Nicolas Gauthier avec les islamo-collabos contre Eric Zemmour Par Gérard Brazon

Publié le 19 Septembre 2016

gauthier-zemmour

Il est assez étonnant de lire sous la plume de Nicolas Gauthier une diatribe aussi polémiste sur Éric Zemmour. Qu’est-ce qui lui prend d’agresser un auteur aussi célèbre du  fait d’un discours décalé par rapport à la bien pensance.

Comment peut-il prendre le risque d’étaler son ignorance sur l’islam en sortant une telle ineptie ? « Éric Zemmour affirme que « l’islam n’est pas une religion, mais une loi, un projet politique ». Concept effectivement défendu par quelques musulmans de l’espèce ahurie, mais pas toujours vérifié dans les faits depuis ces derniers siècles« .

Il ne sait pas semble-t-il, que l’islam lors des derniers 14 siècles a prouvé largement sa nocivité politique, et sa désastreuse charia (Loi islamique) partout où il est passé. Depuis les déserts de l’Arabie, les massacres des tribus juives à la Mecque, ceux commis sur l’ensemble des espaces territoriaux en Perse, en Afrique du Nord et jusqu’au fin fond des Indes (80 millions de morts). Sans compter les ravages dans le Sud de la France et les barbaresques qui justifièrent l’invasion d’Alger pour que cesse la traite des esclaves. Toute cette déferlante meurtrière ne serait d’après lui, qu’un agglomérat d’ahuris ?

« Lire le Coran, c’est bien et à la portée du premier venu. Le comprendre est une tout autre affaire » nous dit-il. Il est clair que Nicolas Gauthier n’a jamais ouvert le Coran. Il ne sait pas que l’on ne peut pas faire autrement que d’avoir une lecture littérale du Coran puisqu’il est pour les musulmans, le livre incréé, parole d’Allah tombé tout droit sur la tête de son prophète Mahomet, analphabète dit-on. Paroles d’Allah planétaire, à prendre de gré ou de force. Jusqu’à ce que mort s’ensuive en cas de refus. Le Coran est, cher Nicolas Gauthier, ininterprétable sans risquer l’apostasie et la mort dans la plupart des 57 pays musulmans.  Petit exemple d’une connaissance que nous ne devrions pas savoir, si je suis bien le discours de Nicolas Gauthier.

Sourate 5 verset 51 : Ô vous qui croyez, ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens. Ils sont amis les uns des autres !  Celui qui les prend pour amis est un des leurs.

Il est donc inutile de savoir que le vrai musulman n’a pas le droit, sous peine de pêcher gravement, d’avoir des amis Autruches de type Gauthier. Affligeant tout de même. La contradiction est saine, la critique nécessaire. Mais est-il obligé pour assurer la contradiction, de dire des bêtises sans risquer de passer pour un ignorant en la matière et y perdre en crédibilité ?

Connaître son adversaire est inutile affirme-t-il ? Propos de gentil pacifiste. Si vis pacem, parabellum nous ont appris les anciens. Qu’est-ce que font toutes les armées du monde pour mieux connaître l’éventuel adversaire. Connaître ses forces, ses faiblesses, son idéologie, ses failles ? Pense-t-il  que les nazis ignoraient les armées Polonaises, Anglaises, Françaises et l’état d’esprit des Daladier et autres Chamberlain ? Connaître est une nécessité première. Pourtant, voici ce que dit Nicolas Gauthier au sujet de l’islam inutile à connaître.

Connaissance inutile donc, puisque consistant à combattre et non point à comprendre les motivations profondes de cet « autre » donné arbitrairement pour « ennemi ». Comprendre comme les pacifistes des années trente ? Ennemi arbitraire, alors même que l’islam a fait près de 250 morts depuis le début de l’année en France  aux cris « d’Allah ou Akbar« . L’Autruche Gauthier s’enfonce un peu plus dans le sable !

Savoir ce qui motive l’islam est une urgence. C’est au travers des textes de l’islam, qu’il faut connaître notre ennemi, n’en déplaise à Nicolas Gauthier. Nous savons qu’il ne nous veut pas du bien. Pire, qu’il veut nous dominer.

Sourate 7 verset 179 : Voilà ceux (les incrédules) qui sont semblables aux bestiaux ou plus égarés encore.
Sourate 9 Verset 29«Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.»(Dhimmis)

Il dénonce Éric Zemmour qui lors de son passage chez Yves Calvi affirma que nous allions vers une future bataille d’Alger dans les zones de non droit. Il annonce un quasi dérapage mais se vautre historiquement. En Algérie, les nationalistes du FLN et autres organisations concurrentes incarnaient un mouvement de libération nationale vis-à-vis d’un Pouvoir de type postcolonial, nationalistes qui ne pouvaient que gagner(Le FLN avait perdu la guerre)  sachant qu’un million de colons européens ne pouvaient, à terme, dominer une dizaine de millions d’autochtones dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils jouaient un peu à domicile.

C’est nier les raisons de la conquête d’Alger (traite et esclavage), c’est refuser de voir que les algériens n’existaient pas, c’est oublier que la troisième République soigna, donna l’instruction, bâti un pays, construisit des routes, des villes, des ports, un réseau ferré, refusa l’évangélisation des musulmans, etc. C’est balayer d’un revers de main le fait que les « colons » étaient aussi des natifs de l’Algérie depuis plusieurs générations et qu’eux-mêmes « jouaient à domicile« .

Quant à nous ressortir le discours bien-pensant sur Gaza « prison à ciel ouvert« , c’est oublier bien vite le Hamas, sa charte meurtrière, ses crimes, ses provocations, ses bombardements sur Israël, ses enfants boucliers, ses caches d’armements dans les hôpitaux, etc. Surtout, il fait fi qu’Éric Zemmour parlait de l’expérience des Israéliens et non de répéter en France, le dernier conflit au Moyen-Orient.

Nul n’est à l’abri de la mauvaise foi y compris celle de Nicolas Gauthier ! Je lui conseille de lire l’état de l’Algérie avant de dire des bêtises.

Gérard Brazon

algerie0

algerie2

algerie3

algerie

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

lucie clavijo 19/09/2016 16:13

Bonjour,

Lu récemment une critique sur un livre concernant l'Algérie .
le 'critique évoque complaisamment 130 années d'occupation...par la France. Comment occuper un pays qui n'existait pas...?
mais ça fleure bon son Vichy, sans citron!
Nicolas Gauthier est un de ses petits maîtres (comme en peinture) qui bat le pavé prétendument littéraire parisien...et finalement, il est simplement jamoux de la réussite et de l'audience de Zemmour.
Il y a parfois de toutes petites causes, bien mesquines, au comportement des gens.
Intellos ou pas.

Brazon Gerard 19/09/2016 23:39

Les pseudo intellectuels sont toujours décevants.