscrire à un parti politique ou à une association qui défend la France, que cela soit Résistance républicaine (on préfère) ou une autre, que vous trouverez plus adaptée à votre demande.
Le 24 septembre, contribuez, si vous êtes parisien, à la réussite de la manifestation du Siel. Si vous n’habitez pas à Paris, mais près d’un abattoir mobile, venir avec quelques amis, prenez des photos, agissez en fonction de votre rapport de forces local, comme l’ont fait Jacques Chassaing et des résistants stéphanois.
Bref, cher compatriotes, à moins que vous ne vous en foutiez de vivre sous domination musulmane, l’invasion migratoire que nous subissons, avec la complicité de ce régime et de ses complices, nous oblige à nous organiser pour sauver le pays, et à ne compter que sur nous-mêmes.
Le grand remplacement est en cours! Par Cyrano de Riposte Laïque
Le grand remplacement est en cours! Par Cyrano de Riposte Laïque
Le grand remplacement est en cours! Par Cyrano de Riposte Laïque

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article