Lors des opérations militaires en Syrie, l'armée russe apparaît sous un nouveau jour, avec un matériel militaire modernisé et une doctrine rafraîchie, comparativement à ce que l'on a observé auparavant, surtout à l'époque soviétique.

Publié le 26 Octobre 2015

Dans le cadre du programme de modernisation de l'armée du président russe Vladimir Poutine, les militaires russes en Syrie ont reçu des milliers d'avions modernisés, dotés d'équipement avancé, ainsi que des drones et des munitions guidées avec précision.

Source http://fr.sputniknews.com/

 

Par conséquent, les reportages sur place filment par exemple des bombardiers Sukhoï Su-24 démarrer en pleine nuit, une mission impossible il y a une décennie, selon l'agence AP.

Habituellement, chaque avion effectue plusieurs sorties en une nuit.

 

"Ici, tous les avions sont équipés de systèmes de précision permettant de frapper les cibles au millimètre près", a expliqué le porte-parole du ministère de la Défense, le major-général Igor Konachenkov.

 

Entre-temps, M. Konachenkov a réfuté toute accusation à l'encontre de l'Armée de l'air russe d'avoir frappé les civils ou bien les Syriens modérés, au lieu de se focaliser sur la lutte contre l'Etat islamique.

 

Lattaquié, cœur des opérations anti-djihadistes, est une zone favorable pour les militaires russes. Ici, ils n'entendent pas les tonnerres de la guerre, mais distinguent bien les "Merci" scandés en russe par les habitants.

 

Les conditions de vie des troupes russes sont aussi considérablement améliorées. Les militaires se montrent fort contents de leurs nouvelles habitations et de leurs nouveaux uniformes. Dorénavant, leurs logements sont dotés de climatiseurs, pour le moins désirés dans la grande chaleur qui sévit, et il y a de multiples salles de douches à leur disposition.

 

La cuisine et la cantine sont elles aussi modernisées, et les conditions sanitaires sont parfaites. L'armée russe utilise également des filtres qui servent à décontaminer de l'eau et savoure des produits panifiés cuisinés ici même, à quelques kilomètres des combats.

 

Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

 

Depuis le début de la campagne militaire, l'aviation russe a effectué plus de 930 sorties, a éliminé des centaines de djihadistes, des dizaines de postes de commandement, de dépôts et d'autres positions. En outre, 26 avions-fusées ont été lancés par les navires militaires de la flottille de la Caspienne. Ils ont frappé les positions de l'EI avec succès et poursuivent activement leur offensive d'ampleur.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Aaron 26/10/2015 22:22

Alors nos Rafales ne sont que des Mirages, en comparaison....?

Gérard Brazon 28/10/2015 09:55

5 malheureux avions pour l'Irak et la Syrie. Pauvre France... Nous sommes devenus des nains.