SIEL apporte son total soutien à Marine Le Pen

Publié le 25 Septembre 2016

Réunion publique du siel de l'Ardèche autour de sa secrétaire Laura Biancheri
Une réunion publique organisée par le SIEL (Souveraineté Indentité Et Libertés) de l’Ardèche s’est tenue le 23/09/2016 dans la commune de Saint Cyr. L’occasion de clarifier le position du parti au sujet de la candidature de Marine Le pen pour les futures élections présidentielles.
Logo du SIEL de l'Ardèche
A l’initiative de sa sécrétaire départementale, Laura Biancheri, le parti politique s’est réuni lors d’une conférence débat animée par Guillaume de Longeville, responsable du Siel de l’Allier, Sébastien Salvador, responsable du mouvement pour les français de l’étranger, ainsi que Sébastien Jallamion, président de l’Association ANDELE.
L’occasion d’aborder les thématiques liées aux préoccupations de l’assistance, à quelques mois des élections présidentielles, sur des sujets d’actualité dépassant la seule sphère départementale.
Parmis les sujets abordés, la problématique de l’acceuil des migrants, et l’absence de concertation avec les élus et la population, sur des sites dont l’emplacement est tenu secret par les services de la préfecture.
Une soirée d’échanges permettant de mesurer l’inquiétude de la population concernant le devenir de la France, sur fond de crise migratoire et de menace terroriste.
Les participants ont également évoqué certaines divergences quant à l’orientation politique du Front National s’agissant des questions liées à la problématique de la défense de l’identité, et de l’implantation de l’islam en France, avant d’évoquer la nécessité de se rassembler autour du « plus petit dénominateur commun ».
L’occasion pour les cadres du parti de rappeler l’absence d’ambiguité s’agissant du soutien apporté à la candidature de Marine Le Pen pour les prochaines éléctions présidentielles, une ligne voulue par le président du SIEL Karim Ouchikh, dans un esprit de rassemblement de tous les patriotes et souverainistes dans l’intérêt de la France.
Une ligne que le public semble avoir unanimement approuvé, conscient que l’union des mouvements de droite est la seule stratégie viable pour espérer reconquérir une souveraineté, condition préalable à tout changement de politique.
La rédaction

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

jean-luc 26/09/2016 14:20

Espérons que l'entente cordiale va durer. Que devient le paternel ? Va-t-il jouer l'empêcheur de tourner en rond ? Au fait, Nenoeil a-t-il encore toute sa tête ?