La paternité de la solution finale revient à l’islam plus qu’au nazisme Par Salem Benammar

Publié le 24 Octobre 2015

 
Afficher l'image d'origine
Benjamin Netanyahou vient de jeter un gros pavé dans la mae en accusant le Mufti de Jérusalem  Mohamed Amine Al-Husseini d’avoir suggéré à Adolph Hitler l’idée d’exterminer les Juifs.
En disant cela, il ne cherche pas à dédouaner le nazisme de ses crimes contre l’humanité, il invite les historiens à rouvrir une page niée et occultée de l’histoire de la 2e guerre mondiale sur laquelle on a mis une véritable chape de plomb, celle de la collusion entre l’islam et le nazisme et la contribution idéologique des textes fondateurs de l’islam, le Coran et les Hadiths, dans l’adoption par les nazis le 20 janvier 1942 de la solution finale de la question juive à l’occasion de la Conférence de Wannsee réunissant 15 hauts responsables nazis et des officiers SS sous la houlette de Reinhard Heydrich, chef des services secrets allemands.
Il n’est pas invraisemblable qu’elle ait commencé à germer dans leurs esprits dès le lendemain de rencontre le 28 novembre 1941 entre le Führer et le Mufti de Jérusalem, oncle de Yasser Arafat et grand-père de Leïla Chahid.(Ambassadrice de l'OLP en France.ndlr GB
Le vrai visage de l'islam et des musulmans - the real face of islam and muslims : sign - god bless hitler - / Pancarte - Dieu bénisse Hitler -
Même si les signes avant-coureurs se faisaient déjà sentir avec les lois raciales de Nuremberg et les pogroms dont étaient victimes les juifs allemands, il est difficile de minimiser son rôle de catalyseur à la purification des Juifs de toute l’Europe à limage de ce qu’avait fait Mahomet avec les tribus juives d’Arabie
Hitler vouait une véritable admiration à cet « aryen d’honneur »: « Le Grand Mufti est un homme qui en politique ne fait pas de sentiment. Cheveux blonds et yeux bleus, le visage émacié, il semble qu’il ait plus d’un ancêtre aryen. Il n’est pas impossible que le meilleur sang romain soit à l’origine de sa lignée » ( verset 30 sourate et bien d’autres) (Hugh Trevor-Roper, Gerhard Weinberg, Norman Cameron (trad.), R. H. Stevens (trad.), Hitler’s Table Talk 1941-1944: His Private Conversations, Enigma Books, 2008, 609 p. (ISBN 978-1929631667) p. 412.)
Que la décision fait été inspirée ou non par le Mufti de Jérusalem, de toute évidence les textes fondateurs de l’islam se suffisent d’eux-mêmes pour valider la thèse de la responsabilité morale de l’islam dans la solution finale de la question juive et qui mieux que le Coran pour apporter de l’eau au moulin de Netanyahou.
En effet, on peut parfaitement imaginer le Mufti faisant lecture à Hitler des sourates qui diabolisent et exècrent les juifs et tous ceux qui ne sont pas dans le moule mahométan et dont l’extermination est tout à fait fondée et légitime: « Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits. ». La fin du texte approchant, le général félicite ses soldats (LXI, 4): « Il [Dieu] aime ceux qui combattent en ordre dans son sentier, et qui sont fermes comme un édifice solide ». Il rappelle le patriotisme religieux (LXI, 11): « Croyez en Dieu et en son apôtre, combattez dans le sentier de Dieu, faites le sacrifice de vos biens et de vos personnes; cela vous sera plus avantageux si vous le comprenez. », ou encore, finalement, (LXVI, 9): « O Prophète! fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, sois sévère à leur égard. La géhenne [le feu] sera leur demeure. Quel affreux séjour. ». (http://atheisme.org/coran.htm) (C'est cela la religion d'amour, de tolérance et de paix soutenu par notre socia-lie actuelle qui n'a même jamais lu les rextes fondateur de l'islam tant l'or de l'Arabie et du Qatar les aveugle ! ndlr GB)
Exterminer les Juifs est un impératif musulman que Mahomet avait accompli de ses propres mains, contrairement à Hitler, qui l’avait ordonné fort certainement des Hadiths (recueil des actes et des paroles de Mahomet qui sont la seconde source du droit musulman) que le Mufti de Jérusalem lui a rapportés: Ibn Omar a déclaré avoir entendu le Messager d’Allah dire : « Vous combattez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi.. viens le tuer ». (rapporté par al-Boukhari, n° 3593).
D’après le même Ibn Omar, le  Messager d’Allah a dit : « Les Juifs vous combattront et vous aurez le dessus sur eux au point que la pierre dira : ô musulman ! viens tuer ce juif qui se cache derrière moi ». (rapporté par Ahmad et par at-Tirmidhi et qualifié par ce dernier de « beau et authentique ).
Ibn Omar affirme encore avoir entendu le Messager d’Allah dire : « l’Antéchrist descendra sur un terrain salsugineux de Mar Qanat [près de Médine], et les femmes constitueront la majorité de ses partisans. A telle enseigne que l’on sera amené à attacher ses plus proches parentes comme sa mère, sa sœur, sa fille et sa tante, de peur qu’elles n’aillent rejoindre l’Antéchrist. Et puis Allah donnera aux Musulmans la victoire sur lui, et ils le tueront et en feront de même de ses partisans, au point que le juif se cachera derrière un arbre ou une pierre et que l’arbre ou la pierre dira au musulman : viens tuer le juif caché derrière moi » (rapporté par Ahmad dans son Mousnad et par Ibn Madja d’après Abou Umana al-Bahih qui tenait du Prophète » (On notera que là encore la femme est la faible, l'ennemie, celle dont il faut se méfier, et qu'il faut contrôler et battre si elle est désobéissante (sourate 4 verset 34)ndlr GB)
Le Coran devrait être interdit pour incitation au génocide des Juifs, les mosquées ces hauts lieux de la propagande nazislamiste fermées et les musulmans poursuivis pour apologie de la haine des Juifs et complots, commissions et complicité de crimes contre l’humanité. Le ver est dans les textes fondateurs de l’islam. Les laisser circuler en toute liberté, c’est laisser la porte toujours ouverte à la solution finale qui ne frappera pas que les JUIFS, elle touchera l’humanité tout entière.
Il est grand temps que l’humanité prenne ses responsabilités comme elle l’avait avec l’hydre nazie  face à l’islam en vertu du statut de Rome (http://www.preventgenocide.org/fr/droit/statut/) si elle ne veut pas lui servir de festin pour apaiser son appétit féroce et  se trouver réduite en cendres.
Salem Ben Ammar Consultant-formateur, ex délégué syndical C.G.T enseignement-formation. Docteur en science politique. Diplômé en 3e cycle en Anthropologie Sociale et en Relations Internationales. Auteur de "Introduction à l'ethnologie des communautés musulmanes marchandes en Inde". "Pour une contribution nouvelle à l'étude des relations internationales : les J.O. miroir de la société internationale". Fils d'un homme qui a porté l'uniforme de l'armée française pendant 32ans et petit-neveu d'un poilu mort pour la France en 1918.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Elie KAZADO 24/10/2015 15:59

Monsieur Salem-BENAMMAR, à bien défini la responsabilité et collaboration de du mufti
auprès d'hitler.

Gérard Brazon 24/10/2015 16:48

Les faits autrefois mis sous le boisseau commencent à émerger. Le nazislamisme n'est pas une vue de l'esprit et trouve ses racines dans le Coran. D'où le danger de cette immigration composée quasiment de musulmans dont on voit les femmes et les très jeunes filles porter le voile, celui de la soumission islamique.