L'islamophobie est une saine réaction face aux dégâts de l'Islamisation. Par Gérard Brazon

Publié le 26 Avril 2016

Tous les islamophobes sont l'objet d'attaques permanentes par les islamistes certes, mais surtout par les agents de l'islamisation, qui le plus souvent s'ignorent. Ces nouveaux "idiots utiles" comme les appelait autrefois Lénine, les défenseurs du communisme. 
 
D'ailleurs, lorsque l'on écoute cette bien pensance sur nos ondes si friandes de ces "révolutionnaires" de pacotille, on ne peut que constater les dérives intellectuelles de ces diffuseurs d'opinion frelatée.
Ouverture totale des médias à tous ces manifestants "humanistes", à tous les défenseurs du Hamas et du Hetzbollah, aux antisémites "pro-palestine" pour peu qu'ils se déclarent antisionistes.
Aucun, parmi les politiciens aux petits pieds de la gauche radicale, n'est choqué que le best-seller le plus vendu dans les pays musulmans s'appelle "Mein Kampf".  Cette gauche de la pourriture n'a toujours pas tiré les leçons du vingtième siècle ou ses principaux héros (Lénine, Mussolini, Staline, Hitler, Mao, Pol Pot, etc.) tous socialistes, ont mené les plus épouvantables génocides, Au nom de l'humanisme bien sûr, de l'homme nouveau surtout, et accessoirement de la liberté bien sûr ! Je songe aux trotskistes et autres maoïstes comme Dray, Désir, Cambadélis, et autres faux-culs et journalistes gauchistes de Libé à l'Obs qui dénoncent la montée de la "peste brune", sans s'excuser de leur engagement passé auprès d'une idéologie qui fit des millions de morts en Russie, en Chine, au Cambodge, etc.
Ce sont les mêmes, qui propagent partout l'islamisation de notre pays en toute liberté tandis que l'on assassine la liberté d'expression sur les médias de la résistance.
Ce sont les mêmes qui s'affiche "Je suis Charlie" pour mieux agresser en justice une dessinatrice, Ri7 de Riposte-Laïque. Que penser de ces différents gouvernements de droite qatarisée et de gauche saoudisée qui depuis quarante ans favorisent l'islamisation et facilitent d'une manière ou d'une autre, le délit de blasphème.
Voir la vidéo de cette femme, Mona Walter, apostat (ex musulmane), chrétienne, femme noire qui se bat courageusement contre l'islam qu'elle connait bien et pour cause.
Au même titre que Wafa Sultan(Syrienne), Brigitte Gabriel,(Libanaise) Ayaan Hirsi Ali, (Somalienne) Necla Kelek, Karima Bennoune, Irsha Manji, Djamila Benhabib, etc.
Toutes ces femmes se battent pour révéler cette vérité sur ce qu'elles ont subi dans l'indifférence médiatique de nos pitoyables journalistes diffuseurs de la pensée unique pro islam et pro immigration. Car c'est bien de la même chose que l'on parle. Où sont ces interviews par nos donneurs de leçons des 20h, les Pujadas, les Delahousse et autres têtes d'affiches sur TF1, France 2, et 3 y compris ARTE qui adore nous arroser sur "les heures les plus sombres" chaque semaine. Qu'attend BFMTV, Canal + pour faire une émission avec ces femmes de courage ?
Le message de ces femmes est accueilli par le mépris par la plupart des politiciens de droite comme de gauche, attachés à leurs sièges, à leurs postes, à leurs mairies.
Être islamophobe serait une honte lit-on entre les lignes de ces braves gens. Bientôt un délit ?
Être taxé d'islamophobie est devenu pour tous les politiques, un état à fuir, une diabolisation à éviter sur quasiment l'ensemble de l'échiquier politique.
Pourtant, comme le dit Mona Walter, l'islam ne ment pas ! L'islam dit ce qu'il est !
Sa haine du chrétien, du juif, du mécréant suinte de ses sourates, (Sourate 9 verset 29) de ces arrêts (Charia et Hadhits). Tous n'ont rien de modéré, ni d'imagée, ni même d'obsolètes et d'interprétables. Le Coran est considéré comme la parole de dieu, et à ce titre, ce texte plus que millénaire n'est pas modifiable y compris si entre temps, tout a changé. Que penser de ce refus de considérer la terre ronde, du fait que ce n'est pas dans le Coran.
("La terre est plate. Quiconque clame qu'elle est sphérique est un athée méritant un châtiment." Cheikh 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz, autorité religieuse suprême d'Arabie Saoudite, 1993
Tous les musulmans doivent savoir ce que signifie le message final de l'islam. C'est l'extermination de l'autre, de celui qui n'est pas musulman, de la différence culturelle, une sorte de solution finale que nos élites refusent de constater partout où l'islam a son emprise. La mort de la science, du progrès et de la diversité. Il suffit pour le comprendre de voir dans quel état se trouve l'ensemble de la science, celui de la santé, celui la technologie et de l'industrie sur l'ensemble des pays musulmans. Le vide sidéral a peut-être sa comparaison. Nous sommes en droit de nous demander avec quoi circuleraient les rois d'Arabie pour venir faire un tour au Lido de Paris s'ils n'avaient pas la technologie des "mécréants" et autres chrétiens et juifs.
Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

bithovan 26/04/2016 07:43

bonjour; c'est pas eux qui inventérent le zéro.

Aaron 02/05/2016 15:07

Ce sont eux-même des zéros....