Le deshonneur d'une légion d'honneur donnée à un dictateur-religieux sanguinaire.

Publié le 8 Mars 2016

Le prince Mohammad ibn Nâyef dans son bureau
(Photomontage)
Quand un président se contente d’inaugurer les chrysanthèmes et de distribuer des décorations, c’est que l’Etat est en déliquescence. Et quand le récipiendaire d’une décoration n’a rien pour en mériter l’honneur, c’est l’image de la France qui est encore bafouée et déshonorée.
Nous apprenons ainsi par l’agence de presse saoudienne SPA (pas de confusion svp …) que, en grande pompe à l’Elysée mais en catimini et avec la discrétion des médias français, le président de la République française, au nom du peuple français, a décerné, le 4 mars 2016, le titre de Grand Officier de la Légion d’honneur, une des plus grandes distinctions de l’Etat, à son altesse le prince saoudien Mohammad ibn Nâyef âl-Saoud, le prince héritier, vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, pour « sa grande contribution dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme dans la région et dans le monde ».
Comment peut-on accepter que la France vienne attribuer tous les honneurs à une figure d’un des Etats les plus arriérés du globe et les plus irrespectueux des droits de l’homme ? La Légion d’honneur devrait être un symbole fort dans un monde en perte de repères, car elle réunit, pour leur mérite personnel au service de la nation, des citoyens et des personnalités célèbres.
Cette attribution nous éclabousse et nous salit : par delà le marché des armes et une alliance contre-nature dans le dossier syrien, on ne peut pas dire que l’Arabie Saoudite et le dauphin du roi aient apporté à la nation française, pays de l’humanisme et des Lumières, une quelconque contribution digne d’éloge. Au contraire. Voyons comment l’Arabie Saoudite est une championne hors pair d’uncomportement international fait de duplicité, en Orient et dans le monde :
C’est l’Arabie Saoudite qui soutient matériellement et financièrement le terrorisme et les groupes terroristes qui commettent en Syrie et en Irak les pires massacres, et qui envoie des jihadistes se faire exploser au milieu de la population des villes et des villages.
C’est l’Arabie Saoudite qui agresse le Yémen et mène une guerre d’anéantissement humain et économique dans ce pays, un des plus pauvres de la planète.
C’est l’Arabie Saoudite qui occupe militairement les terres du Bahreïn, sous différents prétextes, afin de museler les mouvements pacifiques de libération nationale.
C’est l’Arabie Saoudite qui vient de stopper son aide à l’armée libanaise parce que le Liban a refusé de se soumettre à son diktat.
C’est l’Arabie Saoudite qui attise la zizanie dans les mouvements palestiniens.
C’est l’Arabie Saoudite qui diffuse dans le monde le wahhabisme et le salafisme et qui jette l’anathème sur tous ceux qui ne suivent pas sa doxa.
C’est l’Arabie Saoudite et son wahhabo-salafisme qui est le principal destructeur de la chrétienté d’Orient, le responsable de son anéantissement. Ses exactions indirectes par les groupes salafistes poussent les chrétiens à quitter l’Irak et la Syrie. Les chrétiens étaient majoritaires dans cette région avant la conquête musulmane qui fut un colonialisme de terreur par l’intimidation et le glaive.
C’est l’Arabie Saoudite qui est le berceau d’al-Qaeda, qui est la mère nourricière de l’Etat Islamique et qui attise en Irak et en Syrie le conflit entre sunnites et chiites. Elle se comporte en activateur du terrorisme hors de ses frontières tout en prenant soin qu’il ne menace pas ses propres frontières ni le trône de cette monarchie des sables.
C’est l’Arabie Saoudite qui a manigancé le 11 septembre : la majorité des terroristes sont saoudiens.
C’est l’Arabie Saoudite qui finance les mosquées dans le monde et en France. Elle propage l’idéologie wahhabo-salafiste, terreau du jihadisme, qui mine la sécurité et l’avenir de notre pays et de la planète. C’est elle qui, par jihadistes interposés, vient de toucher la jeunesse française en plein cœur.
C’est en Arabie Saoudite, lors du pèlerinage à La Mecque, à Mana, qu’environ 1.200 personnes ont perdu la vie, piétinées, en raison d’une mauvaise organisation. Et c’est le prince Mohammad ibn Nâyef qui en était le responsable en tant que ministre de l’Intérieur du royaume.
C’est en Arabie Saoudite que, début janvier 2016, ont eu lieu 70 exécutions publiques pour « terrorisme » par décapitation au sabre. En 2015, 153 personnes ont été exécutées pour des crimes de viol, de vol à main armée ou de trafic de drogue.
C’est dans l’Arabie Saoudite du prince Mohammad ibn Nâyef qu’a été exécuté un dignitaire chiite, Nimr al-Nimr, un opposant au régime, ce qui a provoqué une crise diplomatique entre Riyad et Téhéran.
La liste serait fort longue pour ce pays, le plus fondamentaliste de la planète et qui fonctionne dans un équilibre de la terreur, sans constitution ni libertés publiques, et qui se targue de vouloir imposer la démocratie aux pays limitrophes. La famille royale d’un côté et la caste des imams wahhabites de l’autre sont les deux composantes de ce royaume. Elles possèdent leurs propres institutions et œuvres sociales qui alimentent le terrorisme dans le monde entier, tout en clamant haut et fort officiellement que l’Etat lutte contre ce fléau.
La France, donc, gratifie un grand destructeur des valeurs humaines sur un fondement mercantile et de piètre facture. François Hollande n’est pas à unebassesse près.
Que reste-il d’honneur au corps de la Légion d’honneur quand, parmi ses membres, figure désormais un terroriste bédouin archi pétro-dollarisé ? Les membres de cette honorable Légion vont-ils rendre leurs décorations après ce méfait honteux du petit prince de l’Elysée ? Combien le feront ?
Il y a des Jean-Paul, des Marcel, des Philippe, des Geneviève qui doivent bien rire sous cape …
Bernard Dick
Au 07/03/2016, nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :
TERRORISME 27939 ATTAQUES-07-03-2016

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Claude Germain V 08/03/2016 18:24

Cet IMMONDE PERSONNAGE , dont même Mitterand francisque 2202 n'a jamais voulu comme ministre mais l'a conservé en tant que parasite-fou-du-roi , français de papier et mondialiste qui hait la civilisation et la culture chrétienne française , cet IMMONDE chamalow limaceux s'est abaissé a quelques centimètres du sol pour remettre la médaille du saucisson Mireille a un decapiteur professionnel .........................................misérable , triste , minable et veule personnage ayant vendu son âme au "malin " , si encore a t' il un jour eu une âme .....A coté de ce triste sire JUDA FUT UN SAINT A LA DROITE DE DIEU ...........

loulito 08/03/2016 15:43

Gros Lard 1er n'est bon qu'à ça: chercher la moindre occasion pour s'en foutre plein la panse. Pour le reste, inutile d'épiloguer, nous savons tous que c'est un gros con.