Décortiquer l’enfumage du texte du CFCM lu dans les mosquées - Par Louis Chagnon

Publié le 23 Novembre 2015

cfcmLe vendredi 20 novembre 2015, un texte écrit par les instances du C.F.C.M. a été lu dans toutes les moquées de France. Il est destiné à démontrer que l’islam exclut toute forme de violence et que le terrorisme ne serait que : « la négation même des valeurs de Paix et de Fraternité que porte l’Islam. » Dans ce prêche, est cité le verset 32 de la sourate 5 (La table servie) du Coran : « …quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. » Ce verset est tronqué, l’intégralité du texte la voici : « C’est à cause de ce crime que Nous décrétâmes, pour les Fils d’Israël, que quiconque tuerait une personne sans que celle-ci ait tué ou [semé] scandale sur la terre, [serait jugé] comme s’il avait tué les Hommes en totalité. [En revanche, Nous décrétâmes que] quiconque ferait revivre [une personne serait jugé] comme s’il avait fait revivre les Hommes en totalité. » (Traduction de Régis Blachère).

Comme tout lecteur honnête peut le constater, ce verset s’adresse aux Juifs. Pourquoi ? Tout simplement parce que le crime dont il est question est le meurtre d’Abel par Caïn. Pour l’islam, le monde était musulman, mais les Juifs et les chrétiens ont perverti le message divin, alors Allah a été contraint d’envoyer un dernier prophète pour rétablir l’exactitude du message divin. C’est pour cela que le Coran réécrit la bible dans ses sourates.

En réalité, le texte du C.F.CM., s’il est lu aux musulmans dans les mosquées, est surtout destiné aux autorités publiques et aux non-musulmans. La peur que l’État et que les citoyens ne s’aperçoivent que l’islam porte en lui la haine et la violence oblige les imams à tenter de se dédouaner des actes terroristes que leur prophète a pourtant pratiqués en faisant assassiner des poètes juifs et en massacrant la troisième tribu juive de Médine, les Banû Qurayzah. Comme le Coran rend licites la haine et le combat contre les juifs et les chrétiens, exemple le verset 29 de la sourate IX : « Combattez : ceux qui ne croient pas en Allah et au jour dernier ; ceux qui ne déclarent pas illicite ce qu’Allah et son prophète ont déclaré illicite ; ceux qui, parmi les gens du Livre, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu’à ce qu’ils payent directement le tribut après s’être humiliés. », ils sont obligés de tordre les versets de leur livre sacré pour faire croire aux naïfs que l’islam est une religion de paix et d’amour, en voici un exemple par ce hadith célèbre : « D’après ‘Abdallah-ben-‘Omar, l’Envoyé d’Allah a dit : « Vous combattrez les juifs au point que si l’un d’eux se cache derrière une pierre, la pierre dira : « Serviteur d’Allah ! Voilà un juif derrière moi, tue-le ! » El Bokhari, t. II, p. 322.

Louis Chagnon

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Walker Fiamma Corsa 23/11/2015 22:01

Merci pour toutes ces précisions Gérard.

Le spectacle est terminé mais les projecteurs ne s' éteignent pas car les acteurs du padamalgam fignolent leur pièce dramatique dans les coulisses...