La riche Balasko défend une famille d’immigrés avec vos sous Par Philippe Legrand. Préface Gérard Brazon

Publié le 20 Octobre 2015

Est-ce l'époque, est-ce la France ? Pourquoi des artistes s'arrogent-ils le droit de donner des leçons d'humanisme? Pourquoi ces artistes, ces femmes, ces hommes imaginent-ils que leurs paroles est d'or? Au nom de quoi Josiane Balasko et autres misérabilistes se croient-ils obligés d'agir en secouristes de la morale sociale et politique? Ces bobos se donnant des airs de gauchistes sont presque risibles si ce n'était l'exemple d'une vaste fumisterie.

Qui sont-ils? Qu'ont-ils faits? Beaucoup se pavanent sur les estrades des restaurants du cœur, et pourquoi pas d'ailleurs, mais vraiment, qu'ils se taisent, qu'ils arrêtent de faire la scène de l'artiste ému et suffoqué par la misère de la plèbe ! Que cesse cette comédie à la Marie Antoinette qui au moins, avait l'excuse d'ignorer que le peuple ne connaissait même pas la brioche !

Comment peuvent-ils se la jouer humanistes, ces artistes bien logés alors même qu'ils sont, ou seront dans peu de temps, sur les plages du Pacifique ou de l'Océan indien, pour des vacances entre eux, chez des amis du milieu artistique ou alors, ils iront se faire soigner leurs bobos dans les cliniques chics de la Capital ou l'hôpital chic de Neuilly sur Seine, entre soi, loin de la plèbe. Comme d'ailleurs, beaucoup de ces politiciens promptes à dénoncer mais surtout pas à subir. Les serviettes resteront entres-elles, et les torchons se laveront aux lavoirs !

Ces gens me vont vomir à occuper les écrans et nous vendre leurs salades. À commencer par Josiane Balasko qui en vieillissant, devient véritablement pénible. Pourquoi n'achète-t-elle pas une propriété au Sénégal et ainsi elle pourra les reloger et leur éviter l'hiver.

Gérard Brazon
 
Par Philippe Legrand pour Riposte-Laïque
Selon le journal « Le Monde » 254.000 lecteurs par mois et en baisse continue, il y aurait quelques petits soucis à Romainville, précisément à la résidence Gagarine près du Spoutnik. Romainville, mairie communiste et nostalgique de Staline avec Corinne Valls comme ancien maire issue d’une famille de réfugiés républicains -entre-nous Corinne, c’était pas la peine de fuir le franquisme pour se retrouver chez Manuel.
Il y a de la colère, à la résidence Gagarine de Romainville (Seine-Saint-Denis). Malgré le froid précoce et la nuit tombée, jeudi 15 octobre, une centaine d’habitants s’étaient réunis au pied du Spoutnik, la sculpture à l’entrée de la cité. Ils étaient venus soutenir la famille Diassiguy, d’origine sénégalaise, violemment expulsée trois jours avant, et qui se retrouve à la rue avec neuf de ses quatorze enfants. A 9 heures, mardi 13 octobre, policiers et gardes mobiles cernaient le bâtiment J mais se heurtaient à des voisins accourus pour empêcher l’expulsion. « Une famille qui est là depuis vingt-cinq ans… On se connaît tous dans cette cité où il fait bon vivre. Mais les expulsions se succèdent, alors on essaie de les empêcher », raconte Mohamed Boughanmi, vice-président de l’association de quartier Spoutnik, affiliée à Droit au logement (le D.A.L de Duflot, NDL’A) et qui a grandi là.
 

 

 

 

 
Une famille expulsée avec 9 de ses 14 enfants. Dans les quatorze, il y en a 4 qui sont casés dans le système dont une fille, Mama, qui travaille à la CAF, on est jamais mieux servi que par soi-même, Moktar qui bosse dans la finance et Mariame en quatrième année de droit, histoire de blinder l’aspect juridique.
Reste neuf enfants à charge. Ah oui mais non mais ça va pas ! 14 moins 4 ça fait dix, et pas neuf enfants expulsés. Erratum, il y en a un qui est hébergé tout frais payés, nourri, logé, blanchi):  Si un des enfants n’a pas suivi le droit chemin ...
 
 
Bref, une famille expulsée, jetée à la rue parce que n’ayant pas les moyens de payer le loyer dû. 40 Euros de loyer par mois c’est cher, très cher pour une famille qui reçoit 1289 Euros/mois sans se lever le matin pour aller travailler. 
Voici le calcul simple issu des sites (1) et (2):
Pour 9 enfants à charge (il y a 4 majeurs dans cette fratrie + 1 en prison pour 14 enfants au total) le calcul donne 626,5 + (4 * 165,72) = 1289 Euros par mois (net).
A cette somme, il faut soustraire un loyer dérisoire puisque financé en grande partie par l’APL. (Reste 1249€)
Pas mal pour un type qui ne travaille pas, j’en connais qui se lèvent tôt pour toucher moins.
Pour information rapide voici l’allocation pour quatre enfants et plus
Les allocations familiales pour quatre enfants et plus sont les suivantes :
  • 4 enfants à charge : 460,78 euros ;
  • 5 enfants à charge : 626,5 euros ;
  • par enfant en en plus : 165,72 euros.
Pour toucher les âmes sensibles, les pénibles charitables ont fait appel à Josiane Balasko et à une tribu qui s’est opposée aux forces de l’ordre. Tout pouvait rentrer pourtant dans l’ordre avec un chèque de 6285 Euros (la dette de la famille Diassiguy) signé de la Balasko, mais non, elle garde ce budget pour se faire des vêtements sur mesure dans une entreprise du nord (59).
Faut dire qu’elle est gonflée de venir nous demander de l’argent, Le sur-mesure s’impose.
 
 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article