Les forces de l'ordre et l'armée sont-ils atteints par la peste verte?

Publié le 9 Mars 2016

Des messages inquiétants sur les réseaux sociaux, une volonté d'intégrer un voile ou un hidjab au classique uniforme, des chants religieux sur la radio en patrouille. A la préfecture de police de Paris, une note hebdomadaire recense les cas de radicalisation et les "comportements de transgression du principe de laïcité". La police ne serait pas épargnée par des cas de radicalisation et de fondamentalisme.

Selon le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France , qui a eu accès à cette note confidentielle de la préfecture de police de Paris, un total de 17 cas aurait été recensé entre 2012 et 2015. Le nombre de signalements aurait rapidement progressé depuis 2014, et le phénomène concernerait principalement de jeunes policiers. Les femmes représenteraient un tiers des incidents, et certains policiers signalés se seraient récemment convertis à l'islam.

De quoi être vraiment inquiet ? A la préfecture de police de Paris, on relativise : «Ce phénomène existe mais il est extrêmement marginal", tempère Patrice Latron, directeur de cabinet de Michel Cadot, le préfet de police de Paris, au quotidien. Le nombre d'atteintes à la laïcitié reste en tout cas extrêmement limité. Surtout quand on le rapporte aux 27 000 policiers en poste (dans la préfecture de Paris, NDLR).»

*****************

Bien entendu, tous sortent les extincteurs et affirment que ce n'est pas grave, peu important, marginal. On sait que dans des gendarmerie, il existe des lieu de prière, on sait que sur le Charles de Gaulle, une constestation eut lieu pour refuser de bombarder des pays musulman comme au Kosovo, on sait que l'islam pose un problème dans les armeés, les forces de l'ordre. Mais pas d'affolement surtout, dormez bien, prenez une plilule de "pasdamalgame" et au lit brave gens...

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

segond 10/03/2016 02:00

et avez-vous remarquez que lors d'un manifestation , et qu'il y a des débordement la police ou gendarmes ne fonces t-ils pas sur les musulmans ? tout simplement parce qu'il y a beaucoup trop d,étrangers dans nos forces de l'ordre ,MAIS CA AUSSI LE GOUVERNEMENT sarko ET hollande S’EN FOUTENT COMPLÈTEMENT

segond 10/03/2016 01:55

bonjour , désolée , mais qu'on un musulman ( nés (en France ou pas ) reste un musulman , enrôlés ces gens dans notre ARMÉE ou notre POLICE et un risque , en cas de changement d'un militaire ou policier ,de religion , IL DOIT ÊTRE RADIER A VIE QUE CE SOIT DES MILITAIRES OU POLICIERS ? CAR UN JOUR EN CAS DE CONFLIT LEURS ARMES SE RETOURNERONS
CONTRE NOUS ?

Houndell 09/03/2016 23:55

Tiens, tiens... Les forces et l'armée sont devenues masculins? Tu appliques bien la réforme de l'orthographe...

loulito 10/03/2016 07:54

Avant de donner des leçons d'orthographe aux autres, tu ferais peut-être mieux de retourner toi-même à l'école si tu n'y es pas encore ... On m'a appris à analyser une phrase, à moi, à l'école.

loulito 09/03/2016 19:51

La logique voudrait que nos forces de l'ordre ou armée tiennent compte de l'origine, de la culture d'un futur embauché. Il n'y a pas que le casier judiciaire: on parle de fonctionnaires, pas d'ouvriers dans une entreprise privée.

JPS 09/03/2016 19:09

Vous dites "Le nombre d'atteintes à la laïcité reste en tout cas extrêmement limité", je rajouterai pour l'instant !!! comme dans le reste... un réfugié puis des centaines de milliers...
Au départ, dans toutes les administrations, aucune embauche n'aurait dû être tolérée... la seule façon de ne pas ce créer de problème. Le pays se cherche des problèmes là ou il ne devrait y en avoir aucun ! C'est pourtant simple à comprendre.