Le délire arabo-musulman: Ils détruisent Palmyre et disent que ce sont les Juifs... Rien n'arrête cette engeance !

Publié le 7 Octobre 2015

On sait que les musulmans revendiquent Abraham qu'ils appellent curieusement Ibrahim. C'est une seconde nature de jouer les coucous. Ils s'accaparent les mythes et croyances et se disent héritiers! Un peu facile !
 
Si je me souviens bien, Abraham serait un personnage mythifié dont le prénom se décomposerait ainsi par Ab (serviteur) (Dieu égyptien) Ham qui désigne Amon (le dieu invicible) et en clair, le serviteur du dieu invicible et non celui d'une divinité arabe Allah ! Moïse serait donc lui aussi musulman aussi et se nomme Moussa, sans compter Jésus qui se nomme Isa chez eux. Les arabo-musulmans n'existaient pas....
Pour eux, il ne reste plus qu'à debaptiser Lucy première femme préhistorique dont le squelette à été trouvé en Ethiopie !
C'est absolument pitoyable.
 
Pour la petite histoire, ce ne sont pas les croisés qui furent les envahisseurs de Jérusalem mais bien les arabo-musulmans. Les croisades sont des actes de défense des terres chrétiennes et juives. Mais nos crânes d'oeufs de bobos se sont persuadés que les australopithèque sont musulmans. Ils ont même gobés que l'Europe a des racines musulmanes au même titre que nos racines judéo-chrétiennes.
Il ya pire encore si c'est possible, dans la falsification.
 
L’antisémitisme est ancré dans la culture islamo-arabe: Alors que l’Etat islamique est en train de détruire Palmyre, le directeur du musée, Walid Al-As’ad ose déclarer que les Juifs veulent « détruire la ville de Palmyre et la rayer de la surface de la Terre « .
L’historien et archéologue irakien Ali Al-Nashmi affirme qu’une mafia juive internationale vise à acquérir les antiquités irakiennes. Walid Al-As’ad, actuel directeur du musée de Palmyre, déclare que les juifs veulent « détruire la ville [de Palmyre] et la rayer de la surface de la Terre », afin d’effacer la mémoire de leur exil babylonien. Le père de Walid, Khaled Al-As’ad, a été assassiné par des militants de l’Etat islamique en août. Il fut le directeur du musée de Palmyre pendant 40 ans, jusqu’à sa retraite en 2003, puis son fils Walid lui a succédé. Ces déclarations ont été diffusées sur la chaîne libanaise Mayadeen TV le 9 septembre 2015. Extraits :
Ali Al-Nashmi : La mafia internationale qui gère les antiquités est une mafia sioniste, associée à l’idéologie sioniste juive, car les juifs sont toujours à la recherche d’antiquités – notamment moyen-orientales et plus particulièrement irakiennes – afin de prouver la véracité de la Torah. La Torah – ou le Talmud – a été écrite en Irak après la captivité babylonienne en 550 avant notre ère, et par conséquent, elle inclut toutes les légendes, histoires et personnages irakiens. Ils [les juifs] se focalisent sur les antiquités et l’histoire irakiennes afin de le prouver. C’est la raison pour laquelle les archéologues les plus célèbres sont des juifs. Suite à cette théorie ancienne de l’ère de la captivité babylonienne d’il y a 2 500 ans, renforcée suite au Congrès sioniste de 1897 à Bâle, en Suisse, une mafia liée au capital juif est née. De tous les peuples, les juifs sont les plus avides d’acquérir des antiquités irakiennes, ainsi ils extorquent, volent et créent des gangs mafieux.
[…]
Walid Al-As’ad : Les [juifs] essaient de détruire ce partimoine, afin d’effacer les origines arabes de ces antiquités. Je voudrais citer un passage important de la Torah. Il est mentionné qu’un rabbin juif a dit : « Heureux sont ceux qui verront la destruction de Palmyre ! » Nous, en tant que spécialistes dans le domaine des antiquités de Palmyre, considérons que cette ville constitue une cible idéologique éternelle…
Journaliste : Pourquoi ?
Walid Al-As’ad : Parce que ses archers cavaliers ont participé à la captivité babylonienne, et à la destruction du Temple [juif], comme ils le prétendent. Ces archers ont joué un rôle actif dans la victoire de la bataille. Par conséquent, [les juifs] veulent détruire la ville et la rayer de la surface de la Terre, ou même répandre du sel sur sa terre, afin qu’aucune vie ne pousse jamais sur son sol.
 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Elie KAZADO 07/10/2015 23:37

L'UNESCO EST COMPLICE DE TOUS CES DESTRUCTIONS ET DESINFORMATIONS.
L'UNESCO ENCOURAGE ET DE PLUS CONTRE L'ETAT JUIF D'ISRAEL A CE QUE LES
ARABES DETRUISENT TOUTES LES PREUVES ET S'APPROPRIER DES LIENS BIBLIQUE
DES HEBREUX. ( la palestine n'est que pur invention ) propagande gauchistes.