Rafraîchir la mémoire de François Fillon, qui ose agiter l’épouvantail FN - Par Jacques Guillemain

Publié le 1 Décembre 2015

François Fillon ne peut pas nier qu'il a inauguré la mosquée d'Argenteuil aux côtés d'un gamine voilée. A cette époque il était premier ministre de Nicolas Sarkozy. Deux adeptes de l'islamisation de la France. On notera que Dalil Boubekeur, le soutien d'Estrosi en PACA est lui aussi présent. Tous ensemble, tous ensemble...

Gérard Brazon

fillon

Pour Riposte-Laïque En bon petit soldat de la pensée unique, François Fillon agite encore l’épouvantail du Front National et tente de sauver les meubles, à une semaine des régionales, en assénant ses mensonges grotesques. Rien de bien original en fait, puisque la diabolisation du FN reste toujours à la mode depuis trente ans. Mais cette posture de l’ancien premier ministre en dit long sur le désarroi de la droite, qui voit Marine Le Pen siphonner allègrement son électorat suite à l’actualité tragique de ces dernières semaines.

Dans tous les sondages, le FN reste le premier parti de France au premier tour des élections. Et s’il ne l’est pas au second tour, c’est toujours suite à la cuisine électorale d’entre deux tours. N’en déplaise à l’orgueilleux président des Républicains, qui prétendait stupidement avoir terrassé le FN en 2007, c’est ainsi. L’UMP a beau avoir changé de nom, jamais la collusion UMPS n’aura été aussi flagrante après les attentats, quand il s’agit de désigner les vraies causes et les vrais coupables du désastre actuel. Ils ont coulé le pays mais tous s’exonèrent de leur totale responsabilité.

Voilà trente ans que l’UMPS a échoué sur toute la ligne, mais avec le FN ce serait pire, tel est le message que nous serinent encore la classe politique et les “élites” de ce pays. L’UMPS ou le chaos, petit air bien connu…Visiblement, François Fillon n’a rien compris au film. Il est en partie la cause du naufrage actuel et veut nous faire croire qu’il peut être la solution ! On croit rêver quand on l’écoute :

“Le Front National progresse parce que les Français sont en colère, à juste titre, ils ont le sentiment que leur pays est progressivement entré dans une guerre sans qu’on le leur dise….la France a besoin de tout sauf d’extrémisme”.

“Une victoire frontiste dans les régions, envisageable selon plusieurs sondages, ça contribuerait à déstabiliser le pays, à le rendre de moins en moins gouvernable”.

“Une région frontiste, c’est une région dans laquelle on n’aura pas envie d’investir, où on retiendra son souffle pendant les prochaines années”…..

“L’irruption du FN à ce niveau là est un affaiblissement de la voix de la France à un moment où elle a besoin d’être rassemblée”.

En clair, la gestion frontiste mettrait la région au rang du Zimbabwe !

Tout d’abord, rappelons à monsieur Fillon que les patriotes du FN ne sont pas des extrémistes. Ils ne tuent pas et ne crient pas Allah Akbar en se faisant exploser. Ils chantent la Marseillaise. Les extrémistes ce sont les islamistes que l’UMPS a laissé prospérer dans les cités, en cédant à toutes leurs revendications communautaristes. Assez d’hypocrisie.

Ensuite, on voit mal en quoi une victoire FN rendrait le pays ingouvernable. Le Front National est un parti républicain et son programme n’a rien d’insurrectionnel. Ce qui rendrait le pays ingouvernable, monsieur Fillon, ce serait le refus d’accepter le verdict des urnes en prônant un troisième tour dans la rue. Si c’est l’arrière pensée de certains, au sein de l’UMPS, et si cela se produit, ce sera la preuve flagrante que la démocratie est du côté du FN et l’extrémisme du côté de la rue…Est-ce donc cela que veulent les adversaires de Marine Le Pen, qui se posent sans arrêt en modèles de démocrates ?

Par ailleurs, l’argument économique consistant à dire que les investisseurs fuiront une région frontiste, est vraiment mal venu de la part d’un premier ministre qui a ruiné le pays. Visiblement, François Fillon a oublié le bilan calamiteux du quinquennat de Nicolas Sarkozy : la droite a doublé la dette de la France entre 2002 et 2012, la portant de 850 milliards à 1800 milliards, dont 600 milliards sous la gestion Fillon ! La balance commerciale, équilibrée en 2002, était déficitaire de 70 milliards en 2012. Ajoutons 1 million d’emplois industriels détruits en 10 ans, et on mesure à sa juste valeur le bilan du gouvernement Fillon. Et si les agences de notation ont dégradé par deux fois la note souveraine de la France en 2012, on comprend pourquoi ! Où sont les réformes économiques ? Sarkozy a repoussé de 15 à 30 ans la défiscalisation d’un investissement locatif. Résultat, plus personne n’investit.

Parlons maintenant de “l’affaiblissement de la voix de la France”. Cet argument ne manque pas de sel !
Qui a affaibli la voix de la France en abandonnant sa souveraineté monétaire et budgétaire ? Qui l’a affaiblie en perdant le contrôle de nos frontières ? La France est inaudible. Elle subit les diktats de Bruxelles sans broncher et quand ce n’est pas l’Europe, c’est Angela Merkel qui impose sa volonté comme on l’a vu avec l’affaire des quotas de migrants. La France a dit oui à Berlin comme toujours.

Enfin venons en à la France “qui a besoin d’être rassemblée”. Là encore, François Fillon ne manque pas d’audace.
Qui n’a cessé de diviser la France par une politique immigrationniste démentielle qui fait que chaque année il arrive davantage d’immigrés extra européens sur notre sol que le solde naturel des naissances ? A ce rythme, les Français de souche seront minoritaires dans leur propre pays en 2050. Nicolas Sarkozy a régularisé et naturalisé comme jamais, œuvrant ainsi pour le grand remplacement.

Qui a divisé le pays en faisant de la discrimination positive et de la préférence étrangère un mode de gouvernance principal ? Deux exemples parmi des dizaines : Nicolas Sarkozy a supprimé la demi part des veuves alors que la France paie une retraite de 780 euros à tout étranger de 65 ans qui n’a jamais travaillé ni cotisé en France. 300000 sans papiers sont soignés chaque année à prix d’or, mais cinq millions de Français modestes n’ont toujours pas de mutuelle. C’est ainsi qu’on rassemble ? Le “vivre ensemble” se fait sur le dos des Français, c’est cela la vérité !

En fait, François Fillon est le parfait spécimen politique qui se complait dans la culture de l’échec depuis trente ans, qui fait partie de cette élite qui a ruiné le pays et l’a bradé à des populations qui rejettent notre mode de vie et entendent nous imposer le leur. La France est dans un état dramatique à causse d’une classe politique qui a abandonné le peuple français en ne pensant qu’à sa carrière.

Il n’y a rien à attendre de tous ces candidats UMPS qui ont largement prouvé leur incompétence et leur lâcheté. Ils portent en eux l’ADN de la trahison. Ils sont allés jusqu’à sacrifier l’avenir des générations futures en achetant la paix sociale, leur tranquillité et leur réélection à coups de compromissions et de renoncements coupables. Le résultat est que nous sommes ruinés et que nous sommes en guerre contre un ennemi de l’intérieur qui a tissé sa toile en toute impunité, quand ce n’est pas avec la complicité du pouvoir.

Seul le FN a toujours parlé vrai et défendu en priorité le peuple français, que ce soit contre les diktats de Bruxelles ou contre l’idéologie tiers-mondiste.

La situation du pays est gravissime et le risque insurrectionnel majeur, les émeutes de 2005 n’étant qu’un avant goût de ce qui va venir. Et si les citoyens étaient informés de la réalité des faits et de ce qui les attend si rien ne change, nul doute que Marine Le Pen serait déjà à 50% d’opinions favorables.

Il est clair que tout ne peut que s’aggraver avec les poules mouillées en place depuis trente ans et qui ne connaissent que la soumission. On ne peut attendre d’un pyromane qu’il éteigne le feu. On ne peut attendre d’un lâche qu’il se batte pour défendre le pays. Par conséquent, tôt ou tard, le FN accèdera un jour au pouvoir, c’est inéluctable car le courage politique est de son côté. Si ce n’est pas en 2017, ce sera en 2022.

Et les lamentations de François Fillon et autres fossoyeurs de notre identité n’y changeront rien. Le peuple français, écoeuré par tant de trahisons, de mensonges et d’injustices à son égard, s’apprête à faire le grand saut.

Jacques Guillemain

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Versaline 03/12/2015 08:38

On ne peut qu'applaudir des 2 mains votre article Mr Guillemain en espérant que les Français ouvriront les yeux sur l'état calamiteux de la France engendré par la lâcheté et l'incompétence de nos gouvernants... mais je me pose aussi des questions sur la capacité d'analyses de nos compatriotes tes qui se ruent sur les bulletins FN au 1er tour de scrutin et qui font dans leur "froc" au 2ème en se disant ; "je le voudrais tellement, mais j'peux point". La lâcheté de nos gouvernants aurait-elle transpiré sur les Français ? Réponse les 6 et 13 décembre