La roue de l’histoire tourne messieurs les félons ! Par Gérard Brazon

Publié le 26 Juillet 2016

RI7collabosguillotineIl y a un temps pour tout, et un temps pour chaque chose. Depuis des années, nous avons entendu des insultes, des atermoiements, des condamnations et même, plusieurs des rédacteurs de Riposte Laïque se sont retrouvés sur le banc de l’infamie.

Beaucoup ont été traînés devant des tribunaux ou les lames s’aiguisaient d’avance, les langues se faisaient perfides, le venin coulait à flot des estrades ou siègent les procureurs. Les accusations tombaient comme des feuilles mortes en automne. Toutes étaient dignes d’un Fouquier-Thinville. Les chiens de gardes se pourléchaient les babines à l’avance et jaugeaient la taille du cou. Il ne manquait plus que l’échafaud. Celui qui faisait tant de séparations et faisaient jouir les bourreaux. Oh Liberté, que de crimes commet-on en ton nom ! Les gouttes du sang des martyrs finissaient par devenir une flaque. Est-ce à cela que pensent tous ces juges et ces procureurs, lorsqu’ils sanctionnent ces lanceurs d’alarme contre l’islam totalitaire ? Tous ces avocats de l’accusation se régalent-ils de ces condamnations qui ne sentent plus le sang, mais détruisent des vies de luttes pour la justice, celle des hommes libres, celle des « grandes gueules » de défenseurs de la Liberté, debout sur les barricades, face aux imams de la folie. Ces malades de dieu ont emporté avec eux leurs janissaires associatifs, leur chien de garde de la bien-pensance et les roquets de la gauche-caviar. La roue de l’histoire tourne messieurs les janissaires, même les valets de la bien-pensance commencent à se poser des questions. Les petits de la politique se demandent s’ils ont misé sur le bon cheval ou s’ils ne devraient pas miser sur le cochon.

En Europe la fronde gronde. Après l’Allemagne à Coblence, c’est la Suède qui subit les aléas d’une immigration qui ne comprend pas que la femme est née libre et égale en droit. La réponse des dirigeants est d’apprendre aux nouveaux venus que « c’est pas bien » de traiter les femmes de cette manière. Dans ces pays, la femme est « normalement » traitée de cette manière. C’est à dire, comme une femme musulmane ayant moins de droits civiques qu’un homme. Combien de villes de ces pays, envahis par l’immigration imposée, subissent ces attaques de jeunes hommes appelés « migrants » et qui sont en fait, des  déserteurs de pays fuyant une guerre certes, mais aussi leurs patries et leurs familles. Combien de ces pays font le choix de taire ses atteintes aux libertés des femmes de vivre libres et en sécurité ?

En France, depuis plus de quarante années, nous avons le personnel politique que nous méritons. C’est lui qui se présentent et c’est pour lui que depuis quarante ans, les électeurs, ceux qui restent, votent.

En France, la démocratie est un leurre. Elle a la couleur de la démocratie, un goût de démocratie, mais ce n’est pas de la démocratie. Vous avez pu désormais, depuis un certain nombre d’élections, le comprendre. Rien que pour les régionales en PACA ou dans le Nord. Rien ne changera en France sans qu’il y ait une réforme du mode de scrutin. Pour avoir fait des élections dans ma ville, je sais comment un Maire peut se faire élire avec 25% des voix des électeurs inscrits, (8870 voix sur 36005 électeurs inscrits) et se targuer d’avoir été élu par une majorité d’électeurs. Une arnaque légale, un déni de justice régulier, une honte normalisée. La France des « droits de l’homme » bafouée !

En France, les places sont chères, les postes sont bien rémunérés, les indemnités ne sont pas les seuls avantages. Nous connaissons tous ceux des assemblées nationales (Députés et Sénateurs) sans oublier les sinécures du Conseil Constitutionnel, du Conseil d’Etat, du Conseil Economique, et bien d’autres planques à fric. C’est dur pour tous ces braves gens d’imaginer qu’ils pourraient être balayés par un revers de fortune et se retrouver dans des « pôles emplois » comme de vulgaires « sans dent », des manants, des attributaires d’aides sociales parce qu’ils n’ont jamais rien fait d’autres pour gagner leurs vies que d’être des parasites accrochés aux flancs de la France ! Alors, se vendre à l’islam n’est qu’un passage bien innocent. C’est la servitude d’Etienne de la Boétie que je résume. Au début cela pique un peu, et puis, on s’habitue n’est-ce pas !

Voici une vidéo sous titrée en français qui explique clairement l’attitude du personnel politique Français. 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article