Migrants, réfugiés, Roms, cas sociaux : Varennes-sur-Allier, ville perdue - Par Danielle Moulins

Publié le 12 Mai 2016

Deux Erythréens à Varennes

Deux Erythréens à Varennes

Pour Riposte-Laïque

Alors que le flot de clandestins continue, sans relâche, à envahir l’Europe, nourrissant en France des centaines de lieux officiels et clandestins dédiés aux « migrants » répartis dans tout le pays, un article récent de La Montagne m’a conduit à m’intéresser à nouveau à Varennes-sur-Allier :

On y apprend que l’ancienne base aérienne, hébergeant depuis octobre dernier quelques 150 ou 200 clandestins en mal d’asile et chouchoutés par l’association Viltaïs, devrait d’ici la fin de l’année accueillir des entreprises, projet de la ville, nouveau propriétaire du site. Les hébergés devraient donc bientôt quitter les lieux  :  « La réquisition pourrait être levée d’ici la fin de l’année, pour permettre la reconversion de l’ensemble de l’ancienne base aérienne. « Les migrants ne partiraient pas très loin, puisqu’ils resteraient sur la commune. Ils seraient logés dans les locaux occupés jusqu’à l’an passé par la communauté des frères maristes. Le bâtiment, qui peut justement accueillir 200 personnes, est à vendre. Des discussions sont engagées entre la fondation qui le possède et l’association qui encadre les migrants, le temps de leur séjour varennois. »

Bâtiment des Frères maristes à Varennes

Et voilà, une fois de plus, les chanceux « migrants » seraient logés dans un lieu superbe chargé d’une riche histoire, au milieu d’un parc de plusieurs hectares, au cœur de la ville, lieu qui, grâce aux Frères maristes, était dédié à l’éducation de la jeunesse depuis le 1891 (voir articles 1 et 2). Le Maire était, en janvier dernier, resté suffisamment vague pour ne pas risquer, en bon politique consensuel, de troubler l’ordre public : « Roger Litaudon, maire, a rencontré les membres de la Fondation Champagnat (du nom du fondateur de la congrégation), propriétaire du bâtiment. « Nous ne voulons pas que ce bâtiment tombe en déshérence. Nous avons plusieurs pistes qui correspondent à l’esprit des frères maristes, autour du social, de l’accompagnement des aînés, de l’éducatif et du culturel. » Quand on connaît la réaction de l’édile face à la réquisition de la base et à l’imposition par l’Etat de 200 clandestins à ses administrés, on ne doutera pas qu’il ne fera guère barrage à la transformation définitive du lieu en centre d’accueil de clandestins ! On ne doutera pas non plus d’une nouvelle mobilisation d’associations et autres syndicats immigrationnistes, le prof trotskyste Vincent Présumey et Mireille Pasquel, la tenancière de gîte de RESF en tête de cortège, au cas où certains habitants, peut-être mus par un réveil tardif du FN, viendraient à descendre dans les rues de Varennes pour faire entendre leur désapprobation… ( pour se remémorer l’historique voir articles 3 à 11)

Pour l’instant l’association Viltaïs, que des fâcheux nomment « idiots utiles du grand remplacement», n’est pas en mesure de payer la somme de 1,6 million d’euros pour acquérir cette immense bâtisse…Sans doute, mus par leur amour passionné de l’Autre, remuent-ils ciel et terre pour mobiliser subventions et financements multiples qui, à terme, ne manqueront probablement pas de solliciter la poche du contribuable…

En attendant, « ça cause » beaucoup en ville et dans la région…

Une dame rencontrée non loin de chez les Maristes, d’abord prudente et réservée, « explose » littéralement quand on lui demande ce que vont devenir les « migrants » à la fermeture de la base. « Les migrants, toujours les migrants, ça suffit, on en a assez, ici il n’y a pas de travail, la moitié des petits commerces sont fermés,  il y a des pauvres, il n’y en a que pour les « migrants », des gens qui n’ont pas d’éducation ! Nous savons bien qu’ils sont là pour repartir (demande d’asile et transfert vers un CADAmais ils sont systématiquement remplacés par d’autres ! Il y en a quand même qui ont été exclus mais on nous a dit que tout allait bien. Cependant on n’est pas des ignares, on a des relations et on a réussi à savoir pourquoi il y a eu des exclusions : Ils ont essayé de violer l’assistante sociale !!! ».

Et d’ajouter, sur un ton de provocation, révoltée par l’assistanat institutionnel : « Et bien moi, je regrette bien qu’ils n’y soient pas parvenu ! ». Elle continue, intarissable : « Et expliquez-moi pourquoi ce sont des jeunes hommes seuls… Normalement, quand il y avait la guerre, c’étaient les jeunes hommes qui allaient se battre… Ils laissent donc leurs familles pour fuir ici… ». (C'est la définition du bon sens de ce qu'est un déserteur. ndlr Gérard Brazon)

Lorsqu’on la questionne sur l’ambiance des rues de Varennes, elle décrit une ville devenue frileuse, les habitants se repliant chez eux, fermant leurs portes à clé, craignant les vols. Elle ajoute que les migrants traînent en groupe dans les rues (article 12), sur les bancs, demandent leur 06 aux jeunes filles et précise qu’une de ses connaissances accompagne et va rechercher sa fillette de 12 ans au collège Saint-Exupéry, pourtant proche, en centre ville.

« Le Maire a dit que « ça » ne coûterait rien à la Ville, mais quand on a reçu le compte-rendu, c’est 42 000€ par ci, 6 000 par là, on n’est pas dupes ! » remarque-t-elle, écoeurée, avant de parler de la quarantaine de prétendus réfugiés politiques logés, nourris et meublés par Viltaïs, dans les HLM de Varennes depuis l’été dernier (article 13), et des familles africaines logées dans de grandes maisons dont le loyer est payé par la CAF (les propriétaires ne trouvant pas de locataire, ils sont ainsi certains de toucher leur loyer chaque mois…).

« Ils ont « éclaté » les quartiers HLM difficiles de Moulins et placé des gens sur Varennes », ajoute-t-elle en liant ce fait au grand désarroi qu’éprouvent des professeurs qu’elle connaît, en pleine déprime, ne parvenant pas à enseigner face à certaines nouvelles populations. « Et, en plus, vous avez vu les cages à lapins qu’ils construisent à côté du Carrefour, c’est pour y loger des cas sociaux ! ».

Pour compléter le tableau, en partant, la dame nous signale que sur le parking devant l’ancien supermarché Champion, un groupe important de « gens du voyage » est en train de s’installer tirant des câbles pour alimenter une quinzaine de caravanes ; l’ambiance est bonne, les tables de camping et les bouteilles sont sorties… pour le bonheur des riverains.

Voici d’autres témoignages que je vous livre en vrac, de personnes qui désirent bien sûr, conserver l’anonymat, et qui recoupent le témoignage précédent :

– Les clandestins errent dans Varennes, vêtus de vêtements de marques, de baskets de marques, munis de smartphones dernier cri !

– Les clandestins ont des « pass » gratuits pour les bus, autocars, pour les trains de la SNCF, alors que tous les Français doivent payer !

– Vols au Lidl : un clandestin s’enfuit avec un chariot entier !

– Vols et reventes des téléviseurs « grands écrans » neufs (apportés exprès par camions semi-remorques et payés avec l’argent de nos impôts) !

– Habitants obligés d’escorter leurs filles (qui sont scolarisées dans le lycée de Moulins) à la gare

– Au supermarché Casino : deux clandestins arrivent aux caisses, avec deux chariots remplis à ras bord ; ils disent au caissier qu’ils n’ont pas de quoi payer ; le caissier appelle le directeur ; le directeur téléphone à quelqu’un (?), et dit ensuite aux deux clandestins qu’ils peuvent partir avec leurs deux chariots pleins ; un vieux monsieur, qui avait 4 ou 5 broutilles dans son chariot, déclare que, dans ce cas, il n’a pas de quoi payer et demande à passer avec son chariot ; le directeur lui dit qu’il n’en est pas question, et que, s’il n’a pas de quoi payer, il doit tout laisser dans le magasin.

– Collège de Varennes (témoignage d’une mère de collégienne) : « Les enfants noirs qui ont été mis là de force, sans demander leur avis à la population, attaquent les enfants français, de façon répétée ; quand les enfants se plaignent aux professeurs, ceux-ci les traitent de racistes quand les parents vont se plaindre à la direction, ils se font traiter de racistes ; de nombreux enfants ne veulent plus aller en classe, en raison des attaques quotidiennes dont ils sont victimes de la part de ces enfants étrangers ! »

Tous les habitants de Varennes et alentours sont au courant de ces exactions, de Moulins à Vichy, de Saint-Pourçain à Montmaraut nul n’ignore ce qui se passe, chacun se tait et semble encaisser, et aucun média (La Montagne, La Semaine de l’Allier) n’en parle ; cette censure des médias aux ordres est massive, délibérée, comme lorsque la presse allemande a caché les agressions sexuelles commises le soir du 31 décembre dernier.

Le bouchon de plomb de l’omerta va-t-il enfin sauter à Varennes-sur-Allier ? Le jour où les délinquants clandestins violeront, non pas l’assistante sociale, mais la si belle demeure des Frères Maristes, les habitants sortiront-ils enfin dans la rue… ?

Danielle Moulins

(1) http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/allier-local/2015/01/29/les-freres-maristes-quittent-varennes-sur-allier_11309280.html

(2) http://www.presence-mariste.fr/Varennes-sur-Allier-Cent-ans-de-Presence-Mariste.html

(3 )http://ripostelaique.com/tractage-a-varennes-la-population-ne-veut-pas-des-200-clandestins.html

(4)http://ripostelaique.com/la-peur-manifestation-de-varennes-sur-allier-annulee.html

(5)http://ripostelaique.com/varennes-qui-est-le-degenere-presumey-lorganisateur-de-la-manif-des-collabos.html

(6)http://ripostelaique.com/ridiculise-rl-chochotte-presumey-va-pleurer-chez-flics.html

(7)http://ripostelaique.com/mireille-pasquel-resf-va-t-elle-accueillir-les-migrants-de-varennes-dans-son-gite.html

(8)http://ripostelaique.com/la-grotesque-plainte-de-lindicateur-de-police-presumey-contre-riposte-laique-et-paul-le-poulpe.html

(9)http://ripostelaique.com/le-bien-pensant-maire-de-varennes-ne-defend-pas-sa-population.html

(10)http://ripostelaique.com/hidalgo-file-ses-clandestins-aux-auvergnats-de-varennes-sur-allier.html

(11)http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2015/10/30/migrants-encadres-par-lassociation-viltais-ils-entament-une-nouvelle-vie-a-varennes_11643344.html

(12)http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/11/01016-20151111ARTFIG00135-c-est-sur-que-ca-fait-bizarre-de-croiser-des-africains-a-varennes-sur-allier.php

(13) http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/allier-local/2015/10/01/trente-demandeurs-dasile-aux-tuileries_11606203.html

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2015/06/23/demandeurs-dasile-vingt-nouveaux-logements-dans-lallier_11491710.html

En complément :

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2016/03/31/ivre-il-voulait-en-decoudre-avec-les-migrants_11850641.html

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/allier-local/2016/04/02/le-conseil-municipal-a-vote-son-budget-jeudi-soir_11852650.html

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/allier-local/2016/04/13/le-president-litaudon-annonce-que-le-contrat-de-redynamisation-sera-signe-le-22-avril_11868392.html

http://www.lamontagne.fr/economie/entreprises/elles-investissent/2016/04/23/400-emplois-esperes-a-terme-sur-l-ancienne-base-aerienne-de-varennes_11883035.html

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/vichy/2016/03/30/il-sort-son-sexe-devant-la-jeune-femme-dans-la-rue_11849214.html

http://ripostelaique.com/hollande-et-valls-logent-les-clandestins-dans-des-chateaux.html

Je cite Maxime Lépante :  « – A travers toute la France se multiplient les petits Calais, des lieux où la population française de souche est livrée aux exactions, agressions, vols, crimes, meurtres des clandestins musulmans barbares et sanguinaires, abandonnée par les autorités, livrée en pâture à des barbares musulmans djihadistes par les dirigeants de la France ! Jamais on n’a vu, dans tout l’Histoire, les dirigeants d’un pays livrer, sans aucune bataille, leur population à des criminels sanguinaires qui disent clairement vouloir l’exterminer ! Cette trahison inouïe restera dans les siècles des siècles comme la pire ignominie ! Ces dirigeants seront traduits en justice et condamnés lors de nouveaux procès de Nuremberg ! »

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

gaelle 22/05/2016 09:06

tout dépends des "cas sociaux", seule avec un adolescent de 14 ans, j'ai été victime d'un accident du travail il y a deux ans et je n'ai le droit à aucune aide, je dois payer mes factures plein pot avec 630 euros par mois. j'ai n'ai plus le droit de travailler alors j'ai le droit de crevée mais surtout en silence si non on m'envois les services sociaux et on me menace de me retiré mon fils. alors je suis en colère quand je vois ses clandestins qui insultent les femmes et les fillettes pars qu'elles ne sont pas voilées..... qui volent dans les jardins, qui volent des bêtes dans les près, qui détruisent se qu'ils touchent. ils ne sont pas là pour avoir du secours, ils sont là pour nous envahir et nous faire pliez à leur religion et moi je dit NON

Chantal 12/05/2016 20:32

ça me met hors de moi de constater que des associations pourries préfèrent s'occuper des Migrants qui nous détestent plutôt que de loger des SDF français. J'espère qu'un jour le Peuple se réveillera, mais ça traine !!!!

bithovan 12/05/2016 11:36

déplorable; vivement que tous cons qui les protegent dégagent avec eux et le grand jour venu pas de quartier.

Victoire de Tourtour 12/05/2016 21:50

Les associations pourries touchent de l'argent pour s'occuper des clandestins alias "migrants", "réfugiés" et autres hors-la-loi. L'humanitarisme à mufle de Tartuffe est devenu un commerce juteux. D'où la violence contre ceux qui s'y opposent, violence verbale et sidérante ("raciste", "fasciste", "nazi"), violence physique si besoin est.