Donald Trump relance les Mouvements Anti-Establishment en Europe « Ce que l'Amérique a fait, nous pouvons le faire aussi ». Par Soeren Kern

Publié le 16 Novembre 2016

  • « L'Amérique vient de se libérer du politiquement correct. Le peuple américain a exprimé son désir de rester un peuple libre et démocratique. Au tour de l'Europe, maintenant. Nous pouvons et nous allons faire la même chose ! » — Geert Wilders, député néerlandais, chef du Parti pour la liberté (PVV), actuellement mis en examen pour avoir fait usage de son droit à la liberté d'expression.

  • « 2016, de toute évidence, aura été l'année de deux grandes révolutions politiques. Je pensais que le Brexit avait été énorme mais là, mon vieux, c'est parti pour être encore plus énorme. » — Nigel Farage, député européen et chef du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni.

  • « La classe politique est vilipendée dans une grande partie de l'Occident, l'industrie du sondage est en faillite et la presse n'a pas encore ouvert les yeux sur ce qui vient d'arriver au monde. » — Nigel Farage.

  • « En démocratie, lorsque le peuple se sent ignoré et méprisé, il trouve un moyen de se faire entendre. Ce vote est notamment la conséquence d'une révolte des classes moyennes contre une élite dirigeante qui veut leur imposer ce qu'elles doivent penser. » — Laurent Wauquiez, président par intérim de Les Républicains.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Repost 0
Commenter cet article

jean-luc 17/11/2016 22:48

Très juste, exprimons aussi notre rejet et notre dégoût de cette pourriture en mai prochain.
Il faut savoir aussi que, à l'allure où l'immigration explose et accède à la nationalité française, elle et sa descendance, les vrais Français auront de plus en plus de difficultés à se faire entendre jusqu'à en devenir inaudibles, s'ils ont encore droit à la parole.

Aaron 16/11/2016 20:54

Que de justes et lucides réflexions....