Procès Vardon, poursuites contre RL : allons-nous vers la dictature? Par Gérard Brazon

Publié le 6 Octobre 2016

vallscazeneuveplainteC’est bien connu, nous vivons en démocratie nous dit-on, la parole est libre, la justice indépendante, le droit de pétition reconnu, la liberté d’expression valide. Bref, la France est républicaine. (sourire)

C’est implanté profondément dans l’esprit des Français. C’est l’idée que la plupart des Français ont de leur démocratie. Ils râlent, manifestent, contestent et défilent. Les grandes gueules se croient libres, imaginent que leurs paroles sont entendues et certains pensent même, que les dirigeants obéissent. Ah les sots, les grands benêts, les gentils moineaux !

Je suis au regret de vous annoncer, tout au moins pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris, que vous avez des fils aux pattes, des pinces sur la langue et la crainte rivée à l’estomac. Que La Fontaine est toujours d’actualité. Les plus faibles paient pour les plus forts, la justice n’est pas égale pour tous. Il suffit pour s’en convaincre, de constater comment Philippe Vardon se retrouve avec de la prison ferme pour s’être défendu face à trois agresseurs maghrébins. La victime agressée était en compagnie de sa famille. Que dit-il suite à cette condamnation aussi incroyable que monstrueuse ! (…) On me reproche d’avoir utilisé la bombe lacrymogène de ma femme pour tenir les agresseurs à distance alors que les policiers eux-mêmes ont été contraints de faire usage des leurs pour me protéger ensuite. Pouvais-je faire autrement ? Me laisser lyncher sous les yeux de ma famille ? Dans cette affaire je suis le seul blessé (blessure à la main par un outil tranchant) à afficher une ITT constatée par un médecin légiste (…) (Lire ICI)

Suivant que vous soyez puissant ou misérable… Philippe Vardon est devenu pour la deuxième fois une victime, et de la pire manière ! Doublement victime du fait d’un système judiciaire qui, pour le coup aura perdu tout sens de la mesure. Nul n’est désormais à l’abri. Vous devez être désarmé ! Ne pas répondre aux coups ! Justifier les raisons de votre agression ! Et probablement vous excuser d’avoir défendu votre femme pour lui éviter d’être violée ! Français de souche, vache à lait, et maintenant bon à être frappé ! Beau message de paix, d’amour et de tolérance !

Pour avoir été confronté à la justice administrative, puis au Conseil d’état, je sais désormais ce que vaut la justice. Et donc, une institution à éviter le plus possible, car si elle rend bien quelque chose, c’est rarement la justice.

J’ai voulu faire un sondage dont le résultat devait-être adressé aux candidats à la présidentielle. Que pensez-vous qu’il en soit advenu au bout d’une journée. Annulé, tombé dans le vide et sans explication. Il est vrai que le sujet était parlant.L’islamophobie est-elle une réaction normale ? Il faut croire que c’était la question qui tue. Une victime de plus de cette volonté de renier la liberté d’expression.

petition-censuree

Notre journal Riposte-Laïque est sujet à des attaques judiciaires en permanence. Au nom de la liberté bien sûr ! Ô Liberté, que de crimes commet-on en ton nom…!

Est-ce là la République dont chacun se gargarise ? Est-ce la Liberté des puissants envers les plus faibles ? L’égalité par le bas pour les petits et les sans dent ? La fraternité envers l’étranger tandis que meurent dans les caniveaux de France, nos gavroches ?  Il est à noter que c’est avec la complicité active des associations caritatives largement subventionnées ? Tais-toi manant, et meurs en silence si possible !

Nous ne vivons que dans le faux semblant. Dans l’apparence d’une justice. Nous vivons sous une dictature douce, discrète et faisant accroire. Mais devant la montée des partis déclarés « populistes« , dit « d’extrême droite » par la bienpensance et les médias aux ordres, c’est la panique à bord.

Nous allons donc vers des mers agitées, la houle va faire tanguer les navires amiraux de la socia-lie. Déjà, elle remue ceux qui nous gouvernent depuis quarante années. La démocratie cache-sexe pose désormais plus de problèmes qu’elle n’offre de solutions utiles pour les dirigeants. Un système électoral biaisé, une démocratie de l’apparence qui jusqu’ici préservait les rentes à vie n’est plus suffisante pour calmer le peuple qui s’éveille ! Alors quoi, que vont-ils nous proposer ? Doubler les doses de soporifiques aux 20h, mentir encore et augmenter les cachets de « padamalgame« , ou afficher clairement la censure. Pourquoi pas la dictature tout court, au nom de la liberté bien sûr !

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

jean-luc 07/10/2016 14:12

Cela m'étonnerait fort que la Russie, avec laquelle Poussah 1er n'est plus copain - c'est vrai que lui et toute sa clique y passent pour des bouffons - tolèrent de tels agissements sur son territoire. Et pourtant, ce pays est loin d'être un modèle de démocratie. Cherchez l'erreur.