Sondages: Postures, impostures, posez la question à 805 électeurs, c'est du pipeau.

Publié le 11 Décembre 2015

De nombreux patriotes ont dû ressentir comme une douche froide les sondages publiés par la Sofrès donnant Marion et Marine largement battues (ils attribuent entre 53 et 54 % à Bertrand et Estrosi). Mais quand on écoute Philippe de Villiers expliquer le rôle des sondeurs, comment on peut les acheter et les payer, on comprend mieux que ces deux sondages s’inscrivent totalement dans la propagande politico-médiatique que le peuple de France subit depuis dimanche soir.

On sait d’autre part que l’appareil d’Etat s’est mis au service de l’Herpès pour empêcher par tous les moyens, la victoire de Marine et de Marion, faute d’avoir pu empêcher celle de Florian Philippot, à laquelle il paraît résigné. On sait aussi que les mairies de l’UMP ou du PS harcèlent les abstentionnistes et que les candidats multiplient les promesses que les contribuables paieront. On sait que le combat est inégal. Raison de plus pour adresser un pied de nez à tous ces pourris, et la meilleure façon de la faire, c’est de ridiculiser encore une fois les sondeurs, en faisant gagner Marine et Marion.

Riposte-Laïque

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

laurent k. 11/12/2015 23:04

bonjour Gérard
Lucette JEANPIERRE s'est attribué cet article repris mots pour mots sous le titre"Marine et Marion battues? Villiers explique la magouille des sondages"
c'est vrai qu'un journaliste est une pute ou un chômeur et les instituts de sondage des entreprises qui ont des actionnaires tout comme les banques ont des journaux...
vive la liberté de penser