Plutôt musulman que Front national - Par Marcus Graven

Publié le 2 Décembre 2015

 
«Plutôt mort que rouge» («Lieber tot als rot»). Le slogan date de 1944. Joseph Goebbels l’utilisa pour motiver la résistance allemande face à l’avancée de l’Armée rouge.
 
Dans les années 80, durant l’escalade de la terreur USA/URSS, lorsque les Américains installèrent des fusées Pershing face aux SS20 soviétiques, les Verts allemands inversèrent le slogan: «Plutôt rouge que mort» («lieber rot als tot»), clamaient-ils.
En mai 2012, Geert Wilders publiait dans le Washington Times une tribune intitulée «Resisting threat of fanatical Islam / West must not surrender permanent liberty for temporary tolerance». Cette tribune se terminait ainsi: «Je ne demeurerai jamais silencieux, car nous ne devons jamais permettre à de violents fanatiques de dicter ce que nous devons dire ou lire. Nous devons nous rebeller contre leurs règles et demandes étouffantes. Nous devons, selon les mots mêmes du vétéran et général John Stark, “Vivre librement ou mourir”». En somme, plutôt mort que musulman.
En 2015, avec la folle politique allemande d’ouverture des frontières de l’Union européenne aux migrants, dans certains quartiers d’Europe de l’Ouest comme celui de Moulenbeek, on se croit davantage à Bagdad ou à Mossoul qu’en Belgique.
En Suède, Madame le vice-Premier ministre, Åsa Romson, sanglote lors d’une conférence de presse parce que son pays a atteint le maximum de ses capacités d’accueil de réfugiés musulmans. En Allemagne, une élue verte, Stefanie von Berg, se réjouit du changement de population:
En clair : «Plutôt musulman que mort ».
 
Même Gérard Depardieu s’y met, avouant dans une interview accordée au Figaro: «“Je me suis converti à l’Islam après avoir assisté à un concert de Oum Kalthoum“. Il raconte avoir pratiqué avec assiduité cette religion “à laquelle les pauvres peuvent adhérer, faisant les cinq prières par jour et fréquentant la mosquée deux ans durant». (Il fait donc une déclaration d'apostasie aujourd'hui, comme quoi Depardieu n'est plus un DeparAllah ! ndlrGérard Brazon)
 
En France, cette attitude est devenue majoritaire dans les cervelles de nos supposées élites.
Il suffit d’écouter les discours de nos politicards. Voici, par exemple, un extrait de celui de Cazeneuve prononcé ce 29 novembre à l’occasion du Rassemblement des musulmans de France à l’Institut du Monde arabe :
«S’agissant de la relance de la fondation pour les œuvres de l’Islam de France, j’ai décidé de nommer un haut fonctionnaire du ministère de l’intérieur, Christian PONCET, qui est présent aujourd’hui parmi nous, pour travailler sur la préfiguration de la nouvelle fondation. L’objectif doit être de mettre en place, dans les meilleurs délais, une institution qui recueille des financements privés dans la transparence pour soutenir les projets liés à l’exercice du culte – construction de mosquées ou formation de cadres religieux -, mais aussi pour permettre la promotion de la culture musulmane.»
Quinze jours après les attentats islamiques du 13 novembre qui ont détruit des centaines de familles, nous en sommes-là.
 
Par un tour de passe-passe dont les socialauds ont le secret, les deux seuls sujets d’actualité sont la réchauffementerie COP 21 et la chasse à l’ennemi public Numéro 1 : le Front national.
Pour le reste, l’islam est notre avenir.
La caste a son mantra «pas d’amalgame», «pas de stigmatisation», «pas d’islamophobie» qui tourne à plein régime. Elle n’a plus que le mot «modéré» à la bouche.
Elle aimerait tellement que l’islam le soit.
Mais amalgame à volonté en ce qui concerne Marine Le Pen, stigmatisation à profusion vis-à-vis de Marion Maréchal, prolifération de front-nationalophobie ne gênent pas la «rigueur morale» de nos élites.
 
Ainsi, une centaine d’illustres inconnus se baptisant artistes s’en prennent à la présidente du FN dans une lettre sans queue ni tête que Laberration http://www.liberation.fr/debats/2015/11/30/lettre-ouverte-des-artistes-a-marine-le-pen_1417249 ) publie en se pourléchant ses babines de Tigrou de papier.
 
Contorsions intellectuelles pour déconnecter le drapeau tricolore de la Nation. Les socialos qui en avaient fait un torche-cul demandent soudain que l’on décore nos façades avec. Et ils chantent la Marseillaise qu’ils trouvaient, il y a peu, tellement guerrière.
 
Demain, ces deux symboles de notre identité redeviendront des hochets de fachos pour les Machiavel à la petite semaine de la Socialie.
Un des journaux de la PQR – initiales qui lui vont particulièrement bien, surtout les deux premières-, La Voix du Nord s’en prend depuis deux jours sous les applaudissements de la caste au FN et à sa principale dirigeante.
La Voix qui mord pourrait bien y perdre ses cordes vocales… J’espère que ses abonnements seront rapidement en chute libre. Quant à ses subventions…
Gattaz, patron des patrons, entonne lui aussi le refrain anti Front national dans Le Parisien.
C’est vrai que depuis des décennies, de Gattaz en Gattaz, le patronat français a montré qu’il était très performant dans la création… de chômeurs. La caste au pouvoir démontre chaque jour sa médiocrité.
Comme dans Soumission de Houellebecq, elle préfère plutôt être musulmane que Front national.
Les Français doivent la renvoyer dans ses foyers dès dimanche soir.
Voir les caciques de LRPS en rage et le poulailler du XVIe en pleurs me feraient un bien fou.
Marcus Graven

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

bataille de Tourtour 03/12/2015 00:45

Croyez-vous que la caste souhaite réellement un islam "modéré" ? Cela n'est pas certain; à telle preuve que les attentats font remonter ,nous dit-on, le Hollande dans les sondages. Et puis, la peur , la terreur, en voilà des éléments de contrôle social intéressants et profitables !
On demandait à Staline s'il préférait "régner" par la peur ou par les convictions. A quoi il répondit
qu'il préférait la peur aux convictions: car les convictions, ça va ça vient, ça ne dure pas, tandis
que la peur, elle...

Elie KAZADO 02/12/2015 16:36

Nous ne pouvons accepter ce changement de population dont nous allons subirent toutes les
catastrophes ( santé,violes,voles,meurtres,sécurité,drogues ect...) Mais que fond ceux à qui ont
aimerais vraiment faire confiance ? pour nous encourager à sortir unps qui ont trahis le Peuple de
FRANCE .