Liberté d'Expression s'évade pour mieux pouvoir combattre la bien pensance. Par Gérard Brazon

Publié le 4 Avril 2016

Parti quelques jours pour m'aérer l'esprit, quitter le froid et la pluie, sortir quelques temps de cette réalité qu'est cette peste verte qui envahit notre espace public et occupe de plus en plus notre vie politique.

Faire une "entre parenthèse" de quelques semaines pour ne plus subir cette engeance, ces médias corrompus au mondialisme, à la pensée politiquement correcte, à la vision multicuturelle et communautariste. Respirer en dehors de cette engeance qui grignote peu à peu notre réflexion, notre espérance en une France éternelle.

Dans ce voyage, j'ai pu réaliser ô combien cette France n'est guère plus qu'une ombre. Sa langue autrefois parlée partout est le plus souvent inconnue. L'anglais, la langue de la perfide Albion s'est imposée et a supplanté le Français.

Une langue est le véhicule d'une culture. Une langue impose une pensée, une vision, une façon de vivre. Cette façon de vivre qui est la nôtre s'efface des esprits en dehors de nos frontières.

Ce n'est pas nos six derniers Présidents de la République qui auront su défendre notre France. Bien au contraire, ils l'auront tous, à leur époque, diminuer. 

Il va être temps que tous les patriotes trouvent ensemble une plateforme commune, cessent de se chamailler sur des détails, des égos, des privilèges. Qu'ils cessent les amalgames, les fantasmes complotistes ou non, et s'unissent sur la seule chose qui compte: la perenité de la France, sa grandeur, son avenir. Qu'ils comprennent que leurs seuls adversaires, c'est l'islam, l'Union Européenne qui vend les Nations aux pays arabes et à la finance.

Le but est de retrouver notre indépendance, notre souveraineté, notre monnaie, nos frontières non pas pour s'enfermer derrière des remparts, mais pour contrôler nos entrées et nos sorties comme le font la grande majorité des Nations du Monde, comme le font les USA d'ailleurs.

En finir avec ces gouverneurs incapables et impuissants qui siègent à l'Elysée avec leur Vizir-premier minitres, et autres Iznogoutes de bas étage.

Retrouver notre raison d'être et diffuser notre message qui est: INDEPENDANCE et LIBERTE.

Pour le moment, Liberté d'Expression se met en veille pour encore quelques jours encore. 

Gérard Brazon

Retrouver un calme, une tranquillité.
Retrouver un calme, une tranquillité.

Retrouver un calme, une tranquillité.

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Anonyme 05/04/2016 01:02

Bonnes vacances!

loulito 04/04/2016 14:17

Aquecoucou !
Tu nous as manqué et je te sens en bien petite forme après cette absence "récréative" ...
A bientôt.

bithovan 04/04/2016 10:00

bonjour; Gerard il y a quarante ans lorsque je parlait de la France qui ce défigurait on se moquait on me prenait pour un huluberlu;maintenant, oui, maintenant il me reste là tristesse j'en pleure car aujourd'hui elle est vraiment méconnaissable.......

Versaline 04/04/2016 09:10

Cher Gérard comme je vous comprends et comme vous avez raison de vous ressourcer après les différentes épreuves politiques et électorales dont j'ai suivi, par l'intermédiaire de votre blog, les péripéties...
Nous sommes dans une phase où notre époque est mise à mal, notre pays secouée par des maux qui le rongent et par une impuissance à ouvrir les yeux de trop de nos compatriotes qui se laissent bercer par leur petit train-train confortable...
Je comprends que l'on puisse prendre un peu de repos (une repos de guerrier bien mérité) et aussi un peu de recul sur l'état des lieux d'un pays qui "se barre en sucette"
S'éloigner un moment pour revenir plus fort et plus pugnace (un peu comme Marine Le Pen en ce moment) est salvateur...
Nous attendrons votre retour avec impatience parce que notre pays a besoin de ses patriotes qui insufflent au peuple l'amour de leur pays...
A très bientôt...