Terrorisme et délinquance : la question de Marion Maréchal Le Pen à Madame Taubira. Par Gérard Brazon

Publié le 27 Novembre 2015

Questions aux gouvernements. Marion Maréchal Le Pen s'exprime, dresse une liste des ordures islamistes ayant participé à des actions terroristes, coupables des meurtres d'innocents.

Elle a peu de temps pour s'exprimer et l'on voit bien sur cette vidéo qu'elle agace. Deux malheureux députés du Front National dérangent. Qu'en serait-il s'ils étaient dix ou vingt, si le Front National avait un groupe, des moyens en temps pour s'exprimer. Ce serait la petite horreur pour cette intelligentsia parlementaire ! Petite horreur bien sûr, parce que leur incompétence, mais surtout leur lâcheté, leur pusillanimité n'atteindra jamais l'horreur des crimes commis lors des attentats ! Crimes commis sur notre sol sacré. Une déliquescence programmée depuis bien des années en y incluant le laxisme généralisé depuis 45 ans dans ce pays, depuis 1968 et accentuée sous Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande.

Que répond Madame Taubira? Elle déverse son indécence, elle pratique l'inversion des valeurs, soumet l'assemblée à un discours de sophistes sans talent, elle porte atteinte à la dignité et bien entendu pousse à la culpabilité non pas des criminels, ceux qui auraient dû être en prison, derrière les barreaux, éloignés de France, sur une île où pire même, comme ce Jawad Bendaoud condamné pour le meurtre d'un adolescent à coup de hachoir dans la rue à juste 8 ans de prison. Madame Taubira préfère la culpabilité des Français, et de la société ! Pour l'exemple, ce Jawad Bendaoud fut condamné sous Madame Dati et Sarkozy à 8 ans, et fut libéré sous Madame Taubira et Hollande au bout de cinq ans. La vie d'un adolescent en Socia-lie ne vaut donc que 5 années de prison.

Marion Maréchal Le Pen n'a pas eu le temps de citer tous ces coupables en liberté puisque la Présidente de l'Assemblée National Madame Valérie Boyer des "Républicains" lui a coupé sans égard, ni avertissement la parole.

Madame Taubira du haut de sa suffisance s'autorisa le mépris. Elle parla de la situation douloureuse des familles en évitant de reprendre les noms des ordures islamistes. Elle qualifia de "magma" les propos de Marion, ce qui nous change de l'amalgame et prouve qu'en matière de vocabulaire, la dame en a quelque peu ! Elle affirme donc, que la députée FN s'en tient à des schémas simples pour sous-entendre bien sûr, des schémas simplistes et pourquoi pas populistes. Elle tente de noyer le poisson laxiste en affirmant les défis immenses,(sic) par rapport aux querelles partisanes, etc. Accentuer l'un pour mieux diminuer l'autre. Les Français connaissent la réalité judiciaire ! Certes, il est vrai que la charge de la justice est lourde, probablement trop lourde pour cette dame qui ne l'envisage d'ailleurs que sous l'angle de l'idéologie. En clair, elle pontifie en parlant de vigilance, de répression sans faille, brosse les pompes de Hollande en soulignant ce que fait le Président de la République, qui au passage, redécouvre le drapeau national.

Que penser en effet de sa justice qui consiste à rendre les sanctions inopérantes et qui font sourire désormais les voyous. Aller en prison n'est plus une infamie, mais une gloire, un certificat de bonne conduite chez les voyous. Cette dame "justice" me fait honte et elle en oublie les morts et les blessés de vendredi dernier, la nuit d'horreur, de grande horreur pour le coup. L'indécence est dans son discours, dans la complicité des "Républicains" qui se taisent et laissent dire. La honte est cette justice qui n'assume pas sa politique de tolérance envers des voyous qui, peu après se font bombes humaines, et tuent des innocents avec la haine de la France aux tripes.

Assez des médiocres politiciens, assez des médiocrités et des nonchalants de l’action. Assez des gestionnaires de la décadence, de ces politiques disait Marie France Garaud autrefois. Comment ne pas penser à Châteaubriant affirmant que le véritable auteur de la guerre est celui qui la rend inévitable. Il n’est pas celui qui l’a déclaré mais celui qui la rend nécessaire. Madame Taubira tout comme françois Hollande, ne déclarent aucune guerre puisqu'ils ne désignent pas l'ennemi, sauf la France patriote, cette France que la Socia-lie déteste.

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Bluesman 27/11/2015 14:01

Elle ne manque pas d'air Mme Taubira qui devrait partir sans tambour ni trompette ! elle est le reflet de la politique d'un gouvernement Laxiste comme d'hab !

bataille de Tourtour 27/11/2015 18:51

Je préfèrerais qu'on ne la laissât pas partir avant de l'avoir jugée.