Le franc-maçon Daniel Keller (GODF) craint une victoire du FN ! Quant à la France et l'Islamisation, il s'en moque !- Par Gérard Brazon

Publié le 28 Octobre 2015

DanielKellerLe Grand Orient de France est inquiet, nous apprend la presse aux ordres ! Monsieur Daniel Keller, grand maître de cet ordre maçonnique n’apprécie que très modérément la montée en puissance du Front National et craint que celui-ci prennent des régions et pourquoi pas en 2017, la Présidence de la République. 

Hier matin, j’ai entendu sur RMC-bobo, dans l’émission d’Eric Brunet l’intervention d’un chef d’entreprise alliant l’ignorance et la bêtise. L’ignorance historique surtout en affirmant que, comme Mussolini, Marine Le Pen allait prouver son incompétence économique. Faut-il rappeler que Mussolini qui était un socialiste, créa le fascisme car il ne croyait pas à la doctrine internationaliste socialiste de l’époque et voulait un socialisme national ! Mussolini prit le pouvoir dans un pays qui était au niveau du tiers monde en 1923 et qui importait ses matières premières, son blé et autres denrées alimentaires. L’Italie exportait surtout sa main d’oeuvre !

En 1940, l’Italie était devenue exportatrice de blé et autres matières premières et avait l’une des marines les plus imposante du monde. Il fut l’inventeur des autoroutes et n’a pas laissé, encore aujourd’hui, un souvenir des plus effrayants en Italie. Mussolini n'était pas Hitler. Même si Hitler (gauche radicale), avait exprimé par un télégramme en 1923, son admiration à Mussolini. Certes, le fascisme italien était une féroce dictature policière, souvent violente avec son opposition, mais lorsqu’un Churchill affirmait que s’il avait été Italien, il aurait été fasciste, cela pourrait constituer une réponse à ce chef d’entreprise inculte en Histoire contemporaine. Bêtise de comparer ce qui n'est pas comparable, et bêtise lorsqu’il s’agit de dire qu’il voterait FN rien que pour avoir l’excuse de partir de France !

L’idée finale de cet auditeur était de suggérer lourdement que le Front National ne serait pas autre chose qu’un parti d’incapables, de bras cassés, d’incompétents et de franchouillards débiles et… racistes bien sûr, pour couronner le tout. J’espère qu’il dirige mieux son entreprise que sa barque politique ! Affligeant.

C’est un peu le discours de Monsieur le « maître du grand orient » (les minuscules sont volontaires). Il nous dit qu’il faut absolument barrer la route du FN et pour cela, il faut remettre au goût du jour le Front Républicain, cette technique qui consiste à ce que les adeptes de la pseudo droite s’unissent avec les attardés de la gauche bien pensante en vue de faire barrage au Front National. Ce Monsieur appelle ça le « désistement républicain« . Le minimum à faire pour éviter les triangulaires au second tour des régionales.

Comme ce grand maître se croit une lumière, il pense que les Français comprendront qu’il y a une urgence, que c’est un sursaut nécessaire ! Ce grand maître du GODF affirme tranquillement dans le Figaro du lundi 26 octobre, que « le désistement n’est pas une magouille (juré craché), c’est accepter de sacrifier ses propres couleurs (valeurs?) pour l’intérêt général. Il y a des moments dans la vie politique ou c’est nécessaire ! » Le GODF s’est érigé en donneur de leçons politiciennes?  Un GOD de France en érection afin de nous expliquer comment il aimerait mettre les Français dans une posture (position?) afin de mieux introduire sa « pensée »… sans vaseline !

Je me moque de la franc-maçonnerie en général, et des francs-maçons en particulier. Par deux fois, certains m’avaient demandé d’intégrer leurs instances. Une fois, lorsque j’étais responsable syndical, et la deuxième fois, lorsque j’ai cumulé cette responsabilité avec un mandat de Conseiller municipal. J’ai toujours refusé!  J’avais senti confusément que j’allais y perdre ma liberté de penser et d’expression. La preuve en est aujourd’hui puisque le Front National est maudit, sali, vilipendé par les « frères ». La pensée des « frères » ne tient pas compte des aspirations des Français et ne respecte pas le jeu démocratique, au nom de la liberté bien sûr !

La démocratie n’est pour eux qu’un vain mot, un outil, un moyen d’imposer leurs diktats aux Français sans s’occuper de leurs désirs de changement. C’est pourquoi ils aiment tant l’Europe, cette Europe liberticide et affranchie des décisions électorales. A eux la « science humaine », la réflexion, les honneurs ! Quant au peuple qui souffre, aux Français qui ne croient plus ni en la gauche, ni en la pseudo droite, eh bien qu’ils changent d’opinion rapidement ou qu’ils crèvent.

Ce que je propose en réponse au GOD de France, c’est est un immense bras d’honneur.

Vive la France et mort aux cons.

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DURADUPIF 28/10/2015 10:31

Le GOD ferait mieux de s'occuper d'éthique, de défendre les libertés républicaines, la laïcité, la liberté absolue de conscience de travailler à l'amélioration de la Société auprès de La Gouvernance de La France et non pas de se mêler de stratégie politique Franco française.

ressonus 28/10/2015 09:16

Faisont leur l'honneur que l'on fait aux imbéciles,ignorons et méprisons.

Gérard Brazon 28/10/2015 09:52

Pour ma part, je préfère leur répondre et leur faire un bras d'honneur. Après je vais aller voter (sourire)