Enquête exclusive sur la mosquée de Bron, d’où vient le terroriste de Valence… - Par Danielle Moulins

Publié le 6 Janvier 2016

Pour Riposte-Laïque

Raouf El Ayeb, le « discret » et « sans casier » père de famille « forcené » de Valence habite à Bron. Suite à son dérapage incontrôlé contre quelques militaires de faction devant une mosquée de Valence en danger d’attaque à l’oreille de cochon, Alex Perrin, procureur de la République, via le Dauphiné.com, nous donne quelques informations éclairantes sur les activités de ce pieux Musulman, jusqu’ici « sans histoire », dont celle-ci, apparemment banale : Il fréquentait la mosquée de sa bonne ville de Bron…
http://www.ledauphine.com/drome/2016/01/01/valence-des-militaires-de-sentinelle-tir-sur-un-homme
« Alex Perrin : « Le conducteur âgé de 29 ans, de nationalité française et d’origine tunisienne, est musulman pratiquant. Il fréquente la mosquée de Bron où il habite. Il était en visite chez ses beaux-parents à Valence. Les perquisitions de sa voiture et de son domicile n’ont pas permis d’établir qu’il a des liens avec des réseaux terroristes. Il n’est pas connu judiciairement et n’est pas signalé en matière de radicalisation. Des témoins indiquent que lors de l’attaque, il aurait pu crier Allah Akbar. Lors d’un assaut, il semble également avoir fait une prière musulmane ». Puis : « Des images de propagande djihadiste ont été retrouvées dans le matériel informatique du conducteur en garde à vue ».
Une saine curiosité incite à chercher quelques renseignements sur une mosquée fréquentée par un tel individu, si représentatif de la « religion d’amour, de paix et de tolérance ». Passant d’un foyer SONACOTRA, déclaré insalubre, à l’hébergement tarifé (dans les locaux destinés au catéchisme) de l’église Saint-Etienne du Terraillon , grâce à la béate bienveillance du père Yves Bernin, les Musulmans de Bron parviennent aisément à acheter un terrain au Grand Lyon et à construire une base islamique polyvalente, la Mosquée de Bron Terraillon. Le 30 mai dernier, la sénateur-maire de Bron, Annie Guillemot, par ailleurs fraîchement nommée à l’Observatoire de la Laïcité ( ce qui laisse dubitatif ) , Michel Delpuech , Préfet de la Zone Défense Sud Est, Préfet de la Région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône) et le dhimmi mitré, le cardinal Barbarin, Archevêque de Lyon, Primat des Gaules) se sont empressés d’ « honorer de leur présence » l’inauguration d’une portion de « dar al islam » irrédentiste sous l’œil goguenard et satisfait des différents acteurs de l’islamisation de la région dont Abdelkader Laïd Bendidi (Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes) et Kamel Kabtane (Recteur de la Grande Mosquée de Lyon). On appréciera la photo du préfet en chaussettes et de madame le sénateur-maire nu-pieds, un pansement élégamment exhibé au gros orteil…

Pour bien comprendre ce qui est enseigné et promu dans une mosquée, rien ne vaut une visite attentive à sa page face book : Mosquée de Bron Terraillon ouhttps://www.facebook.com/associationlesenfantsdadam
Et là, fièrement, se trouve étalé le plus « pur » enseignement salafiste, parfaitement digne du gourou de Brest Houdeyfa dont on a étonnamment omis de fermer l’officine…
Concernant les femmes, voici un échantillonnage éclairant :

31 juillet 2015
Mettez votre voile (hidjab, niqab) correctement mes soeurs…


Ne pas porter le hidjab est une faiblesse dans la foi. Cheikh Ibn Baz.

Un petit tour sur le site islamiste Islam Info nous éclaire sur le Cheikh Ibn Baz :
http://www.islametinfo.fr/2013/10/24/comment-loccident-corrompt-le-monde-musulman-sheikh-ibn-baz-rahimahu-allah/
Ce célèbre « savant » salafiste appréciait beaucoup Al Qaradawi, connu pour sa volonté de terminer le travail d’Hitler, et a dit de lui : « Ses livres ont leurs poids et une grande portée dans le monde musulman »

Hier, à 02:08 •
Le Prophète a dit :« La femme est une nudité, lorsqu’elle sort le diable lui accorde de l’importance ».
• Source : Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1173 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Sheikh Albani dans sa correction de Soudan Tirmidhi.

Après cette « célébration » de la femme qui fleure bon le vieux « hadith authentique »et le viol institutionnalisé, voici d’autres obligations qui doivent régir la vie du « pieux »Musulman :

Comment dormir islamiquement, (on ne précise pas le type de matelas halal recommandé)

• 4 juillet 2015
Bonne nuit sous protection d’Allah Azawjdel. Dormez sur le côté droit.

 

Attention au déchaînement des djinns…:
11 juillet 2015 •
« Durant le mois du Ramadan, tout djinn est enchaîné, toutes les portes de l’enfer sont fermées, et toutes les portes du paradis sont ouvertes et chaque soir Allah sauve de l’enfer un certain nombre de croyants. »
Voici un morceau de choix édité le jour de Noël, reproduit in extenso, emblématique du refus et de la détestation de notre mode de vie promus par la mosquée de Bron :
25 décembre 2015, 19:07 •
« Chers frères et sœurs, nous souhaiterions attirer votre attention sur un acte blâmable constaté ces derniers jours à savoir : la célébration de Noël par certains musulmans. En effet, il est du devoir de chaque musulman et musulmane de se recommander le bien et s’interdire le mal conformément à la parole d’Allah : « Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage. » Sourate At-Tawbah (le repentir), verset 71.
Les musulmans ont pour devoir de se démarquer totalement des manifestations caractéristiques aux autres religions. Le Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم a dit : « Celui qui imite un peuple (dans ce qui lui est propre) fait partie d’eux. » Rapporté par Abou Daoud. 
Cette démarcation implique notamment que les musulmans se gardent d’adopter une attitude particulière (ce qui, en soi, est une forme de considération) durant les jours de fêtes religieuses chrétiennes. Le fait de mettre un sapin chez soi, les décorations ou d’offrir des cadeaux aux enfants à l’occasion de Noël est donc condamné. De plus, cela perturbera l’enfant dans sa croyance et sa pratique et troublera son identité musulmane. 
Nous sommes tous responsables de l’éducation de nos enfants, pourquoi leur enseigner des fêtes païennes contraires à nos croyances ? Pourquoi les chrétiens ne font-ils pas de même avec nos fêtes ? Rappelons qu’un être forge son caractère à travers son éducation alors comment sera-t-il après avoir fêté pendant des dizaines d’années : noël, halloween, pâques etc ? Un musulman croyant au père noël et à Jésus comme divinité ? 
Qu’Allah nous préserve de cet égarement pour se faire craignons Le, restons fermes et attachés à l’Islam, la seule religion monothéiste sur terre agréée par Le Seigneur de l’univers. »
En lien on retrouve ce site qui prône l’interdiction de pratiquer les fêtes des « mécréants » ou même de les féliciter pour celles-ci :

http://www.convertistoislam.fr/article-l-interdiction-de-pratiquer-les-fetes-des-mecreants-et-de-les-feliciter-pour-celles-ci-94498693.html

Pour se faire plaisir, une référence « culturelle » et sportive, tombée dans le chaudron islamique :

Et deux autres images à savourer :

En 2004, déjà, l’Express soulignait la présence du salafisme à Bron et en exposait le développement d’un communautarisme très actif. L’Express cite le vieux cheikh pondeur de fatwas adulé par la mosquée de Bron : « Les guides spirituels de ces ouailles dociles se nomment Nasiraddin al-Albani, disparu en 2001, et Abdel Aziz ben Baz, le grand mufti d’Arabie saoudite décédé deux ans plus tôt. Dans l’une de ses fatwas, ce dernier condamne à mort toute personne soutenant que le soleil est immobile, car cette théorie reviendrait à démentir les dires du Prophète… »
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/la-strategie-des-salafistes_489383.html
Certes l’idéologie obscurantiste salafiste déployée sur la page face book de la mosquée de Bron n’incite pas directement au terrorisme mais ceux qui en deviennent adeptes, tel Raouf El Ayeb, refusent en bloc toutes les valeurs occidentales, interdisent toute intégration, toute liberté de pensée, méprisent les « mécréants », juste bons à fournir les aides sociales. Forcément, une telle idéologie sectaire ne peut que prédisposer psychologiquement certains à basculer vers l’activisme et le terrorisme. Même si on a retrouvé de la propagande djihadiste sur l’ordinateur du « forcené », même s’il a pu trouver des soutiens sur les réseaux sociaux, il parait évident d’El Ayeb s’est d’abord nourri de l’activisme prosélyte diffusé depuis de nombreuses années par la communauté salafiste de Bron qui a trouvé, avec sa mosquée flambant neuve, un nouvel essor et une vigueur démultipliée.
Qui a permis, qui a laissé prospérer, qui a favorisé l’expansion salafiste à Bron et dans tout le Grand Lyon ? Qui a félicité chaleureusement ses adeptes obscurantistes, insultant chaque jour nos valeurs démocratiques, philosophiques, scientifiques, sapant chaque jour notre culture, notre civilisation, ruinant tout espoir en notre avenir ? Qui a permis, par complaisance, laxisme et clientélisme, qu’un individu prenne sa voiture dans le but de « tuer des militaires parce qu’ils tuaient des gens et d être tué par des militaires » ? Qui ? Certes, quelques larbins grotesques aux ordres, un préfet, un maire, un cardinal…et au dessus d’eux, qui ? Poser la question, c’est y répondre…

Danielle Moulins
Quelques liens supplémentaires :

Le « vivre-ensemble » à Bron :
http://www.fdesouche.com/490703-des-racailles-attaquent-des-policiers-et-les-lynchent-a-bron-69?utm_medium=facebook&utm_source=twitterfeed
http://www.lyonmag.com/article/70815/lyon-22-mosquees-salafistes-recensees-dans-l-agglomeration 17-02-2015
« Ce mardi, RTL a publié une note concernant des informations transmises par les services de renseignements. Cette note recense la prise de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Dans la région lyonnaise on dénombrerait 22 mosquées dont l’orientation religieuse se rapprocherait du mouvement fondamentaliste. »
Le préfet Delpuech a fermé un lieu salafiste à Vénissieux ; il faut en fermer 30, coco !
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Religion/Rhone-une-douzaine-de-salles-de-prieres-salafistes
« Dans une interview à paraître dans Lyon Capitale-le mensuel dès vendredi, le préfet Michel Delpuech explique : « Dès avant la commission des attentats, j’avais demandé de renforcer la surveillance et le contrôle de ces lieux et de vérifier leur conformité aux règles de droit, en particulier du point de vue de la législation des établissements recevant du public. C’est ce qui m’a conduit, en lien avec la mairie, à faire prononcer la fermeture de la salle de prière El Bilal à Vénissieux. D’autres mesures de ce type interviendront, y compris dans le cadre juridique que m’autorise l’état d’urgence. »

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article