L’islam autorise le viol des fillettes et des nourrissons, les preuves ! (vidéo-choc) Par Zohra Nedaa-Amal

Publié le 1 Juin 2016

La pédophilie dans l’islam est liée directement à Mahomet qui épousa Aïcha, alors qu’elle n’avait que 6 ans. Aïcha a rapporté : « le Prophète a écrit le contrat de mariage avec elle quand elle avait six ans et qu’il consomma son mariage quand elle avait neuf ans. J’avais l’habitude de jouer avec les poupées en présence du prophète, et mes amies filles jouaient aussi avec moi. Quand l’Apôtre d’Allah entrait… » (Sahih Boukhari)

 

Le Coran précise que Mahomet est le parfait modèle pour tous les musulmans : « En effet, vous avez dans le Messager d´Allah (Mahomet) un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah, au Jour dernier et invoque Allah fréquemment ». (S33, V21)

Il est permis au musulman d’épouser les fillettes avant leur puberté, et le Coran précise également qu’on peut les répudier avant qu’elles atteignent la puberté : « Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles… » (S65, V4)

Même des pays comme l’Algérie ou le Maroc, donne le droit aux juges musulmans de marier les fillettes sans fixer de limite d’âge inférieur.

Zohra Nedaa-Amal

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 0
Commenter cet article

Fadel 01/05/2017 18:40

Ces gens qui ont l'habitude de dénigrer L'Islam en apportant avec eux ces autres personnes faciles à influencer par des mensonges . . Vous dites des choses comme quoi Lislam permet le viol d'enfant de ceci et de cela vous pensez que nous musulman navont pas de cœur ? Vous pensez que réfléchisse pas à ce qu'il font ? Vous avez pas le courage de lire entièrement le coran et vous venez inventez des histoires ? Que Dieu change et vous pardonne

Gérard Brazon 04/05/2017 09:25

Allah ne pardonne rien au même titre qu'un psychopate. Votre Coran permet le viol. Il autorise le "mariage" avec des gamines. Il est inégalitaire en droit islamique. La femme est seconde, utilitaire et "champ de labour" S2v223. La femme peut-etre battud S4v34. Cessez vos jérémiades.