UN GRAND PATRON DE PRESSE ALLEMAND S'OPPOSE FRONTALEMENT À MERKEL SUR ERDOGAN !

Publié le 19 Avril 2016

EXCLUSIF: UN GRAND PATRON DE PRESSE ALLEMAND S'OPPOSE FRONTALEMENT À MERKEL SUR ERDOGAN !
La réponse des allemands à leur humoriste !

La réponse des allemands à leur humoriste !

On n'imagine même pas une telle chose en France. C'est le plus puissant et séduisant patron de presse allemand, Mathias Döpfner qui a osé ! Avec son groupe, il fait de la résistance anti Merkel-Erdogan. Y aurait-il encore un espoir dans l'humanité éventée des grands groupes de presse ? La réponse est dans la question et c'est son patron qui y répond. 
Tout part d'un poème dévastateur par sa satire, de l'humoriste Jan Böhmermann contre Erdogan, qu'il traite "d'enculeur de chèvres."
Enfer et damnation, le dictateur d'Ankara porte plainte contre le crapaud qui a osé le braver !  L'affaire devient crise politique majeure en Allemagne, puisque la catin Merkel valide la plainte de son ami Erdogan contre son compatriote. Elle évoque dans la validation de la plainte, l'appartenance de la Turquie à l'Otan, comme l'est l'Allemagne, precise-t-elle et avant et surtout, que la Turquie est candidate à l'adhésion de l'UE. Sans oublier dans son discours les "nombreux ressortissants turcs qui vivent dans notre pays". Ce qui vaut bien des excuses pour cet horrible humoriste dégénéré qui dépasse les bornes. 
Héroïquement, le patron du groupe Axel Springer, Mathias Döpfner, brave à son tour la catin Merkel du sultan d'Ankara. Et il le fait illico presto dans une lettre ouverte de soutien à l'humoriste Jan Böhmermann, dont je vous ai traduis l'intégralité en exclusivité.
Une forte solidarité se construit autour de l'humoriste. Merkel mettra-t-elle les genoux à terre devant les siens, au lieu de se coucher devant Erdogan ? Toute façon, elle finira allongée six pieds sous terre, le plus tôt sera le mieux. 
Ou sont les "je suis Charlie" ? Ou est l'esprit du 11 janvier en France ? J'ai dû rêver. Ca n'a jamais existé ..., du pur cinéma pour bobos ! 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

Epicure 19/04/2016 18:33

J'ai déjà écrit quelque part que la Presse ne détruira pas les Industriels mais c 'est le contraire qui arrivera. Ce qui détruira l'alliance Merkel-"Dardanelles" sera la prochaine guerre qui verra enfin l'Empire Ottoman se fracasser et disparaître corps et biens. Le corps est son élite tordue minoritaire et les Biens; les pays qu'il a envahi entre 1150 et 1450...dans un Espace asiatique-mineure et européen où il était et reste un Intrus.