Le "Vivre ensemble" est un poison qui instaure l'islamisation à terme ! Par Gérard Brazon

Publié le 6 Janvier 2016

Pendant que nos dhimmis politiciens de la socia-lie, les curés, prêtres, cardinaux, rabbins et autres bobos de gauche nous serinent en permanence le "Vivre ensemble" et ce, à toutes les sauces, jusqu'à la nausée Tandis que ce discours lénifiant du "droit-de-l'hommisme" est sur chaque radio et télévision ainsi que sur tous les intruments de communications (association chrétiennes et laîque caritatives), et autres de type bourrage de crâne ou vidage de cerveaux occidentaux, voici ce qui est enseigné dans de plus en plus de mosquées.
Celles-ci semblent complétement et totalement indifférentes par cette recommandation bien pensante et elles la traduisent par "le vivre ensemble dans l'islam". En gros, convertissez-vous !
 
Nous pouvons constater chaque jour la progression de cette peste verte. Ce système totalitaire, ce nazislamisme sous des habits de religion, cette organisation meurtrière partout où elle a pris le pouvoir. Mieux, le gouvernement l'inocule par petites doses dans les villes et villages de France chaque jour, et à nos frais.
Ils existe chaque jour, des habitants de nos campagnes, de ces villes et villages qui apprennent qu'ils ont des nouveaux voisins et que ceux-ci, possédent bien plus qu'ils n'ont eux-même grâce à la générosité d'associations caritatives et le zèle de la Préfecture du coin. C'est t'y pas beau ça ! La France se suicide grâce à ses dirigeants et les Français votent encore pour eux !

Un exemple d'image musulmane distribué dans les mosquées lors des fêtes de fin d'année et basé sur la sourate 109.

L'imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit dans Ahkam Ahl Dhimma p 1245: « Il n'est pas permis au musulman d'assister aux fêtes des mécréants par consensus des gens de science. Les juristes des quatre écoles juridiques ont explicitement mentionné cela dans leurs ouvrages ».

Et il a dit à la page 441 du même ouvrage: « En ce qui concerne les félicitations pour les rites spécifiques à la mécréance alors ceci est interdit par consensus des savants.
Comme par exemple le fait de les féliciter pour leurs fêtes et leurs jeûnes en disant: - bonne fête à toi - ou - félicitation pour cette fête - ou ce genre de paroles.
Ces paroles, si la personne qui les a prononcé est sauvée de la mécréance, sont certes interdites.
Le fait de dire ces choses est comme la fait de féliciter celui qui s'est prosterné devant une croix et ceci est plus grave auprès d'Allah et le met plus en colère que de féliciter celui qui a bu de l'alcool, celui qui a tué une âme ou a pratiqué la fornication ».

L'imam Ibn Hajar Al Haytami (mort en 973) a dit dans Al Fatawa Al Fiqhiya Al Koubra vol 4 p 238: « Et parmi les plus mauvaises innovations le fait que les musulmans se conforment aux chrétiens dans leurs fêtes, ceci en imitant leur nourriture, en leur faisant des cadeaux ou en acceptant leurs cadeaux ».
**************
Vous avez dit "Vivre ensemble" messieurs les politiciens de gauche et de droite ? Soit vous êtes des idiots utiles, des vendus à l'islam, au Qatar et à l'Arabie qui fnancent le terrorisme wahabite ou de profonds imbéciles.
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

segond 08/01/2016 11:50

Bonjour , je vais me permettre de poser une question ,quand vous ranger votre linge , mélanger vous , les torchons et les serviettes ? non je ne pense pas , alors pourquoi voulez-vous mélanger les chrétiens et les musulmans ?