Bataclan : la socialiste lensoise pleure pour les pauvres musulmans… - Par Josiane Filio

Publié le 1 Janvier 2016

 

 

 
J’en connaissais pourtant déjà pas mal des « egos sur pattes » tirant en permanence la couverture à eux pour être sur le devant de la scène, mais jamais encore comme Marielle Timme, rescapée  de l’attaque du Bataclan le 13 novembre dernier, qui ne trouve rien de mieux que de se répandre sur les ondes, en propos fumeux contre « la xénophobie ambiante, notamment après les débordements racistes en Corse depuis quatre jours » … dixit d’Europe 1 !

 

 
Bien évidemment, de la part d’une station radiophonique figurant en bonne position sur la liste des merdias aux ordres du pouvoir en place, rien d’étonnant de les imaginer tendre un micro gourmand à la donzelle, qui semble plutôt bien remise des émotions du Bataclan, mise à part peut-être une blessure insoupçonnée au cerveau, au point de faire une très sérieuse confusion des genres.
« Du fond de ma cachette, j’avais une pensée pour tous mes amis musulmans ».
Parce que les attaques de ce soir-là provenaient d’une bande d’Inuits peut-être ? A moins que cela soient des militants FN déguisés en djihadistes pour faire « porter le chapeau » aux si gentils musulmans ne demandant rien d’autre que nous asservir à leur odieux et hystérique système politico-totalitaire, déguisé en religion d’amour et de paix ?
Non mais je rêve !  A ce stade-là, la connerie doit être drastiquement suivie, et les soins dûment remboursés par la Sécurité Sociale afin de ne pas contaminer la population française,déjà très vacillante sur ce thème.
Même avec une triple dose de comprimés « padamalgam » prescrits par les docteurs Valls-Cazeneuve-Taubira, je n’ai pu adhérer à cette immonde sottise, et comme beaucoup de citoyens, j’avais immédiatement enfreint les ordres du petit teigneux de Matignon pour amalgamer sans hésiter une seconde !
Les assassins du 13 novembre n’étaient ni des  enfants de chœur, ni des innocents inconscients de leurs actes … mais des criminels islamistes endurcis par les bourrages de crânes de ceux qui les ont téléguidés pour faire un maximum de morts ! Que la rescapée trouve une bonne place dans la bouillie qui lui sert de cervelle pour y installer cette évidence, afin d’éviter à l’avenir de divaguer de la sorte, au nom du respect de ceux qui n’ont pas eu sa chance !
J’essaie d’imaginer l’effet que ses paroles ont eu sur ceux, bien vite oubliés des mêmes cafards merdiatiques, qui gisent encore sur un lit d’hôpital, ou sur le leur, s’ils ont finalement pu rentrer chez eux … soigner leurs nombreuses séquelles, physiques autant que psychiques.
Que dire des familles et amis des nombreux morts et blessés de ce triste vendredi 13 ?
Déjà ivre de rage, avec des envies de baffer cette idiote, tellement utile au système, alors que je ne suis pas touchée personnellement, je peux aisément imaginer les envies de meurtres qui me submergeraient si un de mes proches avait été tué ou même seulement blessé ce jour-là !
Elle était où la donneuse de leçons pendant le drame ? Bien planquée pour ne pas être arrosée   par les fous d’Allah !
Dans son témoignage sur France 3 Régions, le lendemain du drame, elle précise qu’après avoir été d’abord « aux  balcons » (?) elle a réussi à se cacher dans la loge des artistes pour y attendre l’arrivée des secours, après avoir vu les attaquants « arroser la foule de balles »,
« En sortant de la salle, les images que Marielle Timme a pu voir l’ont bouleversée.Des scènes de guerre. Une centaine de corps par terre, morts ». « C’était une scène d’horreur, j’arrive même pas à croire que j’ai vu ça ». « Désormais, elle se sent soulagée  et a pu retrouver sa famille ».
Tu parles Charles, on serait « bouleversée » à moins … certains seront d’ailleurs carrément traumatisés, mais mademoiselle Timme semble s’être bien vite remise de sa frayeur d’alors, où il n’était nullement question à l’époque de ses « amis musulmans », et à l’instar de tous les socialos-bobos-collabos uniquement préoccupés de leurs petits intérêts, a bien vu aujourd’hui, l’avantage qu’il y aurait à mettre en scène une nouvelle version permettant de verser des torrents de larmes sur « ces pauvres musulmans toujours attaqués par les vilains racistes » ! On se demande bien qui a pu lui souffler une idée pareille ???
Mademoiselle Timme aurait-elle déjà eu droit à un début de lavage de cerveau de la part des ennemis de la France, puisqu’elle semble confondre « religion » (même fausse) avec « race » ? Ou est-elle atteinte du syndrome de Stockholm ? En si peu de temps cela semble vraiment curieux.
Toujours est-il que non contente de rallier tous les crétins qui n’ont voulu voir que l’amalgame qui serait fait avec l’islam (on se demande bien pourquoi ???) et se sont précipités pour faire des calins à des musulmans buvant du petit-lait, elle se complait, si peu de temps après avoir vécu une véritable tragédie et s’en être sortie, tandis que tant d’autres sont morts ou durablement   blessés dans leur corps et leur âme …à pleurnicher sur le sort de musulmans traumatisés, n’existant que dans les esprits malades des collabos du pouvoirs, puisque si réellement traumatisés par les horreurs perpétrés au nom de l’islam (les cris sont très clairs) ils se déclareraient immédiatement apostats !
Déjà en soi c’est grotesque, mais le comble est atteint lorsque cette opportuniste de bas étage se mêle de donner son avis, que personne ne lui demandait (hormis ses « commanditaires ») en « amalgamant » scandaleusement les réactions des citoyens corses envers la communauté musulmane, après avoir été copieusement insultés et provoqués … comme savent le faire avec tellement de talent les racailles islamistes … pour mieux ensuite aller pleurnicher dans le gilet des autorités … qui recevront le message 5 sur 5, en arrosant encore plus ces pôvres gens qui n’ont vraiment pas de chance !
« J’ai remarqué que le racisme est maintenant très décomplexé en France. Déjà depuis plusieurs années, mais encore plus depuis les attentats », a-t-elle commenté en préambule, avant de dénoncer les manifestations houleuses qui ont gravement dégénéré sur l’île de beauté !
Propos dhimmis repris bien entendu avec délectation par le site oumma.com !

 

 
Comme si la « religion » maudite n’était pas toujours en cause, à chaque meurtre, viol, vol … commis aux cris de «allah akbar », et pourtant si vite défendue par les traîtres à la Nation !
Faudra-t-il toujours supporter les tirades des pleureuses à chaque nouvelle tragédie, soutenues par les décervelés qui peut-être, le coutelas sur la gorge, trouveront encore des excuses à leurs meurtriers ?
Je doute fort que les parents et amis des vraies victimes soient dans le même état d’esprit que cette inconsciente, et je lui conseillerais généreusement, de se taire dans un premier temps (évitant ainsi de se ridiculiser avec des énormités), puis de courir consulter car contrairement aux apparences, elle semble très atteinte « cérébralement » par ce qu’elle a vécu, au point de confondre les vraies victimes(sur lesquelles elle passe très vite) avec les vrais responsables.
Quant à moi, mes derniers mots seront justement pour les proches de toutes les victimes de l’islam, en France et dans le monde ; je leur souhaite de survivre le plus paisiblement possible, utilisant la plaie ouverte de leur cœur pour raisonner avec plus de finesse que mademoiselle  Timme sur le futur qui nous attend avec de tels islamo-collabo-consentants !
Respect à ceux qui ont laissé leur vie ce vendredi noir … honte aux dhimmis de tous poils qui encensent les complices de leurs assassins !
Josiane Filio

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Teou01 31/01/2016 09:21

Il y a des vols tout les jours pour rejoindre des pays musulmans et lorsque elle sera sur place, elle pourra aussi faire des petits musulmans à la pelle ...

DURDUPIF 02/01/2016 12:09

A cette plus qu'idiote inutile, les merdias leurs donnent rapidement l'estrade du bateleur pour aller déverser son ampathie refoulée ignominieuse sur les bourreaux. Honte à elle et honte tous !