Quand Prêtres, Cardinaux et Pape s’abandonnent à l’islam… Par Gérard Brazon

Publié le 21 Juillet 2016

Quand l’Eglise de France s’abandonne à l’islam ! Quand des paroissiens allant à la messe et acceptent que leur curés, leurs évêques s’oublient axu dépens de leur propre croyance, il est temps de se poser des questions sur l’état de la France catholique.

Quand un Cardinal affirme tranquillement qu’il a appris par coeur la Chahadamusulmane, le texte qui fait de vous un musulman dès que vous la prononcer en présence des ouailles, il est temps de se poser des questions sur la déliquescence de l’Eglise.

Un cardinal peut-il prononcer la chahâda, la profession de foi de l’Islam ? Oui, déclare Mgr Barbarin, Primat des Gaules, qui incite les catholiques à faire de même. source

Dés lors qu’un pape embrasse le Coran adoubant de fait le livre saint des musulmans qui contient des appels aux meurtres des « associateurs » (Chrétiens), il y a tout lieu de penser que la religion catholique est au bord de l’effondrement.

Dés lors qu’un autre Pape venu d’Argentine lave les pieds des musulmans, il y a tout lieu de penser qu’il ignore tout de la symbolique de son geste qui sera vu par l’islam, comme un geste de soumission et non un geste d’humilité.

Ce « bel exemple » venu d’en haut, ce geste de soumission dirons-nous, cet abandon des dogmes religieux qui met en dessous la croyance en la trinité par rapport à l’islam de la dictature, de la surveillance, du contrôle des vies jusque dans le lit des croyants, est repris jusqu’au paroxysme puisque un Évêque, Monseigneur Dubost a invité les musulmans à faire la prière aux musulmans dans son Eglise et permit au Muezzin de lancer l’appel à la prière islamiste au coeur même de l’Eglise.

 

Est-il encore permis de dire aux chrétiens rassembler que cette prière contient al-Fatiha qui est un appel au rejet des chrétiens, contre ceux qui ne sont pas dans le chemin d’Allah dans le septième verset. : Le chemin de ceux que Tu as comblé de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés! Expression qui signifie tous ceux qui sont des Chrétiens.

Pour que les choses soient bien claires, il faut rappeler la sourate 2 verset 191Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. L’association c’est la trinité des Chrétiens, c’est le signe de croix qui célèbre le Père, le fils et le Saint Esprit. Dans certaines versions de musulmans « modérés », on peut lire « sédition » au lieu d’association. Cela leur évite de parler des Chrétiens, ce qui est une forme de Taqqya : dissimulation pour protéger la religion. Mais la plupart garde l’expression « association » suit dans la foulée, le discours lénifiant de la paix, de la compassion, de l’amour que nous serine les organisateurs. Les sujets qui fâchent sont mis de côté puisque si Marie/Myriam est la mère de Jésus/Issa, les musulmans ne vont pas jusqu’à dire que Jésus est fils de dieu et que Marie/Myriam est restée vierge. A chacun ses dogmes. Je ne juge pas ceux-ci, n’étant pas croyant mais je constate que cela ressemble fort à du maquillage pour faire plaisir à ceux qui étaient présents. Les rassurer avant le drame de leur soumission ou égorgement.

Alors je songe à ces Chrétiens (crétins?) qui viennent se faire islamiser dans leur propre Eglise et s’habituer tranquillement à adopter peu à peu des rites qui sont contraires à l’humanisme Chrétien. Il est même probable que certains parmi ces « idiots utiles », pensent que finalement… c’est sympa l’islam, et que nous avons tous le même dieu. A ceux-ci, je les encourage à lire le Coran, à écouter les prêches des « docteurs » de la foi et autres minables « savants » du Coran qui n’ont jamais rien inventé, et dont certains croient encore que la Terre n’est pas ronde puisque non écrit dans leur satané livre magique.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Paul 22/07/2016 20:35

exemple de "traduction " qui les arrange

ourate 9 verset 29

commence en arabe par" Qoutoulou lou youmounoune billah wa bel youm el Akher....."

le premier mot est un verbe conjuqué a l' impératif et signifiant "Tuez ceux qui etc etc ...."

la traduction trés soft sur la version française donne

"combattez ceux qui ....."

falsification d' un verbe trés explicite pour les "arabisants" dont j' ai la chance de faire partie

ils sont trés forts dans la Takiya :lol: