Admiration pour les femmes (jeunes filles) Kurdes qui se battent. Mépris pour les déserteurs.

Publié le 22 Juin 2016

Il y a les déserteurs qui affluent en Turquie, qui fuient les combats, qui abandonnent leurs Patries et sont et resteront la honte de leurs soldats qui se battent. Il y a Bruxelles, Merkel qui saignent ces pays en les accueillants. Et puis il y a ces femmes, des gamines qui se battent, rejoignent la résistance et luttent contre les islamistes, les terroristes. A voir cette vidéo en urgence et comprendre le profond mépris que nous pouvons avoir pour les fuyards, qu'ils soient manipulés ou non. L'une d'entres elles le dit clairement, ce sont "les filles qui sont issues des familles pauvres et font le choix de quitter leurs familles pour se battre". Tout est dit.
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

jean-luc 23/06/2016 14:13

Elles sont admirables mais leurs convictions et leur combat ne résoudront rien.

michel 22/06/2016 20:34

ces femmes ont toute mon admiration par leur courage et abnégation.
on peut prendre exemple sur elles