MAHOMET & les JUIFS : le Massacre de la Tribu des Banu Qurayzah (Anne-Marie Delcambre)

Publié le 17 Mars 2016

Confirmation (en arabe) d'un imam : https://www.youtube.com/watch?v=Eow28...
Prof. Anne-Marie Delcambre. Tous les mâles de la tribu juive des Banu Qurayzah (plus de six cents) et une de leurs épouses furent mis à mort par Mahomet. Le reste des femmes et les enfants furent réduits en esclavage.
Ibn Ishaq rapporte en page 464 :
Puis on les fit descendre. L'Envoyé de Dieu les a enfermés dans le quartier de Bint al-Hârith à al-Madînah ; Bint al-Hârith est une femme de Banû al-Najjar. Puis l'Envoyé d'Allâh alla au marché d'al-Madînah qui est encore aujourd'hui son marché, et a fait creuser des fossés. Il les fit venir, et les fit décapiter dans ces fossés, on les fit venir à lui par groupes. Parmi eux se trouvèrent l'ennemi de Dieu Huyayy Ibn 'Akhtab, et Ka'b b. 'Asad leur chef. Ils étaient au nombre de six cents, ou de sept cents ; celui qui multiplie leur nombre dit qu'ils étaient entre huit cents et neuf cents. Pendant qu'on les amenait à l'Envoyé d'Allâh par groupes, ils dirent à Ka'b b. Asad : « Ô Ka'b ! Qu'est-ce qu'on fera de nous ? ». Il répondit : « Est-ce que vous êtes incapables de réfléchir ? Ne voyez-vous pas que le crieur ne cesse pas de crier, et que celui d'entre nous qu'on envoie ne retourne pas ? C'est bien sûr le massacre. » Cela continua jusqu'à ce que l'Envoyé d'Allâh en finît avec eux.

Tous les hommes (600 à 800) furent décapités. Les femmes et les enfants furent réduits à l'esclavage. Pour se rendre compte de la manière dont ils différenciaient un enfant (à asservir) d'un homme (à tuer), le hadith d'Abu Dawood 38.4390 explique :

Raconté par Atiyyah al-Qurazi : « J'étais parmi les captifs de Banu Qurayzah. Ils (les Disciples) nous ont examinés, et ceux dont les poils (pubiens) avaient commencé à pousser furent tués, et ceux qui n'en avaient pas ne furent pas tués. J'étais parmi ceux dont les poils n'avaient pas poussé. ». Les propriétés de la tribu furent prises en butin. Ibn Ishaq écrit à la page 466 :

Puis l'Envoyé de Dieu fit le partage des biens des Banû Qurayzah, de leurs femmes et de leurs enfants entre les musulmans. En ce jour, il indiqua les parts pour les cavaliers et les parts pour ceux qui combattirent à pied. Il en déduit le cinquième. Donc, le cavalier avait trois parts : deux pour le cheval et une pour son cavalier ; le combattant à pied, c'est-à-dire celui qui n'avait pas un cheval, avait une seule part. Les chevaux dans la bataille contre Banû Qurayzah étaient au nombre de 36. Ce fut le premier butin où on fit le partage en parts, et où on déduit le cinquième. C'est d'après cette règle et ce qu'a fait l'Envoyé d'Allah que se faisait désormais le partage du butin dans les campagnes.

Les femmes et les enfants furent répartis parmi les musulmans. Selon une « coutume » de l'époque, cautionnée par le verset 4.24 du Coran, les prisonnières pouvaient devenir des esclaves sexuelles. Mahomet prit également sa part. Ibn Ishaq écrit à la page 466 :

L’Apôtre choisit une des femmes pour lui-même, Rayhana bint Amir ibn Khunafa, une des femmes des Banu Amir ibn Qurayza, et elle resta avec lui jusqu’à ce qu’elle meure, sous sa domination. L’Apôtre lui proposa le mariage et de mettre un voile sur elle, mais elle dit : « Non, laisse-moi en ton pouvoir, parce que cela sera plus simple pour toi et pour moi. » Alors, il la laissa dans cette situation. Elle avait montré de la répugnance envers l’Islam quand elle avait été capturée et restait attachée au judaïsme. L’Apôtre la mit donc de côté et ressentait de la peine. Il était avec ses disciples quand il entendit un son de sandales derrière lui et il dit : « C’est Thalaba ibn Saya qui vient me donner la bonne nouvelle de la conversion de Rayhana à l’Islam, et il alla vérifier le fait. Cela lui procura du plaisir.

https://www.youtube.com/user/LangueCM...

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Pivoine 27/03/2016 19:00

Ces hadiths ne sont en rien véridiques. Ils ont été écrits à la demande des califes pour justifier leurs crimes (le prophète l'a fait, alors je peux le faire aussi). On se demande comment un seul homme, en quelques années, a pu commettre autant d'atrocités... A croire que c'était Superman !
Les orientalistes lucides et objectifs savent très bien qu'il ne faut pas accorder la moindre crédibilité à cette pseudo biographie.
Donc, Gérard, vous n'auriez pas dû publier de telles affabulations sur votre site.
"Elle avait montré de la répugnance envers l’Islam quand elle avait été capturée et restait attachée au judaïsme."
D'autant que l'islam est un judaïsme bis. N'oublions pas que si les Juifs pratiquent un judaïsme réformé, les musulmans pratiquent, eux, le judaïsme des origines, auquel les califes (encore eux ) ont ajouté quelques prescriptions.

ismael 17/03/2016 22:48

ils l ont mérité et il a bien fait
http://www.forumreligion.com/t896-mohamud-sws-et-les-juifs-de-banu-qurayza-qurayda-refutation-de-la-mythe

Epicure 18/03/2016 09:48

ils ont mérité quoi? Qui? Précisez?
Les Arabes ont bien mérité d'hériter des gènes des grands mères juives?
Ah bon...
Je trouve cela plutôt marrant !

Epicures s'intéressent à l'As car "autrement" ils sont tous si désintéressés que c'en est étonnantrg 17/03/2016 19:11

Etonnant à quel point les Non Juifs s'intéressent à l'Argent des juifs; car "autrement" ils sont tous si désintéressés que c'en est attendrissant.....
Ainsi fut-il pratiqué par tout de tous temps... mais Jamais au nom de Dieu et du Bien en général, comme ce fut le cas par les chrétiens et les musulmans.....
Au-delà de "la peur du Non-Paganisme abstrait et mature juif, la jalousie et l'envie furent le moteur majeur des haines anti juives. Le "racisme" parcellaire (les juifs doivent porter un Insigne pour être reconnus !!!!!!) n'est qu'un prétexte encore plus parcellaire et récent (fin du 19e siècle) fondé sur une pseudo-science fausse déjà à sa naissance...(signe pour distinguer les juifs identiques aux Locaux...voir les enluminures juives et chrétiennes qui dépeignent les juifs comme Seulement distingués par leurs "vêtements")
Selon "Ta Race" sic, les rabes sont mâtinés de leurs grands-mères juives dont, eu égard au Nombre faibles des populations Arabes du 7e siècles, les "gènes" sont massivement présents et diffusés chez la masse des Arabes de la Péninsule et ailleurs!!! Drôle et bien ridicule!!!!