Monsieur Pierre Bergé, ex d'Yves Saint Laurent, "salue" le 13 novembre 2015. Affligeant.

Publié le 29 Novembre 2015

Le millionnaire Pierre Bergé, l'ex d'Yves Saint Laurent, s'est fendu d'un tweet pour déclarer son patriotisme de pacotille. Il met en avant un drapeau et se sent obligé d'expliquer que c'est sans foi, mais par solidarité.

01-Pierre Bergé

Un drapeau honteux en quelque sorte, sans conviction, lui qui se dit citoyen du monde. Citoyen ? Et du monde ! Cette dénomination débile sortie à toutes les sauces par les bobos friqués ! Une expression à l'usage de ceux qui vivent en France, bien au chaud, bien soignés, bien nourris et refuseraient de vivre au fin fond de l'Afghanistan sans chauffage et autres. Ce citoyen du monde vit particulièrement au Maroc du côté de Marrakech, où l'homme possède une superbe propriété et tout le personnel à bon marché qui va avec.

Ce millionnaire de gauche, n'a peur de rien. C'est le même personnage qui affirmait tranquillement au sujet des grossesses médicalement assistée, le droit à l'enfant pour tous, homme compris, que les femmes louaient bien leurs bras, leur force de travail, et qu'elles pouvaient bien louer leurs ventres .Comme si l'enfant était un droit, une marchandise.

Il est vrai que les femmes, il n'en a cure. Ils ne les aiment pas vraiment ! Elles ne sont que des objets, des supports, des porte-manteaux pour gaver son compte en banque car lui, pour se gaver personnellement et intimement, ce sont les hommes qu'il préfère ! Libre à lui ! Je connais des homosexuels hommes qui ont au moins, du respect pour les femmes si ce n'est une forme d'amour pour elles. Alors que pour lui, une femme se résume à un ventre! La femme-ventre que l'on peut marchandiser, un utérus à utiliser contre monnaie sonnante et trébuchante ! Il ne sait sans doute pas ce que c'est, il n'a jamais été en voir un de près, ou il y a longtemps, avant sa naissance.

Ce mépris de la femme est déjà un scandale à lui tout seul. Le mépris de Marianne, symbole de la Nation française a dû être pour lui, une horreur ! Mais il y a pire encore.

Dans son délire, Monsieur Bergé, au contraire de sa fondation, souligne qu'il met le drapeau national pour "saluer" le 13 novembre ! Est-ce dire qu'il s'en félicite? On salue une prouesse, on salue une victoire, mais on ne salue pas un massacre, une tuerie, une horreur ! Ainsi donc, Monsieur Pierre Bergé, toujours aussi élégant, salue les explosions et les assassinats. Monsieur Pierre Bergé ne rend pas hommage aux morts, il salue la tuerie, le massacre ! Là est tout le paradoxe de ce personnage qui côtoie toute la bonne société, tous ces hauts personnages de la Socia-lie.

On n'en finira donc jamais avec ces gens-là qui salissent notre pays, le ridiculisent et insultent les morts dans les attentats. Le plus désolant sera que des bobos  trouveront encore des excuses à ses dérapages, à son vocabulaire…

Je vais conclure par la promesse solennelle de François Hollande lors des hommages aux morts, (et non les salutations de Pierre Bergé). Il fera la chasse aux meurtriers. A ceux qui dévoieraient l'islam (Ne souriez pas). J'ai hélas une conviction: c'est une promesse de plus qui rappelle la formule de Charles Pasqua, les promesses n'ont de valeur que pour ceux qui les écoutent. En trois ans, ce ne sera qu'une promesse de plus, une  qui ira de ci de là, au gré du caniveau des Invalides et jusqu'à la Seine. Une promesse destinée justement à la scène politique.

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

michadri 29/11/2015 19:55

Ce soir,j'allume une bougie,je prie pour...que cette immonde saloperie crève le plus vite possible !!

bataille de Tourtour 01/12/2015 23:20

Je préfèrerais qu'il soit pendu en place publique. Et je "saluerais" le gibet.

Versaline 29/11/2015 19:34

Ce personnage me donne la nausée !!!