Syrie : les médias français préfèrent l’Etat islamique que Bachar-Poutine Par Gérard Brazon

Publié le 7 Octobre 2016

bachar-avait-raisonChaque jour les médias nous abreuvent de leurs commentaires anti russes sur la Syrie, vilipendent l’Armée syrienne, cette même armée que les déserteurs Syriens ont fui comme des lâches, refusant de faire leur devoir, et que l’Europe accueille en héros pour les uns, en main d’oeuvre à bon marché par les industriels.

Les médias Français ont pris fait et cause pour les gentils « rebelles ». Comme ils soutiennent les terroristes palestiniens en les appelants résistants. Qu’importe s’ils tuent des civils au couteau, s’ils se font exploser, si des mères de familles se félicitent de la mort de leurs enfants-bombes, si les écoles de Gaza enseignent la haine du juif et la méfiance envers les « égarés » (Chrétiens).

boum_enfantenfants-bombes3Des centaines de gamins et gamines sont formatés pour aller bouffer du juif, de l’israélien. L’avenir de toute une génération condamnée à ne jamais accepter la paix et à haïr ses voisins. Cette paix souhaitée disent-ils, par les dirigeants palestiniens subventionnés par l’Union Européenne et alimentés en argent frais par les pays du Golfe. Toujours cette complicité malsaine, indigne, incompréhensible entre l’Union Européenne et les tenants du Wahhabisme et autres Salafisme sur le dos des démocratie en général, et la seule démocratie du Moyen-Orient en particulier.

Je sais que pour beaucoup de français de papiers, Israël donne des boutons. Que cela plaise ou non,, que l’on aime ou pas ce pays, il est et reste le seul exemple d’une démocratie bien vivante et réelle qui met en relief les dictatures arabes aux alentours. Un pays entouré d’un océan d’ennemis féroces, un pays en guerre permanente et qui malgré tout, applique la proportionnelle intégrale alors qu’en France, nos politiques s’ingénient à brouiller les cartes, à tromper les électeurs en leur faisant croire que leur voix compte. Nous l’avons bien vue lors des régionales et nous le verrons encore, lors des Présidentielles et des législatives. C’est cette socia-lie à l’œuvre qui justifie de fait, l’expression de cette gauche d’hier, « élection, piège à con« . Cette gauche moraliste a vite oublié ses leçons de démocratie et du « coup d’état permanent » de François Mitterrand, et la droite la plus bête du monde s’est placée dans son sillage. La soupe est bonne !

Cette démocratie qu’est Israël n’est pas dénuée de défauts, loin s’en faut. En ce moment, un procès est en cours, lancé par l’armée israélienne contre l’un de ses soldats qui aurait eu le tort, d’exécuter un gentil palestinien qui venait de « résister »contre un soldat en le tuant à l’arme blanche. L’accusé s’appelle Elor Azria. La presse française s’en moque éperdument. Ce soldat  a achevé le « glorieux résistant » et les autorités militaire veulent rendre justice. Mais à qui ? Au bourreau palestinien, pour l’éthique de l’armée israélienne ! Incroyable ! A-t-on déjà vu « l’autorité palestinienne », la direction islamiste du Hamas, faire un procès contre un de leurs « résistants » pour ne pas avoir respecté « l’éthique » militaire? Le plus souvent, ce sont des félicitations et des primes à la famille pour les meurtres commis sur des enfants, des parents et des soldats. Décidément, en Israël, en démocratie comme dans les pays occidentaux, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond face à la barbarie islamiste !

Tout cela pour dire que l’information diffusée en France est formatée, pro union européenne, pro arabe, pro islam, pro palestinien. De même, cette information est systématiquement orientée anti Russe, anti Bachar, anti Trump, anti Israël, anti patriote de France, anti nation.

Rien de bien venant des Russes, du régime légal de Syrie, de Trump, d’Israël, des Patriotes ne trouve grâce aux yeux des médias. Au mieux, ils zappent l’info, au pire ils méprisent quand ce n’est pas une information tronquée. L’exemple des sondages concernant le débat Trump-Clinton en fut le plus terrible exemple. Encore aujourd’hui, malgré la publication de tous les sondages, tous favorables à Trump sauf un seul de la CNN,  la chaîne d’infos France 3 continue d’affirmer que Clinton avait écrasée son adversaire Trump. La bonne vieille technique chère à Goebbels,mentir, encore mentir, toujours mentir ! Plus c’est gros mieux cela passe et il en restera toujours quelque chose.

En attendant, le peuple israélien ne goûte guère le procès militaire fait à ce soldat et juge à 57% que Elor Azria n’aurait pas dû être placé en détention et 68% estime qu’il n’aurait pas dû être dénoncé publiquement par les autorités militaires.

On constate qu’il y a en Israël un décalage entre l’opinion qui comprend le soldat et les hauts gradés militaires qui placent l’éthique en priorité. Le plus amusant, est que jamais nos médias ne feront cette remarque. Trop favorable sans doute à un pays détesté par nos « élites » à la solde des pétromonarchies anti-juive.

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

jean-luc 07/10/2016 16:28

Il paraîtrait que si Hollande n'est pas élu en 2017 - car le poussah va gagner les primaires pour ceux qui en doutent - il pourrait exercer quand-même un second mandat en utilisant le 49.3.
Voilà comment on devient président à vie ...

MOREAU 11/10/2016 16:33

effectivement , il est prévu dans la constitution qu'en cas de troubles , attentats le gouvernement monte d'un cran l'état d'urgence et , peut supprimer les élections présidentielles et reconduire celui en poste ! ce serait la catastrophe !